Fil info
18:40La finale hommes a débuté à 18h. Aubusson mène 1 à 0 grâce à Jeremy Nury.
17:32En direct de Felletin pour les finales de la Coupe de la creuse. Chez les féminines, La souterraine s'incline après… https://t.co/jcxNTx1DZG
23:32France : Can Dündar : « Erdogan est prêt à tout pour ne pas perdre » -> https://t.co/EEORIcrfka
23:26France : Edouard Philippe sur la Route de la soie en Chine -> https://t.co/7spX09AqNQ
23:23International : Grèce : le prix douloureux de la souveraineté financière -> https://t.co/73XW1JHN9k
22:07Egletons : La nature s'expose dans la ville -> https://t.co/3ZT1hVTlqO
22:02Corrèze : Laura Flessel en Corrèze : une visite équilibrée entre haut niveau et sport pour tous -> https://t.co/0HUWcBH5R0
21:06Rugby : Brûler d’une possible fièvre -> https://t.co/R83zYYChkr
21:03Football : La France en apnée mais c'est elle qui respire le mieux -> https://t.co/uHpY6CNAcq
20:23Périgueux : Majorité : la fracture est consommée -> https://t.co/vy3bfdUrfU

Une commune propre où l’on cultive l'esthétique

Nantiat est une commune verte qui s’adapte. Depuis longtemps enclavée dans de superbes cadres de nature boisés et fleuris, la commune adopte très naturellement «le zéro phyto» et œuvre pour son fleurissement.
Depuis le 1er janvier 2017, l’entretien des espaces publics passe par d’autres moyens que les produits phytopharmaceutiques. Cette disposition de l’article 68 de la loi de transition énergétique s’impose à l’Etat, aux collectivités locales et aux établissements publics. Elle s’applique aux espaces verts mais pas seulement. En effet, elle implique également les chemins de promenades, les forêts et la voirie. C’est donc dans tous ces principes, que la commune de Nantiat a adopté de nouvelles façons de travailler les espaces verts.
C’est une commune où il fait bon vivre avec ses 1.600 habitants, ses structures (écoles, collèges, médiathèque, antennes sociales, gare...), ses commerces (pharmacie, fleuriste, épicerie, tabac/presse...). Elle poursuit ses avancées (travaux, logement, environnement) et opte pour une démarche «plus propre » et aussi «plus fleurie». Pour ce faire,  elle applique depuis l’année 2017 l’entretien des espaces sans  produits phytosanitaires et travaille jour après jour, mois après mois au respect de son environnement. Cette petite commune rurale, qui s’est adaptée à l’ère du temps de par ses services urbains, n’oublie pas  ses richesses naturelles composées d’arbres, d’étangs ou de plaines verdoyantes. Depuis très longtemps, elle possède un patrimoine arboré qui comprend de nombreuses variétés; en effet ce sont  plus de 750 arbres qui ont été dénombrés en son sein. Dans un souci de continuité et de transmission aux générations futures, Nantiat veille au respect de la biodiversité et travaille aux aspects visuels de celle-ci. Ainsi environnement et beauté du site sont des priorités.
Une nouvelle façon
de travailler les espaces
La commune a opté pour plusieurs techniques de travail «différentes» afin d’appréhender ses espaces verts.  Par exemple, pour la gestion de l'eau, elle a modifié son système de pompage et va désormais à «l'étang des Hâches» (près du camping municipal) pour se réapprovisionner en eau et assurer les arrosages d'été. D'autres actions comme le compostage ou le paillage sont appliquées.
Un environnement
propre et fleuri
Aujourd'hui, à Nantiat, le désherbage se fait en utilisant des techniques innovantes: par exemple les employés communaux utilisent une balayeuse avec des brosses plus dures,  des outils de coupe ou binettes pour lutter contre la mauvaise herbe. Des choix d'espèces végétales plus résistantes sont privilégiés. Les espaces publics sont maintenant «plus verts», cela ne veut pas dire que les entretiens et traitements sont rompus mais qu'une nouvelle façon de travailler les espaces a été mise en place. Le «zéro phyto» adopté, a demandé aux équipes techniques municipales davantage de travail, mais toutes se sont vite adaptées.
En ce qui concerne le fleurissement, il est réalisé par différents acteurs de la commune: les employés communaux, l'association «Un air de fleurs» et bien entendu les habitants, qui ont à cœur d’enjoliver leur maison et leur commune. Nantiat, après deux ans d’inscription aux concours des villages fleuris a été retenue une nouvelle fois en 2017 lors du passage du jury départemental, pour concourir et a obtenu une 3e place dans sa catégorie. Un «diplôme de la commune améliorant le développement durable» lui a également été remis; de quoi motiver les troupes pour poursuivre ses investissements et pour rester «une commune propre».
Nathalie Petoux

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.