Fil info
12:06Un incendie a touché un bâtiment de la place Bonnyaud cette nuit aux alentours d'1 heure du matin. Le 3e étage et... https://t.co/Wzrv6o5eK1
09:16Dans notre édition aujourd'hui : - Plateau de Millevaches : Armand Gatti à l'honneur pour un week-end de théâtre... https://t.co/enrdFYZizY
23:14France - Un intérim nauséabond en deux actes https://t.co/6qTUW2jGd9

L’histoire et la culture de l’Espagne valent bien un festival

Cinespañol

D’aujourd’hui au 30 avril, la Dordogne se pare des couleurs espagnoles pour la huitième édition du festival Cinespañol, organisé par l’association Estupendo et de nombreux partenaires.
Depuis son origine, ce festival s’est bien développé, et se déroule désormais dans de nombreuses communes du département, et même au-delà puisque Libourne et Angoulême accueilleront cette année une exposition et une projection. La mémoire de l’Espagne, ses blessures, mais aussi ses joies, sa culture ancestrale, flamenco, tauromachie, son cinéma d’hier et d’aujourd’hui, sa littérature, sa musique, feront l’objet d’un éclairage à travers des film, des rencontres, du spectacle vivant, des expositions... Tout débute aujourd’hui à Excideuil par une soirée espagnole (avec Excit’oeil et en partenariat avec Ciné-passion), tandis qu’à la cité scolaire de la commune une exposition des gravures de Francisco de Goya, La Tauromaquia, est installée depuis jeudi. Sorges, Le-Bugue et Mussidan  accueilleront une exposition du même artiste, baptisée celle-ci Los caprichos de Burdeos) à l’occasion d’une soirée paëlla et film (de Carlos Saura, à l’honneur cette année), tandis qu’à Brantôme une lecture sera assurée par des mem-bres de Los Estupendos. La majorité des actions se concentrera sur Périgueux, entre le 1er et le 8 avril, sauf les trois expositions, à la librairie Les-Ruelles (place de l’Ancien-Hôtel-de-Ville), à l’événemenCiel (rue du Plantier) et à la salle Floirat de l’Odyssée, esplanade Badinter (20 mars/20 avril). L’ouverture le 1er avril se déroulera à la médiathèque de Trélissac à partir de 10 h, avec projection de dix courts-métrages jusqu’à midi, puis tapeo y vino (participation 5 euros), le film Muerte de un ciclista à 14 h 30 suivi de Bienvenudo Mr Marshall à 16 h 30. Les 4 et 5 avril seront consacrés à Carlos Saura, avec cinq films à l’affiche, Peppermint frappé (1967), La Caza (Ours d’argent à Berlin en 1966), Mamá cumple 100 años (1979), Elisa vida mia (1977, primé à Cannes) et Ana y los lobos (1973), à l’amphithéâtre de la médiathèque Pierre-Fanlac. Des rencontres en musique, littéraires, du spectacle vivant, ou une découverte-patrimoine sur les Espagnols à et de Périgueux sont quelques une des autres animations proposées. Notons tout de même deux temps forts, la projection de 23-F (14 h le lundi 3 avril médiathèque Pierre-Fanlac, attention, version originale sous-titrée en anglais), qui revient sur le coup d’état du 23 février 1981, et à 16 h Mourir à Madrid, documentaire-référence sur la guerre d’Espagne.

Animations gratuites (sauf les repas et boissons). Renseignements complémentaires et programme complet sur cinespanolperigueux.com

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.