Fil info
20:29Dordogne : Chasse au syndicaliste à la Sobéval -> https://t.co/9IBNUkTIvO
18:41Indre : Un nouveau jumelage sur fond de projet économique -> https://t.co/jOjQQAwo70
18:40Indre : 200 lycéens pour le climat -> https://t.co/ghQqNEAhih
18:39Indre : [intégral] Entre traditions et innovations -> https://t.co/7OJxmkL5je
18:07RT : Ce qui se passe ici avec la liaison Perpignan-Rungis c’est aussi la conséquence de la libéralisation du fret ferrov… https://t.co/Ubew1U4Aei
17:55RT : Tête de liste pour les européennes, a fait face sur à la vulgarité absolue d'un improbable… https://t.co/tDujckou22
17:24RT : Pour l'humain et la planète d'abord ! était à la marche à Paris. https://t.co/7KKSQc6Mfg
17:24RT : Le glyphosate pollue, le glyphosate est un poison. C'est la raison pour laquelle nos députés européens se battront… https://t.co/qlP87HuAuO
16:47Saint-Gaultier : Gérard Laude expose ses œuvres pour la première fois -> https://t.co/kasdDr0c7A
16:44La Châtre : Une résidence pour seniors dans le quartier Saint-Lazare -> https://t.co/fnvOlrcuSH
15:41Périgueux : Apprentissages et travaux -> https://t.co/RklGmcjxRW
14:22Boulazac : Mobilité danoise et gourmandises à Métro -> https://t.co/1zzKln03hk
11:34RT : La déontologie et la liberté d'expression convoquées à leur tour par la DGSI https://t.co/LJGceBICkS
11:22RT : ⚠️ [] ⚠️ La est placée en ⛈️ par . Des averses à caractèr… https://t.co/G3WCoSiLEe
09:46RT : La est en alerte jaune aux 🌩️. Soyez prudents dans vos déplacements et si vous pratiquez u… https://t.co/paTzzgZeGb
07:59France : Brossat : « Les 5% sont à portée de main » -> https://t.co/72MgMbyeNJ
07:51# # - : Hervé Labetoulle ancien résistant, partage son histoire -> https://t.co/ZWbLrKNqam
07:49# # - : A hurler de silences... -> https://t.co/zobI35vBDL
07:47# # - -Yrieix-la-Perche : Contes en musique pour Coquelicontes -> https://t.co/a2L8gOLnu1
07:46# # - : Le club de foot prépare ses 70 ans -> https://t.co/AxopmlqSew
07:44# # - -Yrieix-la-Perche : Rester actif et bien se nourrir pour être en forme -> https://t.co/rqEZf8Evjh
07:39# # - : Aurora, sur la route de la créativité et des festivals -> https://t.co/FDhPQDMGlr
07:38# # - : 3 jours de fête et des nouveautés -> https://t.co/6ErmOQw6me
07:35# # - -sur-Vienne : Les composteurs partagés -> https://t.co/QgLTGM6cmq
07:34# # - -Junien : Un Rabelais toujours jeune à La Mégisserie -> https://t.co/lKxTzzJeNt
07:32# # - -Junien : De la danse poignante sur la scène de La Mégisserie -> https://t.co/rBbaf2waIK
07:29# # - : Retrouver sa part d’enfance avec la nouvelle saison de l'Opéra de Limoges -> https://t.co/AxX86V6MPC
07:27# # - : Le jeu fait sa fête demain à la ludothèque -> https://t.co/mFm0lcQVtl
07:24# # - -Vienne : Une programmation culturelle riche pour le vaste territoire d'ELAN -> https://t.co/F0MJRWER7s
07:22# # - -Germain-les-Belles : Le circuit du Martoulet inauguré -> https://t.co/zQuhQW6D3t
07:20Région : « Le contournement Est (de Limoges) n’est pas enterré » -> https://t.co/Zg61eSc3xo
07:16France : Les bébés entassés comme la volaille en batterie? -> https://t.co/XmsVUyIRng
07:13Région : Vins Noirs offre le premier prix du roman policier Francophone -> https://t.co/wwgCLJwSEp

Une belle foire d’empreintes !

Littératures

La 22e édition de la Foire du Livre de Naves s’est déroulée ce week-end. Samedi à Tulle Henri Peña Ruy a lancé les festivités en parlant d’économie et de philosophie. Hier salle du Pré Bourru, place aux dédicaces et aux rencontres entre publics et auteurs en tous genres.

