Fil info
22:02# # - -Vienne : «Je lis, j’élis» : les coups de cœur des enfants dévoilés -> https://t.co/gu16a1kCD7
21:56# # - -Vienne : Agriculteurs, acteurs de l’énergie renouvelable -> https://t.co/5bBGSNSrKW
21:53# # - -Vienne : La Conf’87 invite les députés à s’engager pour une autre PAC -> https://t.co/SEcFTMPrHL
21:49Région : Gare de Limoges, disparus et cachés depuis 40 ans, des décors Art déco retrouvés -> https://t.co/DdSJ7JDFRH
21:46France : Se reconnaître coupable, le premier pas -> https://t.co/WSTYedMhNu
18:55Indre : Radio France : l’appel du 18 juin massivement suivi -> https://t.co/Y7UbklKoBb
18:52Indre : Grève du Bac reconduite -> https://t.co/ng4AVSnXzR
18:47Châteauroux : Accueil à la mairie : ce qui va changer -> https://t.co/e8ssTcrfFv
18:10RT : Non, BFMTV ne se trompe pas en convertissant 1,69 franc (de 1973) en 1,50 euro (de 2018), contrairement à ce qu'aff… https://t.co/C4qP6volvj
18:08RT : 🇫🇷 | Le 23 mars 2018 à Trèbes, le lieutenant-colonel BELTRAME s'est sacrifié pour que vivent des i… https://t.co/WAf8WvUUHG
17:55RT : Un ours polaire affamé a été repéré en périphérie de la ville industrielle de Norilsk, dans l'Arctique russe, en tr… https://t.co/DjLrDEVXR3
17:54RT : Un limougeaud participe ce soir à l’émission présentée par Samuel Etienne. Nous lui souhaitons bonne chance 💪 https://t.co/j38kI50LGJ
17:54RT : Le directeur de l’Humanité, sera en direct sur notre page à 18h, il donnera des info… https://t.co/YHtLRimefk
16:54Marquay : Recueil de fonds pour restaurer l’église -> https://t.co/KkmxI011pP
15:40Coulounieix-Chamiers : Jour de fête pour les enfants -> https://t.co/KAM6R3WoBD
15:00RT : Après près de 36 heures de garde à vue, le postier a été libéré sans qu’aucune charge soit retenue co… https://t.co/FEfoIgHpm0
14:13RT : La 2ème séance plénière du conseil municipal des enfants de la Ville de se déroulera ce samedi à partir de… https://t.co/rzFat27dB1
14:12Périgueux : Pas de vacances pour la colère -> https://t.co/kylBrSMpP7
13:34RT : Dehors et prêt à continuer à nous battre pour gagner cette grève ! Juste merci à toutes et tous du fond de mes trip… https://t.co/dP3VfwMGnt
13:34RT : Après près de 36 heures de garde à vue, le postier a été libéré sans qu’aucune charge soit retenue co… https://t.co/FEfoIgHpm0
13:30RT : |Concerts d'artistes 100% locaux vendredi 21 juin dès 15h à la Chapelle de la Visitation. Au progr… https://t.co/8RJcqD7nwF
13:29RT : Tout le monde se souvient de mots du gouvernement « grâce au privé les petites lignes seront sauvées ». Les masquen… https://t.co/ryyDZlxRN9
11:24Sigoulès : La cantine bio et local décroche le plus haut label Ecocert -> https://t.co/5wn1Tw9rGx
11:18Bergerac : C’est parti pour la navette gratuite en cœur de ville -> https://t.co/yvs0jMJEpr
10:16RT : La est en vigilance jaune aux . Soyez prudents lors de vos déplacements, adaptez votre cond… https://t.co/FHI1xVT9T3
07:53# # - : 285 randonneurs réunis pour la trisomie 21 -> https://t.co/nfHR8EvDXv
07:51# # - -Vienne : Au collège Renoir, on demande plus de moyens -> https://t.co/DTF74yE1vb
07:49# # - -Vienne : Jour de philo pour le bac, jour de grève pour les professeurs -> https://t.co/zwHsbKaeiR
07:48# # - -Vienne : L’école de Saint-Pardoux occupée -> https://t.co/4dWbKLLRpP
07:45# # - -Vienne : Claude Virole reçoit la médaille d’honneur de la protection judiciaire de la jeunesse -> https://t.co/gyliXQIN19
07:43# # - -Vienne : Vingt ans pour relayer la mémoire -> https://t.co/BH1pKEaS8o
07:41Région : Deux semaines pour apprendre à s’engager... -> https://t.co/BbbXJIa8eP
07:38Région : Handicap, une application numérique inédite en France -> https://t.co/c6ai7QkEW5
23:35Corrèze : Mobilisation contre "un bac inégalitaire" -> https://t.co/qmN9VGwyg3

