Fil info
18:36Indre : La gendarmerie alerte sur les risques de la cybercriminalité -> https://t.co/uVQ86yzlIE
18:34Indre : La « Berrichonne de l'Indre » monte à Paris ! -> https://t.co/HdmkRrKrC1
18:13Coulounieix-Chamiers : « La plus grande cause, c’est de faire société » -> https://t.co/MVStFkNLXU
17:29Argenton-sur-Creuse : Une nouvelle clinique vétérinaire dédiée au bien-être animal -> https://t.co/wL2yKR7vlz
17:29Le Magny : Rudy Rübel ranime l'hôtel- restaurant du bourg -> https://t.co/WCPMFnCRXl
17:04Sarlat-la-Canéda : Containers enterrés : une petite révolution pour l’usager -> https://t.co/h2pv9p7FyV
16:56Corrèze : Un mandat pour redonner du tonus -> https://t.co/bvnVIVU0kR
16:44Tulle : Solidarité -> https://t.co/hehRVi2g2x
16:34Tweet de L'Echo Haute-Vienne () L'Echo Haute-Vienne () a tweeté : # - -V… https://t.co/iYMMLmM52I
16:03Marsac-sur-l'Isle : Elles en ont toujours sous le capot -> https://t.co/jHXANXC9ce
15:07Périgueux : Beynac, Bourdeilles, Vendoire : mauvais temps pour le bitume -> https://t.co/ByDJnuup8R
14:48Dordogne : Cupidon du Vern, tombeur du Salon -> https://t.co/O4anY1bmds
09:36RT : Immersion dans le Périgord, au cœur de la préparation de l'ex-champion d'Europe du 3000 mètres steeple,… https://t.co/9dQmiLjNSd
08:52France : Le monde maritime s’invite à la BFM -> https://t.co/K9V652dbOU
08:49Région : "Pas de TGV pour les ploucs" de Bernard Cubertafond, universitaire -> https://t.co/Zv1ccZEEQw
08:36# # - -Vienne : L’hommage de la CGT Energie à Gérard Pelaudeix -> https://t.co/2NQValiDOt
07:57# # - -Vienne : SNCF, le coût de l’externalisation sur l’emploi et la sécurité -> https://t.co/z7qqajBQvm
07:51# # - -Vienne : L’avis d’expulsion des Gilets jaunes des Casseaux expire aujourd’hui -> https://t.co/sGt2m3q49t
07:49Région : Protéger les troupeaux et la biodiversité -> https://t.co/CpF8fTzZKr
07:46Dordogne : Tribunal de Grande Instance de Périgueux, rendre un avenir possible -> https://t.co/zwe3HsXSDv

Les 14e Ovinpiades ont désigné leurs représentants régionaux

La finale territoriale du Centre Val de Loire des 14e Ovinpiades des jeunes bergers s’est déroulée jeudi dernier à l’exploitation de la ferme de Laurent Chateignier, qui a vu briller Nathan Maudet et Maxime Micle du lycée agricole de Tours.
Les Ovinpiades des jeunes bergers, compétition organisée par Interbev Ovins et l'ensemble de la filière ovine, ont pour objectif de promouvoir le métier d'éleveur ovin et de susciter de nouvelles vocations auprès des élèves des établissements agricoles. Ce concours permet aussi de découvrir le métier d’éleveur de  brebis. Cette finale a rassemblé 30 élèves, âgés de 16 à 24 ans, représentant cinq établissements d'enseignement agricole à savoir le lycée Naturapolis de Châteauroux et les LEGTA de Vendôme (41), de Bourges (18), de Tours-Fondette (37), et de Montargis (45).
Tout au long de la journée, de 9 h à 17 h, les élèves ont dû se soumettre à différentes épreuves alliant théorie et pratique. Le tri des brebis avec un lecteur électronique reste un passage obligé pour bien gérer son troupeau. Les candidats avaient donc pour mission d'isoler des brebis repérées parmi un lot de quinze bêtes. Ils devaient également apprécier la santé d'une brebis, évaluer l'engraissement au sein de l’élevage, mais aussi parer les onglons, ce qui permet à l’animal de conserver de bons aplombs et de prévenir l'apparition de certaines maladies telles que le piétin. Il leur fallait également choisir un bélier qualifié en s’appuyant sur la génétique. Enfin, un quiz de reconnaissance des races était proposé (filière, alimentation, reproduction, génétique, santé…).
Un jury composé d’un président et de deux ou trois personnes a délibéré. Les deux candidats arrivés en tête du classement sont du même lycée agricole de Tours. Il s’agit de Nathan Maudet et de Maxime Micle. Ils représenteront la région pour conquérir le titre de meilleur jeune berger de France 2019. Pour cela, ils seront face à 36 autres candidats de l’hexagone. Cette finale nationale se déroulera le samedi 23 février au Salon international de l'agriculture à Paris, sur le grand ring dans le hall 1.
Martine Cloteau, animatrice inter-régionale et responsable de cette manifestation, a salué et remercié Laurent Chateigner pour son accueil et sa disponibilité.
Jean-Louis Viau

Les résultats seront mis en ligne sur le blog des jeunes bergers : www.inn-ovin.fr/ovinpiades-des-jeunes-bergers

Les Ovinpiades sont aussi collectives
Depuis 2010, les établissements agricoles peuvent également participer aux Ovinpiades collectives. Cette épreuve, mêlant production ovine et communication, permet à des élèves d'un même établissement de réfléchir ensemble autour d'un sujet différent chaque année et de montrer leur créativité en construisant un argumentaire et en réalisant un support de communication.
En 2018, les élèves ont été invités à créer l'affiche des Ovinpiades 2019. Cette année, ils pourront exprimer toute leur créativité en réalisant un tee-shirt des Ovinpiades des jeunes bergers, en 2020.