Fil info
20:43Corrèze : 400 retraités soucieux et en colère -> https://t.co/Me9pVvDWgq
18:50Indre : La lancinante plainte des retraités -> https://t.co/FyumUdQTvO
18:47Châteauroux : La solidarité dans l’assiette avec les Jardins familiaux -> https://t.co/uWIwZPSDnq
18:35RT : Attaque d'une agnelle à Eymoutiers le 3/10, c'était bien un canidé selon les analyses d'un laboratoire allemand, ma… https://t.co/eGBhySgMvr
18:19RT : Bergerac : Opération de sensibilisation aux risques éléctriques auprès des agents de la Ville -> https://t.co/BfEVBPD4jy
18:18RT : : après 4 ans de bénévolat, Drita, traductrice bénévole pour l’Etat, est menacée d’expulsion VIDEO ►… https://t.co/gYj5647vPl
17:01# # - -Vienne : Les retraités défendent leurs droits -> https://t.co/iXIR13X2lB
16:55# # - -Vienne : Festivités et vigilance au SPF 87 -> https://t.co/oSFvv0tceH
16:51Le Blanc : Le centre ville fermé à la circulation les 29 et 30 octobre -> https://t.co/I4AofrjXNm
16:50Saint-Gaultier : La chorale Allegro se prépare à fêter son 30e anniversaire -> https://t.co/RvZN4cMssS
16:50Saint-Gaultier : La chorale Allegro se prépare à fêter son 30e anniversaire -> https://t.co/ExVoNH3evm
16:49La Châtre : La pâtisserie en partage à la Maison des jeunes -> https://t.co/TH9S2Zwvjl
16:48La Châtre : 2018 prénoms et dates de naissance sollicités pour le Téléthon -> https://t.co/7ZabH7sCq3
16:42Sarlat-la-Canéda : On ne change pas une équipe qui gagne -> https://t.co/BNTx10b8kQ
16:39Région : Penser global, agir local -> https://t.co/dgj4xjw04F
16:36France : La modernité dans la tradition -> https://t.co/3oh5ztPxF1
16:09Attaque d'une agnelle à Eymoutiers le 3/10, c'était bien un canidé selon les analyses d'un laboratoire allemand, ma… https://t.co/eGBhySgMvr
15:40Dordogne : La colère profonde des retraités -> https://t.co/tskMnTsE4J
15:38Marsac-sur-l'Isle : Des animaux exceptionnels et des concours -> https://t.co/wbNbxqs0N0
15:01Chabrignac : La fête de la citrouille est lancée ! -> https://t.co/45WSdAN09J
14:44Périgueux : Faciliter la vie des seniors et les prévenir des pièges -> https://t.co/v5skVfeWJL
14:01RT : Grosse mobilisation des retraités sur la question des pensions et la hausse de la CSG. Au moins un millier de manif… https://t.co/04JnonEqlP
14:01RT : plus de 400 (selon les organisateurs) sont dans la rue ce matin https://t.co/bSkFLyjvih
11:12RT : en Corrèze : Fête de la pêche à la mouche organisée par l' d'Argentat-sur-Dordogne. Un rendez-vous… https://t.co/dnGseoNgLY
10:51 plus de 400 (selon les organisateurs) sont dans la rue ce matin https://t.co/bSkFLyjvih
09:33 en Corrèze : Fête de la pêche à la mouche organisée par l' d'Argentat-sur-Dordogne. Un rendez-vous… https://t.co/dnGseoNgLY
09:30Sport : CA Brive: la fulgurante ascension de Demba Bamba -> https://t.co/fTRFx9jkYO
09:23Sport : Trail de la voie romaine: plus de 300 participants -> https://t.co/sNM86BifJy
09:19Sport : Limoges Csp 93 - Alba Berlin 102: une équipe cercliste à construire -> https://t.co/mtzrLgY6m1
09:12Bergerac : Opération de sensibilisation aux risques éléctriques auprès des agents de la Ville -> https://t.co/BfEVBPD4jy
09:12 du Cloître - -Vienne : Bellac. Théâtre du Cloître : on ouvre samedi -> https://t.co/Oe8aZkkdw2
05:30Enfin une bretelle pour accéder directement au parc d'activités de la Croisière. https://t.co/EhNKk6ZDAJ
05:27RT : Brive-la-Gaillarde : La Maison Robert Bach se fait toute rose -> https://t.co/Cb5nSnlbiX

Lla télémédecine expérimentée

Le Sdis24 (Service départemental d’incendie et de secours) et le Samu viennent de signer une convention portant sur l’expérimentation d’un système de télémedecine sur le secteur du Nontronnais. Objectif, lutter contre la désertification médicale. Ce dispositif sera néanmoins utilisé dans les situations d’urgence.

