Fil info
16:41Le Blanc : Pourquoi jeter les objets quand on peut les réparer ? -> https://t.co/8GXn7gmUo0
16:40Le Magny : Festivités printanières : Foire aux ânes le 30 mai, fête annuelle le 2 juin -> https://t.co/ctjRiisQsu
16:05Atur : Les travaux du groupe scolaire débuteront cet été -> https://t.co/SbUc4I8Bfb
15:41RT : Rendez-vous ce soir à 20h45 pour l'! https://t.co/fVlsWEXBtY
15:40RT : Antonne-et-Trigonant : Un pollinarium à Lanmary -> https://t.co/Pppc5jqOTS
15:36Antonne-et-Trigonant : Un pollinarium à Lanmary -> https://t.co/Pppc5jqOTS
15:10RT : Rendez-vous ce soir à 20h45 pour l'! https://t.co/fVlsWEXBtY
15:09RT : La presse française résumée en une image... (la vaste majorité, en tout cas). Comment s'étonner que moins de 8% de… https://t.co/1jc7uFOAwQ
14:56Samedi à 11h30, concert des élèves. 17h, ateliers d’art plastique. 18h30, Jonathan Guillaume. 19h15, Bobby Dirninge… https://t.co/1NayVHNL32
14:56Samedi 25 et dimanche 26, le 2e «Printemps de la Mauvendière» organisé par la pépinière culturelle Epicea réunira é… https://t.co/scIhBL3n3t
14:54RT : Les présents encore une fois à pour présenter avec au festival Visions S… https://t.co/pCd1Z1s959
13:36 Je m'en réjouis. Mais c'est étonnant. Lorsque j'avais proposé d'abandonner l… https://t.co/qG5HftvtWH
11:12 Qui n’a servi à rien! Certains immeubles de la rue de la fontaine saint Martin sont enva… https://t.co/voJzPxsUOD
10:21Douville : un camion est immobilisé sur la chaussée sur la RN 21, et une déviation mise en place le temps de son dé… https://t.co/GSI7ATFeSg
08:25Après la conférence de à Guéret... Creuse : Choix de vie, choix de mort | L'Echo… https://t.co/1kKXjGlRl5
07:59# # - : «Cuarteto Tafi», la belle découverte -> https://t.co/fCiwoZSPvR
07:57# # - : Elevage ovin la cité performante -> https://t.co/ib66QgZCRj
07:56# # - : La danse contemporaine ! «Fastoche»... -> https://t.co/rKD3lrcFc7
07:54# # - -Léonard-de-Noblat : Avec Lou Pélou, les échanges sont géolocalisés -> https://t.co/XteueAEjdF
07:52# # - -Pardoux : Le petit lavoir propose une exposition photo -> https://t.co/KHUl2xZ5NQ
07:50# # - : Les collégiens et Ema Rym offrent Milles cœurs pour un regard -> https://t.co/BUXtUhtpHx
07:48# # - -Yrieix-la-Perche : Nouvelle édition du Festival L’Ortie show ce week-end -> https://t.co/LwqIlGqTbe
07:47# # - : Venez découvrir le village du réemploi et de la réparation -> https://t.co/vFXOOkDCDa
07:45# # - -Laurent-sur-Gorre : Un apéro-quiz pour fêter l'Europe avec le comité de jumelage -> https://t.co/zZXwrssTkO
07:44# # - -Junien : Pascal Perrot reçoit l’ovation des élèves -> https://t.co/eRRt5YBm0m
07:43# # - -Junien : Les lumières vont s’éteindre au début du mois de juillet -> https://t.co/2NYgusgCD9
07:41# # - : Les portes ouvertes des 10 ans de Panaz’émoi -> https://t.co/aSocbA2loY
07:40# # - : Le succès des cafés philo est indéniable -> https://t.co/1Xj7QStGi6
07:37# # - -Vienne : Ce soir au CCM John-Lennon, un concert au rythme des 90’s -> https://t.co/GHRYJ3XsZi
07:35# # - -Vienne : Vendredi 24 et samedi 25 mai à l’espace du Crouzy «Entrez sans frapper» -> https://t.co/rAtgURfPM1
07:32# # - : L’art pour redonner une âme au quartier de La Bastide -> https://t.co/mEkOZCxzFl
07:30# # - : Deux jours de congrès pour la CGT Legrand -> https://t.co/vpzCg1IgEy
07:27# # - -Vienne : Rocade Est de Limoges: Jean-Claude Leblois dénonce «une combine politicarde» -> https://t.co/tiIgadkBGG
07:25# # - -Vienne : Littérature et anarchisme au menu de la librairie champêtre au château de Ligoure -> https://t.co/xdT0aZk2f2
07:22# # - : La foire-expo fête déjà ses 80 ans -> https://t.co/58HmNwXFyg
07:20Région : Occupation du CRDP, les associations au bord de l'indignation -> https://t.co/frGSVZbJOW
00:00Corrèze : Un P’tit Tour plein d’enseignements -> https://t.co/lEqZXHCOXH
23:41Corrèze : "Ce libéralisme fou nous amène à la ruine !" Interview de Jean Mouzat, candidat sur la liste de… https://t.co/P3275eJ8xY
22:25Corrèze : Jean-Pierre Corrèze nous a quittés | L'Echo https://t.co/T2BZ3aePIs via
21:26Sortie le 1er juin du ebook "Guide touristique du Parc Naturel Régional Périgord-Limousin" https://t.co/jygWoFlWt7
20:56RT : Café-débat à : échanges en toute convivialité et en terrasse 😉 https://t.co/8HsXfSOY9G
18:43Châteauroux : A Belle-Isle, les enfants se défient au Rallye Escapage -> https://t.co/xOVH3Aaxoy
18:42Indre : Dans le cœur des savoir-faire avec « Secrets de fabrique » -> https://t.co/x4pYATSg5O

