Fil info
17:20Catherine Baly, secrétaire générale de l’Union départementale CGT de la Creuse était convoquée jeudi au... https://t.co/MurxSp1j1I
22:24RT : Victoire pour la liberté d'expression. Nous poursuivons le combat https://t.co/fIKk3fOp8N
22:23RT : L'Indication Géographique Protégée (IGP) a été accordée aux porcelainiers de Limoges. Seule la porcelaine entièrem… https://t.co/MOWbd1dtGS
22:23RT : Région : Jeudi 14 décembre, ils chanteront pour L’Echo -> https://t.co/FsiQBvNj7M

Gendarmerie nationale : les motards inspectés et félicités

Société

L’escadron départemental de sécurité routière de la Dordogne, dirigé par le capitaine Jean-Claude Derudder a fait l’objet dernièrement d’une inspection par le colonel Nicot. Cette tradition annuelle est un moment important pour les unités.
Tous les services de gendarmerie font l’objet, chaque année et de façon pyramidale, d’une inspection. C’est un moment à la fois solennel et de convivialité. Solennel parce qu’avant toute chose, il y a une levée des couleurs et une cérémonie sur la place d’arme de la caserne, tradition militaire oblige, sous la houlette de celui qui mène l’inspection, le responsable de la communauté de brigades (Cob) pour ces dernières, le chef d’escadron pour les Cob, et le colonel pour les compagnies et les unités comme l’escadron départemental de sécurité routière (Edsr). Ce dernier regroupe 67 personnel, et le capitaine Derudder confie que son unité fait face à une problématique, nationale au niveau des motards puisqu’il en manque environ 700 dans la gendarmerie. Car c’est un métier spécifique, n’attirant pas tout le monde, et demandant certaines capacités physiques, comme celle de relever un engin d’une centaine de kilos. Ce qui explique que les femmes soient très peu nombreuses dans cette spécialité.  L’inspection est aussi le moment de remettre médailles et félicitations, et celle de l’Edsr n’a pas dérogé à la règle. Ainsi le brigadier-chef Charlène Julien a reçu la médaille de bronze de la défense nationale, qui est la première médaille chez les militaires. Cinq gendarmes des différents pelotons ou brigades motorisés (Pmo ou Bmo) ont reçu une lettre de félicitations. L’adjudant-chef Dantot du Pmo de Saint-Astier a interpellé un multirécidiviste des délits routiers, qui a été condamné à 12 mois de prison ferme. L’adjudant Bouchain (même peloton) a lui interpellé un homme en possession de 55 gr d’herbe, ce qui a permis de dévoiler un réseau. L’homme est parti en prison pour quatre ans. L’adjudant Benazet (Bmo Sarlat) a été très actif en secondant une enquête sur un trafic de vente de voitures, élucidant ainsi 86 délits. Le maréchal-des-logis-chef  Gaudebert et le brigadier-chef Guivarch (Pmo la Bachellerie)   ont quant à eux, au terme d’une course-poursuite, interpellé un homme convaincu d’usurpation d’identité, faisant l’objet d’une fiche de recherche pour une peine de prison de six mois, et dans un véhicule volé. La cérémonie s’est terminée par un moment de convivialité autour d’un café.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.