Fil info
22:48International : L’Aquarius veut repartir « au plus tard fin juillet » -> https://t.co/L6bzOStr2v
22:46International : Trump-Poutine : un face-à-face de détente -> https://t.co/Tx4pilXpwv
19:30Région : Avec la mort de l’auteur des faits l’enquête est close -> https://t.co/RX3HdkC3HV
18:32Châteauroux : Sur la voie de l’harmonie avec l’aïkido et les arts martiaux -> https://t.co/BEqnD9GWNZ
18:15Argenton-sur-Creuse : L’AIDAD en recherche d’employeurs -> https://t.co/xng5F78M5P
17:59Indre : A Buzançais, tous européens ! -> https://t.co/xjPbeSRNoG
17:38Bergerac : Victoire des Bleus, parenthèse populaire mais pas amnésique -> https://t.co/LeWCMKAIee
17:34Lubersac : 120 jeunes rugbymen en stage sous le soleil -> https://t.co/WzR5wotPmv
17:25RT : Spéciale dédicace aux identitaires https://t.co/IlqKvbKYQl
17:25RT : ⚠️RETWEET⚠️ MERCI LES BLEUS! Merci de RT cette photo, Pif souhaite retrouver cet homme et lui offrir un abonnement!… https://t.co/qOQHFcXvUt
17:23RT : ⭐️⭐️ https://t.co/4tsbd32l8E
16:29Dordogne : Régressions et destructions -> https://t.co/WN0Ju0syrZ
16:06 des connards de fêtards footeux ont tué et blessé plusieurs personnes
15:59Corrèze : 80.000 € d’aides pour Créa Commerce en Haute-Corrèze -> https://t.co/H3Zug9HPfE
11:18Bazaiges : En route vers le onzième prix cycliste -> https://t.co/PhxG0lzLmd
11:17La Châtre : La balade littéraire et historique a pris un tour gastronomique -> https://t.co/qNBNP6Fa7o

L'hortithérapie, un complément de soins

CRRF André Lalande

On connaît l’artthérapie, la ludothérapie, il existe aussi l’hortithérapie et cette discipline est pratiquée depuis près d’un an au CRRF André-Lalande parmi l’offre de soins proposée par l’ergothérapeute, Line Letangt et qu’elle explique ainsi : «L'objectif de l'ergothérapie est de maintenir, de restaurer et de permettre les activités humaines de manière sécurisée, autonome et efficace. Elle prévient, réduit ou supprime les situations de handicap en tenant compte des habitudes de vie des personnes et de leur environnement. L'ergothérapeute est l'intermédiaire entre les besoins d'adaptation de la personne et les exigences de la vie quotidienne en société…».
Dans hortithérapie, il y a horti, comme horticole ou jardin et cette thérapie est à plusieurs étages ou portes d’entrée, notamment pour Formavert, organisme de formation dans le secteur du paysage et du médico social qui la définit ainsi : intégration des activités horticoles (jardinage, horticulture) dans un processus de soin comme activité ergo-socio-thérapeutique. En effet,  la culture des plantes peut apporter des bienfaits physiques, intellectuels, psychologiques et sociaux. Line Létangt rapproche la démarche de la culture « jardinière » en Limousin et l’a proposée au sein de la prise en charge : «Ce projet, outre l’apport de ses bienfaits physiques, intellectuels, psychologiques et sociaux, s’inscrit pleinement dans une dimension « bio-psycho-social », qui est l’un des axes de travail abordé en ergothérapie et plus largement dans un Centre de Rééducation et de Réadaptation Fonctionnelle. De plus, il est en plein accord avec les valeurs du projet d’établissement (humanisme, professionnalisme, globalité ou approche holistique). Elle fait également référence aux valeurs Planetree (ouverture, innovation, partage)… ».
Une fois énoncé le fond de la démarche, il fallait en préciser la forme : les outils, la méthode. Pour des personnes à mobilité réduite, notamment en fauteuil roulant, il fallait leur permettre de pratiquer dans les meilleures conditions et notamment assis : parmi les moyens adaptés, l’équipe du CRRF  sous la direction bienveillante de Claude Barbaray, a donc prévu des tables de travail bois ou jardinières, un cabanon bois, permettant de stocker le matériel de jardinage, préservant ainsi celui-ci des conditions climatiques (soleil, intempéries…), des outils, des plants, du terreau… Les jardinières ont été réalisées par le chantier d’insertion Petit Patrimoine. L’activité a démarré l’été 2017, et les premières créations sont présentées à l’entrée de CRRF sur la terrasse, un espace accessible et particulièrement visible de tous (patients, visiteurs, professionnels..)
Line Létangt intègre à sa démarche des activités connexes à vertu transversale : art floral, création de décorations avec fleurs séchées… L’investissement pour mener à bien le projet « le pouvoir des fleurs » a été évalué à près de 4.000 euros et il a bénéficié du financement de 2.000 euros de la Caisse d’Épargne Limousin. Un an après le lancement du projet, Claude Barbaray organisait une manifestation amicale pour remercier la Caisse d’Epargne Limousin ainsi que tout le personnel, notamment les services techniques qui ont participé à cette réalisation dont la première jardinière est une belle illustration.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.