Fil info
22:18Basket : Boulazac n’a pas à rougir! -> https://t.co/UJGZvTnEon
22:17Rugby : Le Racing 92 en finale... pour écrire son histoire -> https://t.co/lPBZ6Iz7tQ
19:40Périgueux : Les cultures urbaines s’affichent en centre ville -> https://t.co/F7mmSphX6Y
19:25Dordogne : Un schéma contre la désertification -> https://t.co/zhSu0BS7PB
19:16 - -Junien : Une pétition citoyenne alerte sur les problèmes de l’hôpital -> https://t.co/oBw720iuYR
19:08Châteauroux : Lire dans les bus Horizon -> https://t.co/ZgpGwQ8dua
16:38 28 avril de plants - : Samedi, on va au «Jardin du Lien» -> https://t.co/CB2OcpnpiS
16:35# # - -Buffière : Une journée intergénérationnelle -> https://t.co/qxfqfLfYGN

Prendre soin de soi, et créer des liens

Société

Se sentir bien pour la Journée internationale des droits des femmes est ce qui a été proposé à une quarantaine d’usagères de l’îlot femmes, à travers l’animation Estime et moi, rendue possible grâce à l’implication de diverses structures.

Candy et Anna font partie des femmes fréquentant l’îlot Femmes à Périgueux,  et à ce titre avaient été invitées à cette journée de convivialité destinée à prendre soin de soi. La première s’est récemment séparée de son conjoint après des années où elle indique avoir été confinée chez elle. La seconde vit dans un secteur rural où elle a peu l’occasion de rencontrer du monde. Cette journée est donc une occasion de passer un moment à s’occuper d’elles-mêmes à travers les divers ateliers proposés, mais aussi de rencontrer d’autres personnes, d’échanger... Les élèves de deuxième année de Bp coiffure au Cfa de la Chambre de métiers, qui ont donc près de cinq années de pratique dans ce domaine, étaient aux ciseaux et aux sèche-cheveux. Sur les 23 élèves que compte la classe, 23 se sont portés volontaires pour cette action comme le soulignait leur professeur de français, Christine Ribeyreix. Une socio-esthéticienne était aussi à la disposition des participantes. Les membres des Soroptimist s’étaient mobilisées pour proposer la création de mosaïques, un atelier petite couture, un autre de musique et danse, et enfin un dernier de peinture. L’Agora sports, club proposant divers arts martiaux et techniques de développement personnel animait une séance de Do-In. « C’est issu de la culture japonaise, et puise sa source dans le Tao-In » indique Pascal Hivert, responsable des cours à l’Agora Sports et diplômé d’état. « La base, c’est la libération articulaire, de l’auto-massage, des étirements et du maintien corporel ». La préfète de la Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc a ouvert cette journée en rappelant qu’il reste beaucoup à faire pour que la femme prenne complètement sa place dans la société. « J’espère que cette journée permettra à chacune de donner une belle image de soi aux enfants, aux amis, proches, familles » a-t-elle glissé. « C’est une démarche personnelle que vous engagez pour retrouver la confiance ». Lieu d’écoute et d’information, L’îlot femmes  fonctionne en accueil de jour. Il offre à chaque femme, quel que soit son âge, son milieu ou sa situation, un espace intime de parole et d’orientation.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.