Par Philippe Jolivet

Le Nord Dordogne est l’enfant pauvre de la médecine puisqu’il est situé à plus de 30 minutes des structures médicales d’urgence et c’est afin de pallier ce manque d’égalité d’accès au soins que le Samu du Centre hospitalier de Périgueux et les sapeurs-pompiers vont expérimenter la télémédecine sur le secteur pour une durée de dix mois.
C’est donc bien dans le but de lutter contre les déserts médicaux que la télémédecine en situation d’urgence va être testée sur le secteur. Concrètement il s’agit d’une valise mobile qui permet de contacter un médecin spécialisé à distance qui pourra donc réaliser une téléconsultation du patient en situation d’urgence. L’appareil est équipé de systèmes audio et vidéo, d’un stéthoscope électronique qui permet une auscultation à distance, ainsi que d’un électro-cardiogramme. Cette valise est en fait un « noyau central » qui peut être équipé d’autres outils comme par exemple des appareils de cardiologie et bien d’autres périphériques communicants pour
d’autres spécialités. « Du fait de cette modularité, on pourra s’équiper de façon progressive en fonction des besoins, tout en gardant toujours la même solution de base, contrairement aux systèmes actuels qui n’existent que pour une seule spécialité, voire une seule pathologie », indiquent les professionnels. Cet équipement permet également de faire des analyses de sang dont les résultats sont connus dans les quinze minutes qui suivent.
Jusqu’à maintenant, les situations d’urgence à plus de 30 minutes des services hospitaliers pouvaient  être traitées par l’utilisation d’un hélicoptère. Un moyen coûteux mais surtout dont l’utilisation est limitée en fonction des conditions météorologiques qui parfois interdisent tout simplement son usage.
Un dispositif étendu
Ce système est équipé de quatre cartes Sim, permettant de passer d’un réseau téléphonique à l’autre sans coupure et il permet aussi de
« mixer » ces réseaux entre eux pour avoir un débit stable (en additionnant les bandes passantes). Une option permet également
d’avoir une liaison satellite pour une couverture totale du territoire. Cependant, très coûteuse, cette solution n’a pas été intégrée dans la
« valise » dont seront équipés les services de secours. C’est là la limite du système, lorsque ces services interviendront dans des zones « blanches », ils devront se déplacer avec le patient dans une zone où il y aura du réseau. « En dernier recours, on peut utiliser le système radio, mais dans ce cas, on ne garde que l’audio et la transmission d’électro-cardiogramme avec un décalage pouvant aller jusqu’à dix minutes. Mais cela reste seulement une solution de secours, dans le cadre d’une tempête par exemple, avec destruction des infrastructures de communication », indiquent les professionnels. Enfin la valise peut servir de balise de repérage pour l’hélicoptère.
Depuis le mois de janvier 41 sapeurs-pompiers (infirmiers et conducteurs) ont été formés à l’utilisation de cet outil. Au terme de ces dix mois d’expérimentation, le dispositif pourrait être étendu à toute la Dordogne.

La télémédecine pour quels soins ?
Les services de santé ont listé les cas pouvant être pris en charge par l’outil de télémédecine dans le cadre de la permanence de soins. Elle pourra donc être utilisée dans les cas suivants : douleurs thoraciques, suspicion d’Avc, détresse respiratoire, patient inconscient, plaie hémorragique, fracture déplacée, ouverte, accident sur la voie publique avec plusieurs victimes pour bilan initial, évaluation d’une brûlure grave, absence de médecin pour avis sur Ehpad, médecine de catastrophe, Ebola (ou tout agent infectieux nécessitant un isolement).