Fil info
01:11 DESDE SALUDOS A Y A TODOS LOS COMPAÑEROS LUCHADORES DE… https://t.co/FZrMHxRNmM
23:17Dordogne : FO pénitentiaire prêt à rejoindre la convergence des luttes | L'Echo https://t.co/txBydPUZxh via
23:11Basket : Les dés sont jetés -> https://t.co/S9nwin3FrL
23:09Football : Et Mboné surgit… -> https://t.co/dHlUp7oKmN
19:34Châteauroux : La rectrice auprès des tous petits -> https://t.co/X4UdYiXwuo
19:32Indre : La couveuse : un dispositif qui a fait ses preuves -> https://t.co/KeDoShBSY7
19:31Châteauroux : Des travaux à la résidence des Rives de l’Indre -> https://t.co/hoFMaELL8E
18:52RT : Bugeat : Projet innovant vs désolation ! -> https://t.co/S2YWwfe4Ly
18:36Bugeat : Projet innovant vs désolation ! -> https://t.co/S2YWwfe4Ly
16:41Saint-Barthélemy-de-Bellegarde : Le pastolarisme en exemple -> https://t.co/WTVlHIibwi
16:29Sarlat-la-Canéda : Vers de nouvelles modalités de collecte -> https://t.co/LKSm8QZgRn
15:14RT : Les salariés de Carrefour se battent pour une revalorisation de leurs salaires : « On ne vit pas, on survit »… https://t.co/u0GCFAwa2q
15:07Dordogne : FO pénitentiaire prêt à rejoindre la convergence des luttes -> https://t.co/fHGJLF3bLu
15:06Périgueux : La permanence du député Philippe Chassaing vandalisée -> https://t.co/DFIpWtOj4F
15:00Dordogne : Un bol d’air financier pour la Semitour qui veut voir plus loin -> https://t.co/8U8VMDUtrp
14:58Dordogne : L’école pour tous les enfants -> https://t.co/0aqEHYICp3
14:32Bergerac : Cheminots et retraités s’invitent à la permanence En Marche -> https://t.co/XINzPaf5J6
13:56Vous souhaitez devenir partenaire du ! Contactez nous via Gael Champier ou Michel Bremont https://t.co/42ZRHT1UBH
11:08Bergerac : CAB : les deux points de hausse fiscale définitivement entérinés -> https://t.co/6s7DbBAq0r
11:05Mérinchal : prévention du risque routier et aide à la conduite Le département de la Creuse, la conférence des finan… https://t.co/qMg9uuj0K1

Ateliers théâtre et philosophie de territoire

La Métive

une valse. Une valse qui sur le dernier temps, a vu l’arrêt des activités périscolaires et, selon les cas, une occasion de moins de prendre son pied, aussi bien pour les enfants que pour les adultes qu’ils avaient en face. Un pas en arrière que n’ont pas franchi Jennifer Cabassu et Théo Bluteau. Après avoir proposé des ateliers théâtre à destination des élèves des écoles de Sous-Parsat, Saint-Georges ou Ars, les créateurs de la compagnie ATL ATL lancent une école de théâtre itinérante. « On a souhaité poursuivre notre travail avec les enfants. Cette transmission orale nous tient à cœur. C’est un peu ça le théâtre... », résument les comédiens.
Année test, la compagnie propose aux 6-12 ans quatre week-end de stage, 8 heures par stage, le temps de parcourir l’improvisation, jeu, le travail de groupe ou solo. « On est centré aussi sur l’enfant, individualité de son caractère, c’est ça qui nous intéresse, on n’a pas envie d’apprendre une technique d’acteur mais de développer une personnalité », explique Théo. « Les enfants sont toujours sur la scène, et nous, on n’y monte jamais, on a plutôt une position de metteur en scène, de guide. »
La première session (en partenariat avec Pauline Savy), accueillait 13 enfants à La Chapelle-Pognat. 13 enfants, 5 nouvelles têtes et 8 petits airs de déjà-vu... Une continuité significative. « On le sent quand on discute avec les gens, à La Métive, avec Virginie Joubert (chargée de mission culture à la Ciate), avec les parents d’élèves qui jettent un œil. Il y a une envie et on essaie d’y répondre. »
Et la réponse de la compagnie tient dans l’itinérance. En octobre à Sous-Parsat, demain au Moutier-d'Ahun, à nouveau au Moutier-d’Ahun en avril, puis re-Sous-Parsat en juin, Théo et Jennifer font cette année le yoyo autant qu’ils se font la main. L’ambition pour les années à venir est néanmoins posée, se rapprocher des gens.
Une volonté qui ne les a pas quitté depuis la fin de leurs années de formation à Paris. Une volonté qui a justifié l’installation de la compagnie en Creuse autant que le rapport à la nature qu’ils explorent dans leur travail (1) ou les souvenirs d’enfance de Théo. « Le grand mythe du il faut être cultivé pour aller au théâtre et compren-dre ce qui se passe, on n’y croit pas », insiste Théo. « On ne veut pas être enfermé en vase clos, on ne veut pas perdre le rapport à la vie, aux gens. Disons qu’on fait un théâtre de territoire. »
Le coup de cœur était le bon, ils l’ont su tout de suite... ou presque. Peu après la création de la compagnie en Creuse, en 2014, Jennifer et Théo atterrissaient dans les bureau de Virginie Joubert. Ils y étaient depuis 10 minutes quand celle-ci reçoit un mail : il manque quelqu’un pour un atelier et il faut un remplaçant. « Au final on a tout de suite été confronté à ce qu’on voulait sans passer par 40 mails et deux administrations. C’est un rapport direct à la culture », se souvient Jennifer.
Le début d’une belle amitié...
(1) Le titre de la pièce qu’ils voulaient monter, la Rigole du diable, leur a mis la puce à l’oreille. Cette dernière sera proposée dans sa version finale le 3 avril au centre culturel Yves-Furet à La Souterraine.

Rendez-vous
Les 2 et 3 décembre : week-end théâtre 10h-12h et 13h30-15h30 à La Métive, Moutier-d’Ahun. Tarif 50 €.
Les 9 et 10 avril : week-end théâtre 10h-12h et 13h30-15h30 à La Métive, Moutier-d’Ahun. Tarif 50 €.
Les 9 et 10 juin : week-end théâtre 10h-12h et 13h30-15h30 à la salle des fêtes de Sous-Parsat. Tarif 50 €.
Réservations et inscriptions obligatoires. Contact : 06.85.58.08.59 / compagnie.atlatl@gmail.com

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.