Fil info
21:35Périgueux : Me Eric Barateau : "L'Etat se montre assez vicieux" -> https://t.co/yTAPK92Cm0
20:06Brive-la-Gaillarde : De la convergence écologique -> https://t.co/Tzi6qbbKC6
18:43Marsaneix : Elle fait un malaise, sa voiture finit dans un ravin profond de 4 mètres -> https://t.co/FiWiTdavF9
18:19Saint-Gaultier : Journées européennes : un rallye pour découvrir le patrimoine -> https://t.co/R3U7Kql1Ss
18:18Châteauroux : Bientôt une nouvelle vie pour le Pavillon de l’horloge -> https://t.co/sFv7XSmE8F
18:18Indre : Les agents des impôts se mobilisent -> https://t.co/GB1Z7BBJ0z
17:39RT : Donc Mr Ferrand maire de StPourcain, élurégion met des enfants au pain sec et à l'eau car les parents n'ont pas rég… https://t.co/e8jiq62Z1p
17:20RT : La patinoire de vous propose sa journée portes ouvertes handi-gliss jeudi de 14h à 16h… https://t.co/M7H4Mv2X8E
17:03Cornil : Un établissement neuf et du personnel en souffrance -> https://t.co/AHcB1c3qHH
16:00RT : Une bonne nouvelle RELAXE pour Fanny et Pierre Ce ne sont pas les militant.e.s du climat qu'il faut poursuivre et… https://t.co/gtpFUEO6K3
15:58RT : Scandale dans une clinique du Mans : qui a volé les voiturettes pour les enfants malades ? https://t.co/sBpsvdUeP0 https://t.co/N3fDIuQLE5
15:57RT : La déchéance. https://t.co/GkRHozX2HZ
15:52RT : Nombreux nous sommes cher Votre reforme injuste pour les regimes autonomes : on… https://t.co/Qj4bOhlTrP
15:51RT : 4900 postes devraient être supprimés d'ici 2022 à la avec le nouveau plan . Soutien aux agents en… https://t.co/XNUiut6nCo
15:24 Voilà pour les infos sur ce sondage, merci, bonne journée également
15:23 "*Etude menée pour la Fondation 30 Millions d’Amis par l’IFOP du 1er au 2 février 2019 aup… https://t.co/CF9fQQ5qBN
15:19 On n'a pas beaucoup d'info sur ce sondage... Je suis contre l’élevage intensif. Je discute rar… https://t.co/qOSf6fJzHL
14:28RT : Quelle honte ⁦⁩ de traiter de la sorte . C’est à 🤮 https://t.co/Kd9flU5h8H
14:27RT : "Même si je ne suis pas toujours d'accord avec vous..." : après la tribune des 460 journalistes du Monde et l'appel… https://t.co/KPRLffJWos
14:17RT : Migrants noyés en Méditerranée : une médecin légiste se bat pour retrouver leur identité https://t.co/hWnkiZSLEq
14:16RT : Un défilé de mannequins atypiques à Paris pour promouvoir le mouvement « body positive » https://t.co/4sbOTRpx9O
14:13RT : [presse] "Pour la troisième année consécutive, le second degré devrait perdre des post… https://t.co/2aDZ2nPxfH
14:12RT : La situation alarmante du service public a nourri les débats . Médecins urgentistes, salari… https://t.co/gOzD84DRjx
14:02RT : l'Humanité du lundi 16 septembre 2019 sur votre écran d'ordinateur avec https://t.co/iMzZVJWGf7 et sur vos tablette… https://t.co/Vfi4MHQboW
14:01RT : 🍏 La cueillette des pommes a commencé à ! Il n'est pas trop tard pour candidater. Toutes les offres d… https://t.co/jZUs3Q51yD
13:17 Même la CFDT y est ; c'est pour dire...
12:16 Vous êtes au courant que pour les sondages, on utilise un échantillon représentatif de la… https://t.co/OHmucZJUHr
11:51Aubazine : Festival Disjoncté : coup de foudre ! -> https://t.co/lAnL3Pympc
11:43Allassac : Les bénévoles du Téléthon en action sur la tour César -> https://t.co/2QY5xz9veG
11:11Périgueux : Les syndicats unis pour sauver les trésoreries et mes emplois de Dordogne -> https://t.co/6fRjs6vZ8O
09:11Sainte-Eulalie-d'Ans : Chute de cheval : un blessé grave près de Sarlat -> https://t.co/nHjuRboHp0
07:43# # - -Vienne : Au Phare jusqu’au 2 novembre, Toiles urbaines par Sophie Nicaise -> https://t.co/9keqHy1Sl4
07:40# # - : Midi-concerts, L’esprit des pierres -> https://t.co/YlNxPUK3Af
07:38# # - : Les centres culturels font leur rentrée -> https://t.co/CQhq9lD24E
07:36# # - -Vienne : Entre animalistes et paysans, un point de convergence mais deux propositions irréconciliables… https://t.co/TFe8tcTBtI
07:34# # - -Vienne : Luxe: deux étudiants japonais à Limoges -> https://t.co/KofAhvFf58
07:32# # - -Vienne : Le procureur serre la vis -> https://t.co/DGssHWDezd
07:30Région : Une grande vente aux enchères pour célébrer les 90 ans du CSP -> https://t.co/uLFqosJ8g9
07:28Région : Les coulisses du patrimoine -> https://t.co/59q5Q9rvWC
03:47L'écobuage tourne mal : le porte secours à un homme grièvement brûlé près de C dans… https://t.co/ORiwTJRSP7
03:39Hautefaye : L'écobuage tourne mal : un homme grièvement brûlé près de Périgueux -> https://t.co/L9J34iCfmO