La Foire du Livre de Naves a rencontré à nouveau un beau succès populaire.
Ils étaient nombreux les visiteurs, souvent en famille, à se presser dans la salle du pré Bourru à Naves hier tout au long d’une belle journée à   l’humeur printanière consacrée aux littératures et à leurs auteurs. Des étals, plusieurs ouvrages tiraient leur épingle au jeu des éditions, ceux écrits par  Paule-Marie Duquesnoy en collaboration avec des  artistes comme Dom et Jean-Paul Ruiz, de Saint-Aulaire. Ces livres d’artistes sont uniques  en leur genre. «Mikado» se déplie et replie en accordéon, un objet magique,  un éventail de couleurs poussé par le vent  : «La couverture du livre est  en bambou illustré. Mon texte vient se poser sur chaque pan et l’envers représente un paysage d’éléments végétaux imprimé sur un fond de ciel  bleu» détaille l’auteure. Cet objet tout simplement magnifique et précieux a été fabriqué à 25 exemplaires. Et si ce  livre n’est pas à la portée de tout  le monde, le petit ouvrage-carte  intitulé «52 poèmes pour un ginkgo de Corée» signé par Yves Millet (dessins) et Paule Marie Duquesnoy (textes)  connaît un beau succès de librairie : «Les deux cents premiers exemplaires ont été épuisés tout de suite. L’éditeur a été obligé de le réimprimer.  C’est merveilleux» se réjouit la poétesse*.  Elle devrait publier en avril le récit de son voyage en Corée, le pays des plaqueminiers.
Il vit et travaille à Marseille mais a grandi à Tulle. Jean-Philippe Chabrillangeas a déjà publié deux jolis romans aux éditions Elan Sud : Deltas et Des pissenlits sur ma tombe. Il travaille actuellement sur un nouveau livre dont le cœur est ancré dans le village de Corrèze. «La sortie du livre au  printemps 2020, j’espère qu’elle se fera dans cette commune. L’histoire est celle d’un personnage, écrivain, qui revient dans son village, pour  travailler à un manuscrit. Il retrouve des amis, ses racines. Il est à un moment de point de bascule dans sa vie. Quelqu’un de plus jeune va changer le cours de son existence» résume l’écrivain. A suivre.
Les livres jeunesse, BD étaient bien représentés. Parmi les éditeurs, un alliage original, celui du réseau de création et d’accompagnement  pédagogiques Canopé avec la maison d’édition  L’élan vert : «Chaque album jeunesse  part d’une œuvre d’art. L’histoire est écrite autour. On va  partager un moment de littérature et de culture aussi car à la fin de chaque album vous retrouvez l’œuvre qui a inspiré le récit, un topo sur son  créateur et les auteurs du livre expliquant leur démarche artistique. L’objectif est d'amener les jeunes lecteurs à l’art qui peut paraître élitiste. ça montre toute la subjectivité qu’il y a autour d’une œuvre» précise Emilie Guyonnet, du réseau Canopé.
Des coûts en économie
Samedi dans l’amphithéâtre du Conseil départemental, le philosophe Henri Peña-Ruiz, spécialiste de la laïcité,  a animé une conférence-débat sur  «Les dilemmes de la politique des coûts en économie». Ce spécialiste aussi de la pensée de Marx a défendu sa conception d’une société plus  juste basée sur la solidarité redistributive. Pour ce faire, il a balayé l’histoire de l’économie et de nos sociétés libérales, en pointant un paradoxe du système capitaliste. Il a mis en parallèle la production des richesses dans une société d’abondance et l’émergence de nouvelles formes de misère,
citant Victor-Hugo : «Etre pauvre, c’est avoir peu pour vivre. Etre misérable, c’est de ne pas avoir assez pour vivre». Il a expliqué les conséquences
humaines, sociales, écologiques  de cette course folle à «une   frénésie de profits». Une autre citation de Victor-Hugo, extraite des «Lamentations»  
traitant du sort  des enfants au  travail est venue illustrer sa démonstration hic & nunc  : «Où vont tous ces enfants dont pas un seul ne rit» ; «Mais  quel est ce système qui produit la richesse en créant la misère?»... Il a démontré  que les choix économiques ne pouvaient pas être disjoints d’une politique sociale. Il s’est référé au programme du CNR qui au sortir de la Seconde guerre mondiale avaient fait de la santé, de la culture un bien  public.
Rien de telle qu’une Foire  pour nous dire que lecture et culture sont  forces émancipatrices.  

Serge Hulpusch
*Paule-Marie Duquesnoy sera présente à la librairie briviste La Baignoire d’Archimède le 16 mars à 14h  dans le cadre du Printemps des poètes avec tous ces livres et les ouvrages de sa maison d’édition Parchemins. Elle a invité un poète installé à Saint-Clément  Laurent Albarracin auteur de l’ouvrage de poésie «Le Secret secret» publié chez Flammarion.