Fil info
20:43Corrèze : 400 retraités soucieux et en colère -> https://t.co/Me9pVvDWgq
18:50Indre : La lancinante plainte des retraités -> https://t.co/FyumUdQTvO
18:47Châteauroux : La solidarité dans l’assiette avec les Jardins familiaux -> https://t.co/uWIwZPSDnq
18:35RT : Attaque d'une agnelle à Eymoutiers le 3/10, c'était bien un canidé selon les analyses d'un laboratoire allemand, ma… https://t.co/eGBhySgMvr
18:19RT : Bergerac : Opération de sensibilisation aux risques éléctriques auprès des agents de la Ville -> https://t.co/BfEVBPD4jy
18:18RT : : après 4 ans de bénévolat, Drita, traductrice bénévole pour l’Etat, est menacée d’expulsion VIDEO ►… https://t.co/gYj5647vPl
17:01# # - -Vienne : Les retraités défendent leurs droits -> https://t.co/iXIR13X2lB
16:55# # - -Vienne : Festivités et vigilance au SPF 87 -> https://t.co/oSFvv0tceH
16:51Le Blanc : Le centre ville fermé à la circulation les 29 et 30 octobre -> https://t.co/I4AofrjXNm
16:50Saint-Gaultier : La chorale Allegro se prépare à fêter son 30e anniversaire -> https://t.co/RvZN4cMssS
16:50Saint-Gaultier : La chorale Allegro se prépare à fêter son 30e anniversaire -> https://t.co/ExVoNH3evm
16:49La Châtre : La pâtisserie en partage à la Maison des jeunes -> https://t.co/TH9S2Zwvjl
16:48La Châtre : 2018 prénoms et dates de naissance sollicités pour le Téléthon -> https://t.co/7ZabH7sCq3
16:42Sarlat-la-Canéda : On ne change pas une équipe qui gagne -> https://t.co/BNTx10b8kQ
16:39Région : Penser global, agir local -> https://t.co/dgj4xjw04F
16:36France : La modernité dans la tradition -> https://t.co/3oh5ztPxF1
16:09Attaque d'une agnelle à Eymoutiers le 3/10, c'était bien un canidé selon les analyses d'un laboratoire allemand, ma… https://t.co/eGBhySgMvr
15:40Dordogne : La colère profonde des retraités -> https://t.co/tskMnTsE4J
15:38Marsac-sur-l'Isle : Des animaux exceptionnels et des concours -> https://t.co/wbNbxqs0N0
15:01Chabrignac : La fête de la citrouille est lancée ! -> https://t.co/45WSdAN09J
14:44Périgueux : Faciliter la vie des seniors et les prévenir des pièges -> https://t.co/v5skVfeWJL
14:01RT : Grosse mobilisation des retraités sur la question des pensions et la hausse de la CSG. Au moins un millier de manif… https://t.co/04JnonEqlP
14:01RT : plus de 400 (selon les organisateurs) sont dans la rue ce matin https://t.co/bSkFLyjvih
11:12RT : en Corrèze : Fête de la pêche à la mouche organisée par l' d'Argentat-sur-Dordogne. Un rendez-vous… https://t.co/dnGseoNgLY
10:51 plus de 400 (selon les organisateurs) sont dans la rue ce matin https://t.co/bSkFLyjvih
09:33 en Corrèze : Fête de la pêche à la mouche organisée par l' d'Argentat-sur-Dordogne. Un rendez-vous… https://t.co/dnGseoNgLY
09:30Sport : CA Brive: la fulgurante ascension de Demba Bamba -> https://t.co/fTRFx9jkYO
09:23Sport : Trail de la voie romaine: plus de 300 participants -> https://t.co/sNM86BifJy
09:19Sport : Limoges Csp 93 - Alba Berlin 102: une équipe cercliste à construire -> https://t.co/mtzrLgY6m1
09:12Bergerac : Opération de sensibilisation aux risques éléctriques auprès des agents de la Ville -> https://t.co/BfEVBPD4jy
09:12 du Cloître - -Vienne : Bellac. Théâtre du Cloître : on ouvre samedi -> https://t.co/Oe8aZkkdw2
05:30Enfin une bretelle pour accéder directement au parc d'activités de la Croisière. https://t.co/EhNKk6ZDAJ
05:27RT : Brive-la-Gaillarde : La Maison Robert Bach se fait toute rose -> https://t.co/Cb5nSnlbiX

La vue impactée par le diabète

Santé

Dernièrement une opération de dépistage de la rétinopathie diabétique était organisée à la maison de santé pluridisciplinaire de Nontron. Une quinzaine de personnes du secteur s’étaient inscrites pour profiter de cette opération, organisée par la Caisse primaire d’assurance maladie (Cpam) et l’Agence régionale de santé (Ars).