La vue impactée par le diabète

Santé

Dernièrement une opération de dépistage de la rétinopathie diabétique était organisée à la maison de santé pluridisciplinaire de Nontron. Une quinzaine de personnes du secteur s’étaient inscrites pour profiter de cette opération, organisée par la Caisse primaire d’assurance maladie (Cpam) et l’Agence régionale de santé (Ars).

Le diabète est une maladie qui se traite mais ne se guérit pas, et qui peut être à l’origine de pathologies associées, dont la rétinopathie.
Sous ce vocable sont regroupées toutes les affections touchant la rétine, et la rétinopathie diabétique (atteinte des yeux : œil et rétine) est une grave complication du diabète qui touche 50 % des patients diabétiques de type 2 (voir ci-dessous), comme Alice qui est venue à la maison de santé pluridisciplinaire effectuer un dépistage. âgée de 69 ans, elle a appris il y a six mois qu’elle souffrait du diabète. Il y a deux mois, elle recevait un courrier de la Msa l’invitant à se rendre à Nontron pour ce dépistage, et son mari l’a emmenée de leur domicile d’Etouars jusqu’à la ville sous-préfecture. « On ne m’avait jamais dit que le diabète pouvait avoir des répercussions sur ma vue » confie-t-elle.  
Si elle a profité de cette opportunité, c’est que cet examen, qui doit être réalisé par un orthoptiste et lu par un ophtalmologue, n’est pas couramment effectué car les délais d’attente pour obtenir un rendez-vous avec un ophtalmo en Dordogne sont de plusieurs mois. Et quand on vit en zone rurale, où la désertification médicale est une réalité, ce genre d’exercice n’en est que plus compliqué. Pour pallier ce problème l’Agence régionale de santé et les organismes de protection sociale, la Cpam et la Mutualité sociale agricole (Msa) ont mis en place un système de dépistage itinérant. Expérimenté en Périgord noir en 2014 avec l’appui du Centre d’examen de santé, il s’est depuis étendu et l’an dernier, 15 séances ont été proposées dans autant de communes. Premier département de la Nouvelle-Aquitaine à bénéficier de cette expérience de télé-médecine, la Dordogne compte environ 8 600 personnes de moins de 70 ans atteintes par le diabète, dont 43 % n’ont pas passé ce dépistage depuis au moins deux ans. Ce sont ces derniers qui ont été ciblés pour cette opération comme l’explique Nathalie Verdier, responsable à la Cpam de la coordination de ce dispositif. « Notre service médical a fourni le fichier des patients concernés, à qui on envoie une lettre d’information pour les avertir de cette opération, en leur disant de se rapprocher de leur médecin traitant pour obtenir une ordonnance et de prendre rendez-vous à la Msp. On prévient aussi tous les médecins du secteur » indique-t-elle. L’innovation de ce dispositif  tient dans l’utilisation de la télémédecine. En effet l’orthoptiste venu de Périgueux pour assurer ces rendez-vous à Nontron, Damien Champarnaud, a réalisé les clichés de fond d’oeil qu’il a ensuite transmis électroniquement au médecin ophtalmologue pressenti, lequel les interprète et envoie son diagnostic au médecin traitant. En offrant au patient un accès de proximité, mais aussi plus rapide, cette opération doit permettre d’améliorer le taux de dépistage de la rétinopathie diabétique et de réduire les complications évitables par une prise en charge précoce des patients diabétiques qui en seraient atteints. La télémédecine est aujourd’hui présentée par les pouvoirs publics comme le remède contre la désertification médicale, puisqu’elle permet des consultations à distance, ce que d’aucuns estiment n’être qu’un pis-aller. Elle est déjà utilisée en cardiologie, désormais pour la rétinopathie diabétique.

Deux types de diabète
Le diabète peut être héréditaire ou génétique, et se déclare souvent pendant l’enfance ou l’adolescence. Les personnes en souffrant doivent se traiter quotidiennement à l’insuline. On dit alors que c’est un diabète insulino-dépendant, de type 1. Le diabète de type 2, aussi appelé
« diabète de la personne âgée », se déclare beaucoup plus tard, au troisième âge, et provient souvent d’une alimentation trop riche ou déséquilibrée.

 

Air Presto Flyknit Ultra