Lla télémédecine expérimentée

Le Sdis24 (Service départemental d’incendie et de secours) et le Samu viennent de signer une convention portant sur l’expérimentation d’un système de télémedecine sur le secteur du Nontronnais. Objectif, lutter contre la désertification médicale. Ce dispositif sera néanmoins utilisé dans les situations d’urgence.

Par Philippe Jolivet

Le Nord Dordogne est l’enfant pauvre de la médecine puisqu’il est situé à plus de 30 minutes des structures médicales d’urgence et c’est afin de pallier ce manque d’égalité d’accès au soins que le Samu du Centre hospitalier de Périgueux et les sapeurs-pompiers vont expérimenter la télémédecine sur le secteur pour une durée de dix mois.
C’est donc bien dans le but de lutter contre les déserts médicaux que la télémédecine en situation d’urgence va être testée sur le secteur. Concrètement il s’agit d’une valise mobile qui permet de contacter un médecin spécialisé à distance qui pourra donc réaliser une téléconsultation du patient en situation d’urgence. L’appareil est équipé de systèmes audio et vidéo, d’un stéthoscope électronique qui permet une auscultation à distance, ainsi que d’un électro-cardiogramme. Cette valise est en fait un « noyau central » qui peut être équipé d’autres outils comme par exemple des appareils de cardiologie et bien d’autres périphériques communicants pour
d’autres spécialités. « Du fait de cette modularité, on pourra s’équiper de façon progressive en fonction des besoins, tout en gardant toujours la même solution de base, contrairement aux systèmes actuels qui n’existent que pour une seule spécialité, voire une seule pathologie », indiquent les professionnels. Cet équipement permet également de faire des analyses de sang dont les résultats sont connus dans les quinze minutes qui suivent.
Jusqu’à maintenant, les situations d’urgence à plus de 30 minutes des services hospitaliers pouvaient  être traitées par l’utilisation d’un hélicoptère. Un moyen coûteux mais surtout dont l’utilisation est limitée en fonction des conditions météorologiques qui parfois interdisent tout simplement son usage.
Un dispositif étendu
Ce système est équipé de quatre cartes Sim, permettant de passer d’un réseau téléphonique à l’autre sans coupure et il permet aussi de
« mixer » ces réseaux entre eux pour avoir un débit stable (en additionnant les bandes passantes). Une option permet également
d’avoir une liaison satellite pour une couverture totale du territoire. Cependant, très coûteuse, cette solution n’a pas été intégrée dans la
« valise » dont seront équipés les services de secours. C’est là la limite du système, lorsque ces services interviendront dans des zones « blanches », ils devront se déplacer avec le patient dans une zone où il y aura du réseau. « En dernier recours, on peut utiliser le système radio, mais dans ce cas, on ne garde que l’audio et la transmission d’électro-cardiogramme avec un décalage pouvant aller jusqu’à dix minutes. Mais cela reste seulement une solution de secours, dans le cadre d’une tempête par exemple, avec destruction des infrastructures de communication », indiquent les professionnels. Enfin la valise peut servir de balise de repérage pour l’hélicoptère.
Depuis le mois de janvier 41 sapeurs-pompiers (infirmiers et conducteurs) ont été formés à l’utilisation de cet outil. Au terme de ces dix mois d’expérimentation, le dispositif pourrait être étendu à toute la Dordogne.

La télémédecine pour quels soins ?
Les services de santé ont listé les cas pouvant être pris en charge par l’outil de télémédecine dans le cadre de la permanence de soins. Elle pourra donc être utilisée dans les cas suivants : douleurs thoraciques, suspicion d’Avc, détresse respiratoire, patient inconscient, plaie hémorragique, fracture déplacée, ouverte, accident sur la voie publique avec plusieurs victimes pour bilan initial, évaluation d’une brûlure grave, absence de médecin pour avis sur Ehpad, médecine de catastrophe, Ebola (ou tout agent infectieux nécessitant un isolement).