Fil info
17:57Indre : Anciens combattants : une victoire pour le centenaire de l’UNC -> https://t.co/fZg25SmbKj
17:56Le Poinçonnet : La nouvelle saison de l’Asphodèle a été présentée -> https://t.co/QWCXeeYnr0
16:47Salagnac : Salagnac jumelé avec Campagnes-sur-Aude -> https://t.co/Kvq0JgAZcd
16:42Terrasson-Lavilledieu : Aquifrance : les salariés veulent garder leur ancien directeur -> https://t.co/XTmTQLIqer
16:42Périgueux : Une action interprofessionnelle le 28 juin -> https://t.co/hAZZnPOOU9
16:40Périgueux : Une action interprofessionnelle le 28 juin -> https://t.co/4Ra3Ggtfzu
16:38Région : Martial Faucon fait Chevalier de la Légion d’Honneur -> https://t.co/hCz5SaVeqT
16:16RT : Merci au qui fait un gros travail de responsabilisation de pauvres grâce à son beau mobilier anti sans-… https://t.co/slQkZhSPGZ
16:13RT : ⚠️Accident sur au niveau d'une zone de travaux 🚧impliquant un véhicule de la DIRCO (sens Brive-Limoges) Sortie… https://t.co/CbqBA3y0Jb
16:11RT : Honteux. Voilà la réalité de la réforme. Transfert d’un cheminot au privé, 2 options. Option 1 : si son activité r… https://t.co/YyyVl5S0Ip
15:37Les avocats de Brive, Tulle, de Creuse, de Limoges dénoncent "le début d’un processus de délocalisation de notre C… https://t.co/UTV59Jq7m7
13:51Débat de L'Echo sur l'importance des collectivités dans la vie quotidienne. https://t.co/0cApHjlAdi https://t.co/m73O5z5l6A
12:55RT : Macron m'a "tuer" Ma Gare Ma Ligne j'y tiens https://t.co/p1HbsVaVmY
12:55RT : la gare est à vendre ! https://t.co/f7FaFIB129
12:33RT : La gare de point de rencontre entre les cheminots correziens et haut-viennois. Ils veulent le rétablisse… https://t.co/u0gffZl1PS
12:33RT : Les cheminots plastifient la gare de https://t.co/J9qrzg1M9M
11:44RT : Le convoi de cheminots arrive en gare de https://t.co/gXu8mACbK2
11:40Toutes les infos sur le Salon Plumes en Berry du 24 juin sur le site https://t.co/fZzkyQzwep. L'invité d'honneur d… https://t.co/OZNxP6kMl9
11:22RT : les cheminots sont sur les rails https://t.co/uMCFYd3yN1
10:52RT : Limoges, samedi rassemblement pour soutenir le peuple palestinien face à un état israélien d’extrême droite. https://t.co/Z9TyowzQQI
10:05France : Encore plus d’activités à la station Sports nature -> https://t.co/USKvH4mVtT
10:01France : «Une réponse adaptée et professionnelle» -> https://t.co/cI6g8Phcv5
09:53France : écouter, accompagner, informer -> https://t.co/mqyfAIAs3z
07:52Région : Au service des citoyens oui mais... -> https://t.co/KeMAN8IMz4
22:40Brive-la-Gaillarde : Question : quartier libre ou pas ? | L'Echo https://t.co/e2ZPmXIdgE via
21:33RT : 😍😍😍😍😍😍😍😍 C'EST FINIIIIIII ! ON A GAGNÉ !!!!!!! 🏴󠁧󠁢󠁥󠁮󠁧󠁿🇫🇷 https://t.co/2ENqyERU1X
19:42Brive-la-Gaillarde : Question : quartier libre ou pas ? -> https://t.co/OvwusDOTrK

Jeunes, mais déjà sapeurs-pompiers volontaires

Samedi dernier sur le plateau sportif de la Grenadière, plus de 150 jeunes sapeurs-pompiers se sont affrontés à l’occasion de leur journée annuelle qui alterne jeux ludiques et petites compétitions.
Le lieutenant Philippe Dessaigne est le président départemental des jeunes sapeurs-pompiers, et à ce titre supervisait toute cette journée dont le but est autant de permettre aux adolescents de se tester et de s’amuser, que de créer une émulation entre tous ces volontaires.
Le lieutenant Dessaigne, basé à Mussidan, remarque que le plus dur n’est pas de les recruter, mais de les garder. « Nous en avons environ 250 par an » confie-t-il. Mais sur les quatre niveaux du cursus qu’ils doivent suivre sur les quatre années de leur promotion, beaucoup arrêtent entre les deux.
« Le but est de les amener au brevet de Jeune sapeur-pompier qui donne la possibilité d’intégrer le corps des volontaires ». Chaque année, ils sont entre 30 et 40 à tenter l’examen, « et nous en gardons 85 % » précise Philippe Dessaigne. Il les incorpore dès l’âge de 13 ans, et ils peuvent rester jusqu’à 17 ou 18 ans. S’ils veulent ensuite devenir pompier professionnel, ils doivent passer le concours administratif. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, ce ne sont pas obligatoirement les enfants de soldats du feu qui forment le gros des troupes. « Par section, chacune étant composée de 20 ados, il y en a quatre ou cinq qui sont issus d’une famille de pompiers ». Un tiers des jeunes sont des femmes. Pour cette journée départementale, plus de 150 adolescents venant des quatorze sections de la Dordogne ont concouru avec fair-play pour remporter les challenges incendie, secourisme et sportif et se qualifier pour la phase suivante, le rassemblement régional qui se déroule cette année à Dax dans les Landes. Le corps des sapeurs-pompiers de la Dordogne, commandé par le colonel François Colomès, tient à adresser toutes ses félicitations à tous ces jeunes pour leur état d’esprit et la qualité de leurs prestations, avec une mention spéciale à ceux des sections de Sarlat (1ere au général), Bergerac (2e) et Vergt (3e) pour leurs résultats.
Isabelle Vitté

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.