Fil info
19:13Indre : Darc : un final merveilleux -> https://t.co/hNQM6Jzqe6
17:21Indre : Déols débute mal -> https://t.co/j7mzQLfogG
16:14Valençay : Les Valencéens n’oublient pas le 16 août 1944 -> https://t.co/4NbDgQFaDd

Carte d'identité : modernisée, sécurisée... pour ceux disposant d’internet

Société

Les modalités changent pour le citoyen désirant refaire sa carte nationale d’identité. Désormais, on prend rendez-vous par internet, et tout est bouclé en 10 minutes. Le document est lui disponible huit à dix jours plus tard.

En s’appuyant sur la généralisation du recours aux télé-procédures ou à des tiers de confiance, le plan « préfectures nouvelle génération » prévoit de réformer profondément les modalités de délivrance des titres réglementaires que sont la carte nationale d’identé, le passeport, le permis de conduire et la carte grise.
Le plan Préfectures nouvelle génération veut, selon l’état, « répondre aux attentes des citoyens, et aux enjeux auxquels le pays fait face, notamment en matière de sécurité » en repensant les missions des préfectures. En outre, « l’exercice de ces missions doit être simplifié, pour les usagers comme pour les agents du service public ». S’inscrivant dans le cadre de la revue des missions réalisée par le gouvernement, ce plan poursuit donc un double objectif, ren-dre aux Français un service de meilleure qualité et renforcer les quatre missions prioritaires des préfectures et des sous-préfectures que sont la gestion des crises, la lutte contre la fraude documentaire, l’expertise juridique et le contrôle de légalité, et enfin la coordination territoriale des politiques publiques. Le ministère de l’Intérieur souhaite « inscrire les préfectures dans l’avenir des territoires en mobilisant les nouvelles technologies ». En ce qui concerne la carte d’identité, les usagers se présenteront désormais dans les mairies équipées de disposifs numériques de recueil des demandes. Celles-ci seront instruites par des plateformes spécialisées, ce qui permettra d’améliorer les délais de traitement tout en renforçant les moyens de lutte contre la fraude. Comme l’exigeait déjà la procédure, la nécessité d’identifier le demandeur et de prendre ses empreintes digitales conduit l’usager à se rendre au guichet en mairie. La nouveauté réside dans le recueil de cette demande de titre au moyen d’un disposif spécifique appelé « disposif de recueil » qui permet notamment de collecter les empreintes numérisées du demandeur (ce disposif est déjà en place pour les passeports). La demande de Cni sera transmise via une application sécurisée, déjà utilisée pour les passeports, qui permettra donc de transmettre les dossiers de manière dématérialisée. La carte sera ensuite à retirer auprès de la mairie où l’usager aura déposé son dossier.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.