Le diabète est une maladie qui se traite mais ne se guérit pas, et qui peut être à l’origine de pathologies associées, dont la rétinopathie.
Sous ce vocable sont regroupées toutes les affections touchant la rétine, et la rétinopathie diabétique (atteinte des yeux : œil et rétine) est une grave complication du diabète qui touche 50 % des patients diabétiques de type 2 (voir ci-dessous), comme Alice qui est venue à la maison de santé pluridisciplinaire effectuer un dépistage. âgée de 69 ans, elle a appris il y a six mois qu’elle souffrait du diabète. Il y a deux mois, elle recevait un courrier de la Msa l’invitant à se rendre à Nontron pour ce dépistage, et son mari l’a emmenée de leur domicile d’Etouars jusqu’à la ville sous-préfecture. « On ne m’avait jamais dit que le diabète pouvait avoir des répercussions sur ma vue » confie-t-elle.  
Si elle a profité de cette opportunité, c’est que cet examen, qui doit être réalisé par un orthoptiste et lu par un ophtalmologue, n’est pas couramment effectué car les délais d’attente pour obtenir un rendez-vous avec un ophtalmo en Dordogne sont de plusieurs mois. Et quand on vit en zone rurale, où la désertification médicale est une réalité, ce genre d’exercice n’en est que plus compliqué. Pour pallier ce problème l’Agence régionale de santé et les organismes de protection sociale, la Cpam et la Mutualité sociale agricole (Msa) ont mis en place un système de dépistage itinérant. Expérimenté en Périgord noir en 2014 avec l’appui du Centre d’examen de santé, il s’est depuis étendu et l’an dernier, 15 séances ont été proposées dans autant de communes. Premier département de la Nouvelle-Aquitaine à bénéficier de cette expérience de télé-médecine, la Dordogne compte environ 8 600 personnes de moins de 70 ans atteintes par le diabète, dont 43 % n’ont pas passé ce dépistage depuis au moins deux ans. Ce sont ces derniers qui ont été ciblés pour cette opération comme l’explique Nathalie Verdier, responsable à la Cpam de la coordination de ce dispositif. « Notre service médical a fourni le fichier des patients concernés, à qui on envoie une lettre d’information pour les avertir de cette opération, en leur disant de se rapprocher de leur médecin traitant pour obtenir une ordonnance et de prendre rendez-vous à la Msp. On prévient aussi tous les médecins du secteur » indique-t-elle. L’innovation de ce dispositif  tient dans l’utilisation de la télémédecine. En effet l’orthoptiste venu de Périgueux pour assurer ces rendez-vous à Nontron, Damien Champarnaud, a réalisé les clichés de fond d’oeil qu’il a ensuite transmis électroniquement au médecin ophtalmologue pressenti, lequel les interprète et envoie son diagnostic au médecin traitant. En offrant au patient un accès de proximité, mais aussi plus rapide, cette opération doit permettre d’améliorer le taux de dépistage de la rétinopathie diabétique et de réduire les complications évitables par une prise en charge précoce des patients diabétiques qui en seraient atteints. La télémédecine est aujourd’hui présentée par les pouvoirs publics comme le remède contre la désertification médicale, puisqu’elle permet des consultations à distance, ce que d’aucuns estiment n’être qu’un pis-aller. Elle est déjà utilisée en cardiologie, désormais pour la rétinopathie diabétique.

Deux types de diabète
Le diabète peut être héréditaire ou génétique, et se déclare souvent pendant l’enfance ou l’adolescence. Les personnes en souffrant doivent se traiter quotidiennement à l’insuline. On dit alors que c’est un diabète insulino-dépendant, de type 1. Le diabète de type 2, aussi appelé
« diabète de la personne âgée », se déclare beaucoup plus tard, au troisième âge, et provient souvent d’une alimentation trop riche ou déséquilibrée.