Fil info
01:13 Voici l'avis du conseil scientifique du de Millevaches sur le projet d'usine en ➡… https://t.co/K2OXIrZKWu
22:42Basket : Regarder obligatoirement devant -> https://t.co/5sJEGOFU16
22:38Football : Pour le PSG, ça ne pouvait pas être pire! -> https://t.co/4Ijgp2EN5j
19:00France : Le président du conseil départemental Germinal Peiro ne doute plus que la préfète va signer l’arrêté préfe… https://t.co/d7MI1hbo26
18:57Région : Paroles de jeunes lectrices du «Renaudot des lycéens» -> https://t.co/ukKd81Z6Mv
18:53# # - -Vienne : Une collecte de jouets de salariés pour que personne ne soit oublié -> https://t.co/GiuYdfokar
18:40Périgueux : Tous les services à 10 minutes -> https://t.co/TADgCXt0cG
18:39Région : Honneur à des salariés engagés -> https://t.co/evv9jVI9c4
18:25Bergerac : Préavis de grève à la plateforme D’Aucy -> https://t.co/BLCktmYWJw
18:21Bergerac : Le Hareng Rouge : une nouvelle association voit le jour -> https://t.co/97U6fCrCaL
18:19# # - -Vienne : L’Historail de Saint-Léonard a besoin de vous -> https://t.co/SK0V2OKtAj
18:18Indre : Déserts médicaux : un nouveau zonage plus favorable -> https://t.co/Xj5CIHt4DJ
18:15Indre : Quel est le prix de la vitrine de Noël ? -> https://t.co/ccxGVZcGjC
18:14Indre : L’US Le Blanc gifle Jeu les Bois 8 à 2 -> https://t.co/Xz6lXECUsO
18:02RT : [ Communiqué ] La mortalité routière en hausse de 8,9% en novembre 2017 ➡️ https://t.co/enekqoFedb https://t.co/zWnsVXGuly
17:44RT : | Opération nettoyage ce week-end au lac de Saint-Pardoux. Bravo aux bénévoles ! 👏 La vidange touche à sa… https://t.co/tpuegiV9cD
17:39RT : venue d' à Chanteix le 14 décembre : merci https://t.co/XI2wuSk6fU
17:36RT : a placé la en vigilance Jaune pour ❄️ et de ce soir… https://t.co/Bmcxdi0S1F
17:23# # - -Gence : Repas des aînés: convivialité échanges et danses de salon -> https://t.co/IHkY9r2cve
17:17# # - -Yrieix-la-Perche : Solutions pour réduire l’usage des phytos -> https://t.co/0lZJC2h1v8
17:15# # - Croisille-sur-Briance : La commune revêt ses habits de lumière -> https://t.co/Xs2GSvcmNW
17:12# # - Dorat : L'Harmonie sur tous les fronts -> https://t.co/hh15Mc2vH7
16:18RT : Il existe 25 centres de rétention administratives répartis sur le territoire français. Mais savez-vous ce qu’est un… https://t.co/YuLJ0RWFps
15:50France : Une base nautique flambant neuve -> https://t.co/cEdWh9XMJZ
14:37Egletons : Les 2e Foulées gourmandes attirent des centaines de coureurs et marcheurs | L'Echo https://t.co/fINZXlV3Tf via
14:34Egletons : Des manifestations en marge de la visite d'Emmanuel Macron | L'Echo https://t.co/wZo8Yep94o via
14:11 Ben merde alors, je pensais que était partie intégrante du programme .… https://t.co/ZqAjVTgw6d
14:00Corrèze : Projet d'usine à pellets torréfiés : sous le feu ardent de la critique https://t.co/6xlk2fU8X1
12:58Le snes Limousin dénonce le coup de rabot sur les subventions de fonctionnement des lycées généraux et technologiqu… https://t.co/QWA08GjBEu
12:11 sera au marché de Noël de Velles Dimanche 17 décembre https://t.co/kWortviE8Q
11:23Corrèze : Sous le feu ardent de la critique -> https://t.co/hqqTGXs67B
07:23"Sa dernière évasion"... fiscale ? Eh ben, ... https://t.co/uoeKefDQeH

