Fil info
22:51France : Incendie mortel au cœur de la très chic station de Courchevel 1850 -> https://t.co/sBRlGn7zCY
22:49France : Psychiatrie : les personnels réclament de l’« humain » -> https://t.co/ep9TC7WLTV
19:18Indre : La France insoumise mise sur le local pour les européennes -> https://t.co/boPSjSWLVr
19:17Châteauroux : Une nouvelle directrice à l’APF pour la nouvelle année -> https://t.co/Y2x7USruik
19:14Indre : Acte X : des bougies en hommage, le débat vu comme de l'enfumage -> https://t.co/iOaN9LyXXE
18:17Comme chaque samedi depuis le 17 novembre, les gilets jaunes du sud de la Creuse se réunissent au carrefour de La S… https://t.co/WE4SAyCyxH
18:13Dordogne : Grand débat national, élections, les ambitions des marcheurs -> https://t.co/KAyNcQGIfi
18:12Beynac-et-Cazenac : Les opposants à la déviation écrivent aux entrepreneurs -> https://t.co/XA5QWofgxk
18:04Saint-Léon-sur-l'Isle : Les communistes veulent relever les défis politiques de 2019 -> https://t.co/EgNM6OBsl2
18:01Périgueux : Une fête intimiste pour célébrer le diamant noir du Périgord -> https://t.co/BUw1rhrBLD
17:58Beauregard-de-Terrasson : Améliorer le quotidien -> https://t.co/dT6CtqKoYr
16:54Bergerac : Virage à gauche pour des vœux aux accents très politiques -> https://t.co/ABNDiVZAr3
14:20Nouveau succès pour la à la . Petits et grands lecteurs ont investi la bibliothèque jus… https://t.co/QzLAH8mNDd

Les médecins désertent le village pour la Maison de Santé de Creysse

Santé

Deux des trois médecins généralistes de la commune ont pris la décision de rejoindre la Maison de Santé de Creysse provoquant des inquiétudes au sein du village.

Des inquiétudes avaient été à plusieurs reprises exprimées sur ce dossier, notamment en conseil communautaire. Les élus d’opposition Gaëlle Blanc ou Dominique Rousseau s’inquiétaient notamment que la Maison de Santé de Creysse ne fasse que siphonner les médecins des communes alentour pour assurer son fonctionnement. Craintes aujourd’hui confirmées. Les deux médecins généralistes de Mouleydier ont en effet décidé de rejoindre la structure. Le troisième hésite encore à conserver son cabinet. Un choix loin de faire l’unanimité dans le village. « C’est un vrai coup dur pour la vie du village », déplore ainsi Jean-Michel Bournazel, le maire de Mouleydier.

« Aucune solution n'est apportée à la désertification médicale », Michel Delfieux, premier adjoint

La municipalité craint que la dynamique du village ne soit affectée par ces départs. « Notre bourg a su conserver un ensemble de petits commerces, ce qui est exceptionnel pour une commune de cette taille », poursuit le maire, « le déplacement de la patientèle des médecins aux portes de la zone commerciale de Creysse pourra avoir des conséquences économiques graves pour nos commerçants déjà touchés par la concurrence des grandes surfaces ». Le pharmacien de Mouleydier s’interroge ainsi sur le devenir de son officine. « Les clients sont nomades », glisse Jean-Christophe Grenier, « il y aura toujours des fidèles, mais je vais forcément enregistrer des pertes ». Ce dernier ne cache pas sa déception, d’autant que pour lui l’impact de ces départs est double. C’est en effet à l’initiative du pharmacien que le pôle médical de Mouleydier a vu le jour il y a maintenant plus de quinze ans. Dans les prochaines semaines, ses locaux seront donc vacants. Mais c’est aussi et surtout vers les patients que toutes les préoccupations se portent. « La commune a une forte population de personnes âgées qui ne possèdent pas de véhicule », indique Michel Delfieux, premier adjoint municipal, « elles restent à Mouleydier car le bourg a cette chance de dis-poser de nombreux services de proximité dont celui extrêmement important de santé ». Les tentatives de convaincre les médecins de conserver leur cabinet ont échoué, ces derniers justifiant leur départ par un meilleur confort de travail et plus d’opportunité pour trouver des successeurs lors de leur départ en retraite. Néanmoins, pharmacien et élus disent tout mettre en œuvre pour attirer de nouveaux practiciens et assurer une présence médicale pérenne pour les habitants de Mouleydier. Cependant, le sentiment reste franchement amère. « Cette Maison de Santé n’apporte aujourd’hui aucune solution à la désertification médicale sur laquelle elle était sensée agir », tempête Michel Delfieux, « sa constuction, les aménagements autour, tout ça se chiffre en millions pour au final n’obtenir aucun service supplémentaire. A défaut d’attirer de nouveau médecins, cette structure ne fait que nous déshabiller de nos practiciens ».