"On ne sera plus du tout à la campagne"

Projet éolien

C’est en participant à la réunion des promoteurs de la société Neonen en octobre dernier qu’éric Dupont, habitant de Marsac, a été interpellé par le projet d’installation d’éoliennes sur la commune... «zéro information, zéro écoute du public», voilà le constat qu’il en a fait en ressortant...
Cette absence d’information de la part des commerciaux a fini par inquiéter les riverains du projet, qui ont réactivé l’association «creuse.environnement.sjpn»* afin de se défendre en justice au besoin, lancer une pétition de contestation, mais surtout informer les Marsacois : «Beaucoup de personnes n’étaient pas au courant du projet, ni de la réunion», regrette éric Dupont.
Parmi les membres de l’association, Anette et Jean-François Lascoux, agriculteurs à la retraite, ont été parmi les premiers interpellés. «Début 2017, on a été démarchés par les porteurs de projet pour notre terrain en location qui jouxte le futur parc éolien. Il nous a présenté tout ça de façon très ludique, avec un discours attrayant, et nous a remis un dossier de promesse de bail très épais», raconte le couple. Devant l’empressement du commercial, cependant, les retraités se renseignent et contactent un avocat à Limoges.
«Il nous a déconseillé de signer, en disant que c’était inquiétant car le bail était de quarante ans, et que la promesse de bail valait bail... ça nous a ouvert les yeux», explique Anette. Pour Jean-François, le fait de n’avoir jamais pu obtenir de réponse exacte sur l’emplacement des futures éoliennes était tout aussi suspect : «On était sûr que si on avait accepté, il allait nous la mettre là où on voulait pas». à savoir à seulement 500 mètres des maisons, comme la nouvelle loi l’autorise désormais...
Parmi les inquiétudes de la population, la principale reste l’impact sur le paysage. «L’écologie a bon dos, mais au final ça ne fait que défigurer des zones sans réfléchir aux bienfaits du projet», indique Hervé Guichet, un riverain. Des éoliennes qu’il ne voit pas pousser en Creuse, «ça va tout dépasser, ils n’ont qu’à les installer au bord des autoroutes, ça a déjà un impact négatif sur l’environnement, mais pas dans des zones où il y a de beaux paysages». Et d’ajouter que niveau énergies renouvelables, la Creuse participe déjà au niveau hydrolique avec ses barrages et aussi avec les panneaux solaires chez de nombreux agriculteurs...
D’autant que l’éolien ne leur semble pas adapté en Creuse, et que cela va dévaloriser le bâti foncier en prime... «ça ne va pas inciter les gens à venir s’installer», dénonce Anette Lascoux... Ni à venir en touriste, et c’est la crainte de Thierry Papyn, propriétaire de gîtes à Marsac depuis deux ans maintenant. «J’ai fait ma deuxième saison cet été et j’ai doublé mon chiffre d’affaires, ça marche plutôt bien, je travaille surtout avec des étrangers, des écossais ou des hollandais, qui viennent chercher le calme, la tranquillité, la beauté des paysages...».
Des clients qui assurent que si des éoliennes venaient boucher la vue de leurs fenêtres, ils ne reviendraient pas... «que va-t-il nous rester si on a plus le tourisme vert ?», s’inquiète Thierry Papyn. Un impact touristique négatif assuré, D’autant qu’au-delà des paysages, l’impact sur la santé est à prendre en compte. Entre les ultrasons en continu et les flashs lumineux jour et nuit, «psychologiquement et visuellement, on ne sera plus du tout à la campagne», regrettent les riverains.
* Contact : creuse.environnement.sjpn@gmail.com

nike air max 2019 yeezy