La commune, deuxième ville de Limoges Métropole

Comme il est de coutume, le maire de Panazol accompagné du conseil municipal d’enfants ont présenté leurs vœux pour l’année 2018, dans le cadre du gymnase Joseph-Guillemot. Cette cérémonie est à chaque fois l’occasion de faire un bilan de l’année écoulée.
Panazol, «Ville amie des enfants»
Ce label, obtenu en 2012, oblige la commune et l’incite à poursuivre ses actions. Donner aux petits les moyens de bien grandir avec des structures éducatives de qualité, avec des acteurs motivés et soucieux de leur bien-être restent une priorité.
Nouvel espace pour le Relais assistantes maternelles et le lieu d’accueil enfants-parents, rénovation énergétique complète des façades des deux écoles primaires, agrandissement du multi-accueil «les P’tits loups», création d’une garderie au centre-bourg pour les élèves de la maternelle afin de limiter les trajets fatigants.  
Une décision concernant les rythmes scolaires sera prise dans les prochains jours.
Panazol, «Ville des seniors»
Panazol se doit d’être aux côtés de ceux qui souhaitent rester le plus longtemps possible dans leur environnement, dans leur maison, dans leur ville. Outre les infrastructures du Centre hospitalier Chastaingt, l’EHPAD, la Résidence privée des Châtaigniers, la commune propose également un service d’aide à domicile performant, l’AGEMAD, avec notamment depuis novembre dernier, la mise en service du dispositif de navette gratuite permettant des déplacements facilités. Trente personnes de plus de 70 ans sont d’ores et déjà inscrites. Elles peuvent ainsi se rendre accompagnées chez les praticiens, dans les commerces et services publics de Panazol.
Panazol, «ville soucieuse des handicaps»
Un pas important sera fait en 2018 avec la mise en service, rue de la Liberté, de cinq logements adaptés dédiés aux personnes handicapées moteur. Un projet unique porté par les Paralysés de France et par de nombreux partenaires.
Panazol, «deuxième ville de Limoges Métropole»
La commune a dépassé le 1er janvier dernier, les 11.000 habitants (11.158 très exactement) et passera vraisemblablement les 12.500 à l’horizon 2025.
Après d’importants travaux autour de l’espace artisanal Saint-Exupéry, après la mise en valeur du centre-bourg et de la Beausserie, d’autres chantiers sont à mener: redéfinir les abords de la médiathèque et le carrefour de la Poste; accompagner par une voirie adaptéé le développement des opérations d’aménagements programmés, OAP, qui vont redessiner le territoire.
Parmi ces opérations importantes, il y a la zone dite de la filature. Avec l’arrivée progressive du centre européen du compagnonnage, avec le projet d’éco-quartier porté par Limoges Habitat et avec la possible construction prochaine de l’espace multifonctionnel, cette zone connaît une mutation très importante.
La cérémonie s’est terminée autour d’un buffet concocté par le restaurant scolaire.
Johanna Peuch

Air Jordan XIV High