Fil info
12:17 Aucun souci... https://t.co/FNDIa7bwzn
12:16Sécheresse, le département de la Haute-Vienne placé en "crise renforcée"
12:14Canicule oblige, Le golf est ouvert aux pratiquants de 6h30 à 13h et de 18h à 22h. L’accueil ferme quant à lui à 19h30.
12:12 Quelle honte! Ils vont laisser quoi les petits salariés dont on est en train de casser la retraite… https://t.co/JlSpu1xcnS
12:08 Oups! Erreur rectifiée aujourd'hui.
09:38Châteauroux : Périple berrichon en petites voitures | L'Echo https://t.co/7CGZCahLNl via
08:49L’ECHO 22 juillet : Merci d’avoir relayé notre lettre ouverte. Pour info, c’est mon prédécesseur q… https://t.co/8mvjb2nJ41
07:38Région : Les vieux gréements mettent le cap sur Vassivière -> https://t.co/XzX1xmoVoI
22:59RT : Les « Patrick, je t’aime » fusent de tous les côtés. La bruelmania est toujours bien là ! https://t.co/f3mMJHGKwm
22:55Les « Patrick, je t’aime » fusent de tous les côtés. La bruelmania est toujours bien là ! https://t.co/f3mMJHGKwm
22:03RT : Dernière soirée pour . est sur scène et enchaîne morceaux récents et plus anciens, r… https://t.co/yFlQqOlnth
21:48Périgueux : Hussein Khairrallah veut « rassurer » l’opinion -> https://t.co/qOFSVvuy3C
21:35Périgueux : Le MoDeM pense tenir son homme providentiel -> https://t.co/hNL9Y23dxn
20:50Dernière soirée pour . est sur scène et enchaîne morceaux récents et plus anciens, r… https://t.co/yFlQqOlnth
20:06Gros-Chastang : Un labo à la croisée des projets -> https://t.co/WDifXIAyqZ
19:06Périgueux : Mimos 2019, une continuité ouverte -> https://t.co/eqRWgaL3Ya
19:04Périgueux : L’art, les hommes, le monde -> https://t.co/hl1enMiEYZ
19:02Saint-Marcel : Une découverte fortuite lors des travaux de restauration du temple 3 -> https://t.co/6jDl6OcbaQ
19:01Le Blanc : Un tournoi entre chevaliers du 21e siècle -> https://t.co/TCkPCNQ5Au
19:00Châteauroux : Périple berrichon en petites voitures -> https://t.co/P7uZwcokUr
18:59Indre : Chopin, l’illustre hôte de George Sand -> https://t.co/iFFIYSXP8q
16:44# # - -Vienne : Déclenchement du niveau 3 alerte canicule en Haute-Vienne -> https://t.co/1BZJpCRFYz
16:21Déclenchement du niveau 3 - alerte canicule du plan départemental canicule en Haute-Vienne.
14:23RT : 🔴 Le vient d’activer le "niveau 3 – alerte " du plan départemental de gestion de la canicule, en… https://t.co/oRhcn9xcu3
14:21RT : Pour accélérer la transition écologique, Macron remplace François de Rugy par un panneau solaire https://t.co/tFm5ytQbfo
14:14RT : Mon père est algérien, ma mère est française. Je suis né à Paris, j'ai grandi à Alger. J'aime la et l'… https://t.co/n9Ho5xoELS
13:38Ravi de cette union à gauche pour porter des projets novateurs et répondre… https://t.co/cybIjw20mO

Forte mobilisation contre l’éolien à Nontron

Société

Samedi, c'est à l’appel du collectif  « Forces Périgord » qui regroupait six associations de Dordogne et 527 manifestants, qu'une manifestation était organisée à Nontron contre le grand éolien industriel.
Le rendez-vous et le départ étaient fixés Place des Droits de l’Homme. Le départ du long cortège bigarré et ses très nombreuses banderoles disant non à l’éolien partait à 10 h 45 avec à sa tête Thierry Bonne et de très nombreux élus de Dordogne et Charente. Le défilé a remonté sur le marché de Nontron au son des cornes de brume en scandant
« Non à l’éolien », et sans débordements, s’est dirigé vers Les Allées de Bussac où une tribune a été installée. Et c’est au fur et à mesure que les élus et responsables d’associations ont parlé des très nombreux projets éoliens, « lancés de façon anarchique à l’initiative de sociétés privées soutenues par des maires en quête de revenus fiscaux », selon le collectif, et qui rencontrent une opposition de plus en plus grandissante. Sujets variés abordé tels que : ces installations géantes sont-elles véritablement indispensables ?  Les paysages, sources de notre richesse touristique, doivent-ils être sacrifiés pour une énergie intermittente,et installée dans des zones peu ventées ? N’y a-t-il pas des énergies renouvelables mieux adaptées à nos territoires ? Les distances de 600 à 900 mètres des habitations couramment utilisées sont-elles acceptables pour des engins de 150 à 200 mètres de haut ? Pour quelles raisons de tels projets sont-ils engagés sans une concertation préalable avec les élus des communes voisines et la population ? De telles installations industrielles ont-elles une place dans nos campagnes, nos forêts et même dans les parcs naturels régionaux ?
« Des sociétés privées porteuses de projets éoliens ne viennent démarcher des maires de communes rurales que pour acquérir une garantie financière d’origine publique. Elles seraient absentes sans cette aubaine financière. La promesse de revenus fiscaux pour les collectivités territoriales ne saurait être à elle seule un motif de développement de l’éolien. Nous dénonçons l’attitude de quelques maires dont les décisions impactent un territoire qui dépasse le cadre de leur commune. Il s’avère peu rentable, cher, inopérant face au chômage. Il est intermittent, non prédictible et son énergie n’est pas stockable. Il ne peut remplacer le nucléaire. L’éolien industriel est la source de nombreuses nuisances. Il provoque des pollutions lumineuses, sonores audibles et inaudibles (infrasons) pouvant porter gravement atteinte à la santé des habitants dans un rayon de 10 km. Il laissera des tonnes de béton dans des espaces naturels. Il est une gêne pour l’intervention des avions bombardiers d’eau. Il nuit à la biodiversité. Nous dénonçons la course à des éoliennes de plus en plus hautes pour conquérir des zones peu ventées : 200 mètres en bout de pale pour le projet de Saint-Saud-Lacoussière et Saint-Jory-de Chalais, à côté de Nontron…», explique le Collectif qui indique qu’une motion du conseil départemental de la Dordogne relative au développement de l’énergie éolienne en Dordogne a été votée à l’unanimité le 13 janvier dernier. Celle-ci « déplore la division générée par ces projets auprès
des habitants des territoires concernés », et craint les nuisances attendues : « atteinte à la faune, bruit important pour le voisinage immédiat, atteinte aux paysages et à l’environnement naturel et architectural ». Elle réaffirme cependant son soutien à la mise en œuvre de solutions énergétiques alternatives aux énergies fossiles, « sous la condition expresse qu’elles respectent les paysages et le patrimoine naturel et architectural, et sous la condition qu'elles recueillent l’assentiment des élus et de la population des bassins de vie concernés ». La manifestation s’est terminée dans le calme, et d’autres auront lieu en France à l’invitation de la FED (Fédération Environnement Durable).
Xavier Lavallée

nike air max 1 kids