L’ancien bureau de poste réaménagé

L’ancien presbytère et bureau de poste jusqu’en 2009, propriéte de la commune, a été transformé en logement locatif. L’inauguration a eu lieu samedi matin en présence des élus locaux et d’une assistance fournie.

Cette cérémonie s’est déroulée en présence de Frédérique Gerbaud, sénatrice, et de Gérard Mayaud, conseiller général du canton de Saint-Gaultier, entre autres élus.
Elle a débuté par la visite de ce bâtiment réaménagé situé au 1, place du 19 mars 1962. Il a extérieurement gardé tout son charme et le cachet des habitations du début du XXe siècle. L’intérieur a été entièrement revu pour devenir un logement de type 4-5.
Le ruban coupé, c’est à la salle des fêtes que les personnes invitées se sont retrouvées pour le discours de Jean-Christophe Plantureux, le maire. « C'est une première pour moi et c'est un plaisir immense de vous accueillir tous ici. Nous sommes donc réunis pour l'inauguration de notre ancien bureau de poste reconverti en logement d'habitation. C'est parce que ce bâtiment fait partie intégrante du patrimoine communal que nous avons décidé de procéder à sa rénovation », a expliqué l’élu. Le premier magistrat a remercié les financeurs du projet dont le montant s’élève à 69 190 €, financé grâce à plusieurs subventions : DETR 17 854 €,  « Une Commune un logement » 15 200 €,  « Soutien local » 14 200 € et 21 936 € d’autofinancement .
Cette politique en direction du logement locatif menée depuis une trentaine d’années par les élus de cette petite commune de 500 habitants représente une manne financière non négligeable. En effet, la collectivité s’appuie sur un parc locatif constitué d'une vingtaine de maisons et appartements. « À ce jour, entre les loyers et la taxe
d'habitation, ce ne sont pas moins de 71  000 € qui rentrent ainsi chaque année dans les caisses de la commune », a indiqué Jean-Christophe Plantureux.
Après l'ancienne épicerie, inaugurée en février 2017 et rapidement louée, voilà donc un deuxième bâtiment transformé en logement
d'habitation qui sera occupé dès le 1er juin. Il ne reste qu'un petit appartement libre.
Les prochaines chantiers en projet concernent l’éclairage et l’embellisement de la salle des fêtes et la réfection des peintures et des sols des deux classes du groupe scolaire lors des prochaines vacances scolaires. Dès la rentrée cinq nouveaux écoliers rejoindront le RPI Mouhet-La Châtre L’Anglin à la rentrée, s’ajoutant aux enfants initialement prévus.
Jean-Louis Viau

Nike Paul George PG3