Fil info
23:16International : Pour un Etat libre et souverain -> https://t.co/5Egm12myxs
23:11France : « L’infiltration de la vie économique par le banditisme » -> https://t.co/cWexNCSrJw
23:09France : Raisin, cerise, céleri... Les plus contaminés par les pesticides -> https://t.co/D1Lo6r89Y3
21:45Tulle : La pêche à la mouche sur grand écran | L'Echo https://t.co/yq23ynbAqi via
21:43Chameyrat : Un refuge de bonnes volontés | L'Echo https://t.co/ypHb9ym3vB via
20:42RT : La est en pour risques de chutes de et . Soyez prudents dans vos dép… https://t.co/dPQeUUTpaO
19:27Indre : Le SPIP en recherche de structures pour accueillir les TIG -> https://t.co/tMdT7G0rYX
19:25Région : La Nouvelle-Aquitaine dans une dynamique positive -> https://t.co/htDEFEyX28
19:24Région : Sauver la forêt de Rochechouart ! -> https://t.co/hlWDbNg80a
19:22# # - -Vienne : Bizarre, vous avez dit bizarre ? -> https://t.co/ar6czw2Ais
18:59Le préfet de la Creuse Philippe Chopin a signé le 7 février dernier un arrêté portant sur la SAS Ferme de... https://t.co/sEu2olzIFv
18:48RT : Ce soir, en introduction au débat sur , remarquable intervention d'un syndicaliste de… https://t.co/WVNzLFEYdz
18:40RT : Aidez nous à les aider ! ❄ Déposez vos dons au Gymnase du Sablard. Cadre de permanence : 0587070083 📞… https://t.co/SC03IwGASL
18:40RT : Patrick Müller viendra lui aussi pour affronter la Génération 98 avec la sélection mondiale… https://t.co/N00pLu4kvU
18:33RT : «Dictature totale», dette à Bordeaux, chèque à la CGT : on a fact-checké Laurent Wauquiez et c'est pas brillant… https://t.co/nNsLbpsgy6
18:27RT : Brive-la-Gaillarde : Olivier Dartigolles -> https://t.co/85JguN5LFx
18:27RT : Conférence de presse dans les locaux de la Fédération du PCF de la Creuse. Avec un joli kit de communication !!! https://t.co/2ypFSVn06q
18:27Le préfet de Haute-Vienne active le niveau 2 du plan grand froid. Lire communiqué https://t.co/CkdlyVXrGu
18:08RT : Tulle : La pêche à la mouche sur grand écran -> https://t.co/n4An1xHgmp
18:08RT : Le respect des droits des étrangers en 🇫🇷 n'est pas en option ! À la veille de l'adoption du projet… https://t.co/G8oeT56skZ
17:23Un nombreux public pour le spectacle "Miroir du temps" organisé par "Agir pour le patrimoine de Grand-Bourg"... https://t.co/iYmZIDyCtA
17:06RT : ❄Suite à la demande de , réouverture du Centre d'hébergement d'Urgence pour 3 nuits à partir de ce soir.… https://t.co/V3OtyocdNF
17:06RT : Aidez nous à les aider ! ❄ Déposez vos dons au Gymnase du Sablard. Cadre de permanence : 0587070083 📞… https://t.co/SC03IwGASL
16:33Lignac : La chèvre à cou clair attend plus de reconnaissance -> https://t.co/SUwVJo5gok
16:29Tulle : La pêche à la mouche sur grand écran -> https://t.co/n4An1xHgmp
16:02 Ma question à madame la ministre sur le devenir des "petites lignes" SNCF. Il faut réformer sans indu… https://t.co/MixVK6yYxg
15:43Dordogne : Menaces sur les lignes TER -> https://t.co/lWhlwWijZF
15:34RT : Le conseil d’État refuse de suspendre la circulaire qui recense les dans les centres d’acc… https://t.co/tE0JA2M7Jt
15:29RT : Le conseil d’État refuse de suspendre la circulaire qui recense les dans les centres d’acc… https://t.co/tE0JA2M7Jt
15:29RT : En raison du déménagement de votre agence, nous avons quelques soucis avec notre numéro de téléphone mais vous... https://t.co/p5Q3waIona
15:27RT : Rue de la Boucherie. Circulation interdite. Lire communiqué mairie https://t.co/icyzoBwuuy
15:08RT : Le Kid's Foot... C'est reparti !!! Destinée aux enfants nés en 2013 et 2014, cette "mini section" a pour objectif… https://t.co/uRa9mM66d9
14:10En raison du déménagement de votre agence, nous avons quelques soucis avec notre numéro de téléphone mais vous... https://t.co/p5Q3waIona
13:38Rue de la Boucherie. Circulation interdite. Lire communiqué mairie https://t.co/icyzoBwuuy
12:42RT : ⚠️ Attention ⚠️ Communiqué de presse et dossier de décryptage du projet de prés… https://t.co/vYKiQWifUn
12:42Et dans l’Écho Dordogne aussi https://t.co/5dxsQRWD2u
12:40RT : Je serai ce soir en Creuse et demain en Correze pour présenter le livre https://t.co/c2ng4gJMgA
12:20RT :  : des proches de Nétanyahou placés en garde à vue dans une nouvelle affaire de corruption https://t.co/oDUgWHtc1k
12:15RT : Je serai ce soir en Creuse et demain en Correze pour présenter le livre https://t.co/c2ng4gJMgA
12:14RT : « Il est aujourd’hui le président des riches » à lire dans l’. https://t.co/OgjVoL2ThL
12:10RT : ⚠️ Attention ⚠️ Communiqué de presse et dossier de décryptage du projet de prés… https://t.co/vYKiQWifUn
12:10RT : Au fond a de la suite dans les idées. Il veut remplacer les petites lignes par ses bus! https://t.co/zjC8BlwaTH
12:10RT : 9 000 km de lignes à abattre au nom de la rentabilité, «départs volontaires» et fin du statut de cheminot.. Le rapp… https://t.co/haPLXkygHz
12:08RT : Les attaques portées à la et aux usagers sont inacceptables. Nous la défendrons car elle est notre bien commu… https://t.co/72efBy5auw
12:08RT : NOUVEAU ! La Maison de la Nouvelle-Aquitaine ouvre sa boutique éphémère - 21 rue des Pyramides - Paris 1er… https://t.co/F3RIh9Q4M8
12:08RT : Brive-la-Gaillarde : Olivier Dartigolles -> https://t.co/85JguN5LFx
11:39SPA : Un refuge de bonnes volontés https://t.co/9kMcJgvMYE
11:07Brive-la-Gaillarde : Olivier Dartigolles -> https://t.co/85JguN5LFx
10:55France : Un refuge de bonnes volontés -> https://t.co/DMrvQcLWld
10:54« Il est aujourd’hui le président des riches » à lire dans l’. https://t.co/OgjVoL2ThL