12 mois ferme pour extorsion

Justice

Hier, un homme de 29 ans était jugé dans le cadre d’une comparution immédiate pour des faits d’extorsion avec violence ou menace.
Les faits se dont déroulés dans la soirée de jeudi dernier dans le secteur de la rue Taillefer. Peu avant une heure du matin, un jeune homme se présente au commissariat pour dénoncer des faits d’extorsion dont il a été victime une vingtaine de minutes plus tôt. Les policiers mettent rapidement la main sur deux hommes en état d’ébriété qui sont placés en garde à vue. L’un d’eux, âgé de 24 ans ayant été conduit à l’hôpital pour passer une radio en a profité pour prendre la fuite et est toujours activement recherché. Ce soir là, le prévenu sorti du centre de détention de Mont-de-Marsan six jours plus tôt suit son ami de 24 ans (l’individu en fuite) dans une soirée où ils consomment des stupéfiants et s’alcoolisent abondamment. Il passe une partie de la soirée chez selon eux des albanais envers qui le plus jeune des deux aurait des dettes. Le ton monte lors de la soirée et une bagarre s’ensuit ce qui lui vaudra d’être blessé et d’être transporté à l’hôpital lors de son interpellation. Les deux hommes quittent donc la soirée qui a dégénéré et le plus jeune des deux propose au prévenu de finir la soirée chez un voisin des albanais. La victime qui est en train de passer la soirée avec une amie est sous le choc lorsque les deux hommes pénètrent dans son appartement après avoir donné deux coups dans la porte qui n’était pas verrouillée, du sang sur les mains et sentant fortement l’alcool. Et ce, d’autant qu’il ne connaît aucun des deux hommes si ce n’est le plus jeune qu’il a déjà croisé dans la rue. Celui-ci lui demande alors 20 euros, ou des stupéfiants. La victime rétorque qu’elle n’a ni l’un ni l’autre. Le plus jeune le menace alors de lui tirer dessus et de revenir tout casser chez lui. Sous la menace, il est conduit par les deux hommes à un distributeur de billets où on le force à composer son code. Au total les deux hommes retirent 300 euros en deux fois du compte de la victime. Lors de sa comparution le prévenu, qui était aussi poursuivi pour détention de stupéfiants, a expliqué s’être retrouvé entraîné dans cette histoire bien malgré lui. « on a été chez les albanais et il y a eu bagarre ensuite on a été chez ce monsieur que je ne connais pas et ce n’était pas mon intention. C’est vrai j’ai ouvert la porte mais je ne l’ai pas cassée, je lui ai même dit que je n’avais rien à voir dans tout ça. Je n’aurais pas dû le suivre, ni même accepter les 80 euros, mais je ne l’ai pas menacé je me suis même embrouillé avec mon collègue car je ne voulais pas qu’il fasse ça. Je venais de sortir, je voulais faire une soirée mais jamais de la vie je n’aurais pensé que ça finirait comme ça. Je m’excuse c’est tout ce que j’ai a dire ». Impulsif à la barre, le prévenu comptabilise 25 condamnations, principalement pour des faits de vols, vols aggravés et recel. Placé dans des instituts après que son père ait été incarcéré et avoir perdu sa mère à l’âge de 14 ans, le prévenu était traité aux neuroleptiques qu’il ne prend plus préférant les substituer avec de l’alcool et du cannabis. Il échappe même devant la présidente qu’il ne vivait plus chez sa compagne depuis quelques jours après l’avoir frappée car elle l’aurait trompé. Une personnalité et une attitude qui n’ont pas encouragé le tribunal à la clémence puisqu’il a été condamné à 18 mois de prison dont 6 avec sursis et mise à l’épreuve pendant trois ans avec obligation de soins, de travail, d’indemniser la victime et interdiction d’entrer en contact avec elle. Il a été incarcéré à l’issue de l’audience. Son complice est activement recherché.
Philippe Jolivet

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.