Fil info
16:01Périgueux : Crèche nouvelle, cuisine externe ? -> https://t.co/jINEBQhAk9
15:56 Martin Lesage, promo Marie Curie à l’ENA, fera sa 1ere sortie terrain à à . Ms les 1è… https://t.co/kLseehDc0Z
15:47France : Le nouveau secrétaire général s'appelle Martin Lesage -> https://t.co/PWZrYwU7Wh
15:46samedi, journée internationale de la Paix, on marche pour le climat et la biodiversité : déclaration à retrouver da… https://t.co/DzFfJi7SE9
15:29Brantôme : Ils ont ressuscité la montre 24h -> https://t.co/JJ90fSgMDl
15:15Boulazac : Le sport véhicule des valeurs importantes -> https://t.co/W3P1A4GeiT
15:14Périgueux : L’artère de tous les déplacements doux à l’honneur -> https://t.co/NzOFF6aong
11:11Corrèze : La Corrèze placée en «risque de feux de forêt très sévère» -> https://t.co/3aL871hw72
10:40Périgueux : « Jamais on n’aurait cru que l’agriculture tournerait comme ça… » | L'Echo https://t.co/Qr2XnVdIpu via
07:37Région : A Vassivière, des caméras parmi les brebis -> https://t.co/3oKpKtZuBZ
07:35# # - : Ce soir au Lido, «Taxi Téhéran» en soutien à l’avocate Nasrin Sotoudeh -> https://t.co/8PlrMSbOHS
07:33# # - -Vienne : Festival l’esprit des pierres, un premier acte de grâce -> https://t.co/IimTHvGeCW
07:31# # - -Vienne : C’est la Dolce Vita au Vigen -> https://t.co/ZTNpyRC88W
07:29# # - -Vienne : Demain et samedi, Festi’Zac de retour à Ambazac -> https://t.co/vJatMAMM50
07:29 "Le massif forestier ne doit pas reconquérir des espaces unique… https://t.co/aCnQVDsO8R
07:27Région : Solutions pour l’inclusion -> https://t.co/MyKWksPOyg
07:22Coulounieix-Chamiers : La filière bois ne doit pas compter sur le malheur des agriculteurs -> https://t.co/IZkdGXMS81
05:59 Les SP de nouveau en prise avec un violent incendie cette nuit. C dans :… https://t.co/K8bhTVUBBF
05:55Prigonrieux : Violent incendie près de Bergerac : la circulation coupé -> https://t.co/lMrPWLb8Tz
00:57Région : Pas touche aux trésoreries | L'Echo https://t.co/CFAJzv8TIM via
22:18 "En , la question des transmissions est majeure". C da… https://t.co/6SsMm12mxq
22:12Périgueux : « Jamais on n’aurait cru que l’agriculture tournerait comme ça… » -> https://t.co/ahvNYE8fsk
20:10Châteauroux : L’année 100 pour l’Apollo -> https://t.co/RI9ntgujKL
19:41📰C'était à lire aujourd'hui dans . C'est demain à : une rencontre… https://t.co/ImPRvqDSIQ
19:23Migné : Double inauguration au Domaine du Plessis -> https://t.co/vY3bKjB8Oc
19:22La Châtre : Patrick Judalet brigue un nouveau mandat -> https://t.co/MRf0VJNq06
19:21Issoudun : Finances publiques : les agents manifestent chaque vendredi -> https://t.co/j8ZuQTtAGW
19:20Châteauroux : Le quartier de la gare s’engage sur une nouvelle voie -> https://t.co/EIe1gsuIar
18:42RT : [Retour vidéo ] journée d'hier de végétation 🚒 sur la commune de . Merc… https://t.co/FZWV4sxuja
18:40Corrèze : Un Trésor public à sauvegarder -> https://t.co/YwwsZDJ7IW
18:39 Les sapeurs pompiers limitent les dégâts... mais qd même... Grosse imprudence à C dans… https://t.co/rnzCNa73Sa
18:32Jumilhac-le-Grand : Il brûle des herbes chez lui... et calcine presque un hectare -> https://t.co/aeIgQSuWSw
17:13RT : [presse] Manque d'AESH et terminale à 36 élèves à Bordeaux : les enseignants du lycée Magendie en… https://t.co/eQ8vcP2Str
17:13RT : Les salariés de General Electric s’apprêtent à se mobiliser à l’appel pour exiger l’arrêt du démantèlement de… https://t.co/yg5iKf1Edw
17:13RT : On pouvait aussi dire qu'il y a, pour les Français, 8 sujets prioritaires avant la lutte contre l'immigration cland… https://t.co/TdgZJJZoAt

Dans la miellerie du rucher, les papilles grandes ouvertes

Nouveau rendez-vous proposé par l’office de tourisme, la visite de la ruche Martin est un grand moment de gourmandise pour les yeux et les papilles. De la ruche à la miellerie, on suit tout le parcours du précieux nectar transformé.

Les habitués des visites de l’office de tourisme (OT) connaissent déjà les abeilles de la ruche Martin. Installée à Montierchaume, l’entreprise dispose depuis deux ans des ruches dans les serres municipales. On peut aller les voir dans le cadre d’une visite sur l’apiculture urbaine, visite que le public apprécie.
« Les gens connaissent déjà ce rendez-vous mais cette année, on a voulu aller plus loin en proposant de découvrir l’exploitation à Montierchaume, le rucher et la miellerie », explique Anna Sabathé, la guide de l’OT. Entreprise familiale d’apiculteurs récoltants exerçant depuis trois générations, la Ruche Martin exploite plus de 500 ruches, déplacées au gré des floraisons. Elle maîtrise toute la chaîne de production, de la récolte du nectar par les abeilles à la mise en pot. Elle commercialise également de la propolis, du pollen frais et de la gelée royale, ainsi que du matériel pour les apiculteurs : outillage, cadres, essaims,... C’est donc l’endroit idéal pour découvrir toute la richesse de l'activité apicole et les produits de la ruche.
La visite fait halte au milieu des ruches, pour découvrir le quotidien des petites butineuses. On apprend également comment se constitue un essaim, comment il se développe, comment on élève les reines,... Avec la canicule, on apprend également que les abeilles souffrent aussi. « Les cadres de cire ont fondu avec la chaleur et beaucoup d’abeilles sont donc mortes, raconte Julien Martin, l’exploitant. J’ai été obligé d’installer les ruches dans les bois pour les garder au frais. »
Le moment le plus impressionnant de la visite est peut-être le passage dans la miellerie, là où on récolte le miel depuis les cadres. Actuellement, les apiculteurs sont en pleine activité. « On récolte à différentes périodes de l’année, selon les fleurs, reprend Julien. En ce moment, on finit le tournesol, ensuite il restera le sarrasin derrière. » Le respect des périodes est essentiel pour conserver les spécificités d’un miel de plante. Le pissenlit se récolte par exemple au printemps. En été, le colza, la coriandre, la carotte, la lavande, l'acacia, le miel de montagne,... « On récolte les ronces à la mi-juin. C’est un miel très doux qui se rapproche du miel de framboise. »
Dans la miellerie, le public découvre l’extraction du miel, le bout de la chaîne. « Ils voient le résultat. Après la récolte des cadres dans les ruches, on les amène ici pour enlever l’opercule qui ferme les alvéoles à l’aide de cette machine. Ensuite, on récupère le miel en plaçant les cadres dans une centrifugeuse. On récupère aussi la cire, et une fois dans l’année la propolis. » A la sortie du tuyau, file un liquide couleur d’or. Le précieux miel si délicieux.