La fête contre la violence

Fête du couteau

Si certains se posent la question de l’annulation ou non des événements prévus dans leur ville, les organisateurs de la Fête du couteau ont décidé de la maintenir tout en renforçant la sécurité. L’affluence record enregistrée dès le samedi matin leur a donné raison.

On s’en doute, le maintien de la fête du couteau après les attentats de Paris, de Nice, et l’assassinat dans son église d’un prêtre, durant la messe, à Saint-étienne-du-Rouvray, a suscité beaucoup de discussions.
Un couteau, c’est une arme. Est-il prudent d’en étaler des centaines sur un périmètre restreint et en vente libre, en ces périodes d’attentat ? La question s’est bien sûr posée aux organisateurs et aux pouvoirs publics, qui ont finalement décidé de maintenir l’événement, en renforçant la sécurité.
« Ce fut un casse-tête pour optimiser le dispositif, mais tout est parfait » constatait le sous-préfet de Nontron, Hervé Bournoville, chargé d’appliquer au mieux l'arrêté préfectoral concernant la sécurisation des manifestations publiques sur son secteur, lors de l’inauguration de la fête samedi matin. Pour Pascal Bourdeau, le maire de la commune, « c’est une erreur parfois d’annuler certains événements. On est en train de céder à la pression des terroristes. Il faut être vigilant, faire attention, sinon on risque de basculer dans une autre dimension, où on va se replier sur nous-mêmes ».
Pas question donc de céder à la psychose, et les citoyens ont montré qu’eux non plus n’étaient pas prêts à abandonner leurs projets et à se laisser envahir par la peur. Dès l’ouverture samedi matin les allées du plateau coutelier se sont remplies de visiteurs curieux, amateurs, passionnés... Dans une bonne humeur agrémentée par un soleil radieux, la foule a pris d’assaut les stands, les ateliers, s’est massée pour profiter des démonstrations, se renseigner sur les différents modes de fabrication, les lames damassées, les gravures, la qualité des manches, voire sur les confréries de couteliers qui comme chaque année sont présentes à Nontron. Parmi les visiteurs on compte beaucoup de locaux, du Nontronnais mais plus largement de tout le département, des collectionneurs passionnés qui réservent chaque année le premier week-end d’août pour venir à Nontron et font parfois des centaines de kilomè-tres pour s’y rendre, et des touristes passant presque par hasard.
C’est le cas de ce couple de Lyonnais, qui a loué un gîte à Milhac-de-Nontron et découvert l’événement en cherchant ce qui était proposé à proximité. « Nous voulions voir ce que c’était » confient-ils. Dès qu’ils sont rentrés sur le plateau, ils ont été « happés » par la confrérie des couteliers de Thiers qui proposait de créer son propre couteau, et cette entrée en matière les a plongés de la meilleure des façons dans l’esprit de cette fête qui n’est pas qu’une « expo-vente », mais une immersion au coeur du savoir-faire des artisans-couteliers. Il n’est peut-être pas utile de rappeler à nos lecteurs la longue tradition coutelière de Nontron avec le couteau qui porte son nom, si reconnaissable avec son manche en buis et son symbole. Pascal Bourdeau soulignait d’ailleurs que sa commune est connue dans la France entière grâce à sa Fête du couteau, qui draine de très nom-breux touristes : « Dans un rayon de 50 kilomètres, tous les hébergements sont pleins. Cette manifestation a des retombées économiques fortes ». Son président Michel Combeau lui emboîtait le pas : « Le couteau est le symbole de notre histoire, et Nontron est un des salons majeurs de la coutellerie ». La préfète, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc, qui participait à sa première Fête du couteau n’a pas boudé son plaisir de découvrir, « un monde de passion et de passionnés. J’ai l’impression que tout se passe en Périgord vert, l’éradication de la grenouille taureau, le pôle cuir... Ici c’une histoire de rencontre entre la fidélité aux traditions et la volonté résolue de se tourner vers l’avenir, de mettre en place une ruralité vivante, courageuse, inventive ».

La fête de l’élevage
Pour la première fois une « Fête de l’élevage » était couplée à la fête du couteau. Se déroulant à l’entrée du bourg, elle a été voulue par les organisateurs de cette dernière, estimant qu’elles pouvaient se compléter. Un éleveur l’a d’ailleurs souligné :
« pour couper une bonne viande, il faut un bon couteau ». C’est aussi un moyen de soutenir l’élevage du département, qui est toujours sur le fil du rasoir.

La préfète échappe à un attentat... bovin
Avant de se rendre sur le plateau coutelier Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc a fait un tour sur la fête de l’élevage.
Des animaux y étaient présentés, dont des bovins. L’un d’eux s’est à un moment échappé, a bousculé une femme, et la délégation officielle dans laquelle se trouvait la préfète a dû faire preuve de réflexe, l’animal se dirigeant droit vers elle. Plus de peur que de mal pour tous, la bête ayant été rapidement maîtrisée par les éleveurs, tandis que la personne heurtée par la vache était immédiatement prise en charge par les pompiers, qui se trouvaient sur place. Les premiers soins ont suffi à la remettre sur pied, et elle a pu continuer sa  journée, presque comme si rien ne s’était passé. Cette mésaventure à la conclusion heureuse n’a pas déconcerté la représentante de l’état, qui a poursuivi la visite, puis s’est rendue à la fête du couteau où elle a écouté avec beaucoup de curiosité les explications des exposants et des organisateurs de l’événement (qui ne pourrait fonctionner sans ses fidèles bénévoles), lancé par la municipalité et aujourd’hui repris par la communauté de communes Périgord vert Nontronnais, présidée par le maire de Sceau-Saint-Angel, Michel Combeau.

Sécurité  un dispositif renforcé
Pour la première fois, un service de sécurité professionnel avait été sollicité pour l’événement.
Tout un personnel de surveillance, reconnaissable avec ses tee-shirts noirs siglés « Sécurité » encadrait le plateau coutelier, renforçant ainsi le dispositif habituellement mis en place par les organisateurs avec des bénévoles, mais surtout la gendarmerie de Nontron qui chaque année se mobilise pour permettre tant aux visiteurs qu’aux exposants de passer un week-end en toute quiétude. Un défi de taille, puisque la commune multiplie par trois au moins sa population à cette occasion. « La sécurité est assurée au maximum » se réjouissait Colette Langlade, la députée du Périgord vert. « Le service d’ordre a été très largement renforcé » confirme Pascal Bourdeau, « en lien avec les gendarmes, les pompiers, le sous-préfet,. Le contexte est particulier aujourd’hui en France. Nous avons peut-être fait de la sur-protection, mais il faut continuer à avoir des manifestations, à vivre ». Quant aux visiteurs, soit ils savaient que notre République et ses pouvoirs publics allaient prendre leurs responsabilités pour protéger au mieux la population, soit ils avaient décrété que ce n’était pas quelques hurluberlus mal intentionnés et se cachant derrière de soi-disant préceptes religieux qui n’existent dans aucun Livre, qui allaient les empêcher de participer à toutes les manifestations qui les intéressaient. Peut-être un peu des deux...

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.