Fil info
15:54 Entre le FN, ET le DPS. Pourquoi relativiser ???. On sait tous que la plupart des jeunes neo-nazis sont violent....
15:46Tulle : Riposte pacifique et enquête ouverte suite à l’altercation entre des jeunes et le DPS | L'Echo… https://t.co/RMKcwppxMF
11:57RT : 🤽🏼‍♂️🤽🏻‍♀️Ce soir à L’Aquapolis de . Rencontres Waterpolo France/Suisse ! 18h : match équipe feminine,… https://t.co/Qad8x4x2Bb
11:42RT : L' reçoit ce soir à 19h au stade municipal de Beaublanc 💪 https://t.co/6A6H29J9tX
11:37RT : Au moins 27 femmes sont incarcérées au Salvador pour fausse couche. La loi prévoit une peine de 2 à 8 ans de prison… https://t.co/WPKjviVPbZ
11:34RT : Tulle : Riposte pacifique et enquête ouverte suite à l’altercation entre des jeunes et le DPS -> https://t.co/QWQl6p2qHu
11:33RT : Plan grand froid : renforcement de la vigilance Compte-tenu des températures très basses qui vont se prolonger à... https://t.co/T5mMpLp3gi
11:22Plan grand froid : renforcement de la vigilance Compte-tenu des températures très basses qui vont se prolonger à... https://t.co/T5mMpLp3gi
23:16International : Le sort des civils en débat -> https://t.co/XtVXKgp6in
22:42France : Déradicalisation : un peu d’humilité pour un énième plan -> https://t.co/gjVtpMYoJN
22:40France : Négociez, il en restera peut-être quelque chose -> https://t.co/Onm4Rza19Q
22:29Tulle : Riposte pacifique et enquête ouverte suite à l’altercation entre des jeunes et le DPS -> https://t.co/QWQl6p2qHu
22:23RT : Indre : Tri Yann et Jean-Marie Bigard à l’étang de Luant cet été -> https://t.co/zwn5p38t0i
22:22RT : Sarlat-la-Canéda : Manifestation des Rougié à Pau vendredi 2 mars -> https://t.co/vhqfvkmyDY
22:22RT : Treignac : L’évasion 4X4 version française -> https://t.co/lZhFMyDoCn
22:21RT : Soutien aux journalistes de poursuivis par des entreprises ! https://t.co/xyVnWzhmOm
21:23 Pour le 15 MARS à PARIS il faut AIDER les RETRAITÉS à s’organiser pour CE DÉPLACEMENT CAPITAL! Personnelleme… https://t.co/kzj0ogHFto
20:43Région : Territoires ruraux : le Limousin veut être pilote de la téléjustice -> https://t.co/TIQlYfUgi2
20:41Région : Le salon, une histoire de famille -> https://t.co/olJKMOGE3o
19:09La Ville de a désormais son compte twitter officiel : ! https://t.co/pa4pocbEbB
18:53Périgueux : Dénoncer les violences policières contre les Zadistes -> https://t.co/94Pbif6zd3
18:42Indre : Tri Yann et Jean-Marie Bigard à l’étang de Luant cet été -> https://t.co/zwn5p38t0i
18:41Indre : Châteauroux - Guterslöh, une année riche à venir -> https://t.co/nEYBZkdAAX
17:58RT : ⚠️Vague de froid. Certains appareils de chauffage peuvent provoquer des intoxications au . Soyez… https://t.co/beQQeOzh3k
17:56Rue de la Boucherie, les structures ont été consolidées. Réouverture dès ce soir 18h. https://t.co/91rqHnrDlO
17:40RT : Période de grand en Nouvelle-Aquitaine : vigilance et bons réflexes à adopter ! Des températures extrêmement… https://t.co/Ztqh9faTD6
17:10RT : L'Humanité donne un coup de jeune à Karl Marx dans son dernier hors série ! A retrouver chez votre marchand de jou… https://t.co/4jN2byagFt
17:09RT : 🤽🏻‍♀️🤽🏼‍♂️Sport : Samedi 24 février à partir de 18h - Matchs équipes masculine et féminine de waterpolo pour France… https://t.co/dOEOSnCjN2
16:44Dordogne : « Les bourgs centre n’existent que grâce aux communes des coteaux » -> https://t.co/u5iRc2xrGO
16:40Sarlat-la-Canéda : Chantier ouvert à l’école du Pignol -> https://t.co/XdAyXzHcvs

« Un avenir d’esclave »

Social

Les Périgourdins ont été nombreux à se mobiliser hier contre la réforme du Code du travail. Ils étaient plus de 2 000 à Périgueux et 800 à Bergerac à avoir répondu à l’appel des trois organisations syndicales (Cgt, Fsu et Sud). Du privé comme du public, jeunes, actifs ou retraités, ils ont clairement affiché leur opposition.

Alors que tout le monde annonçait une mobilisation moyenne pour cette première journée d’action contre les ordonnances Macron, les citoyens ont déjoué tous les pronostics.
Il y avait en effet du monde dans les rues, et à Périgueux, outre les organisations appelantes, de nombreux groupes constitués et partis politiques (Pcf, Npa, Fi, et quelques socialistes) se sont joints au cortège, dans lequel se déclinaient toutes les tranches d’âges. Charly et Angel ont 18 ans, et sont en lycée professionnel. « Le travail, nous y sommes déjà » confient-ils. « Si nous sommes là, c’est que nous aimerions faire en sorte d’avoir un minimum d’avenir. Avec cette loi, nous en aurons un d'esclave. On retombera comme au 19e siècle. Nous voulons un minimum d’égalité, de droits ». Ils se disent « prêts à manifester autant qu’il le faudra » pour faire échec à ces régressions sociales sans précédent.
Plus loin, une infirmière retraitée manifeste aux côtés de sa fille, qui a repris le flambeau, et de son petit-fils, un garçon d’à peine trois ans. Elle note qu’entre son départ en retraite il y a 14 ans et aujourd’hui, la dégradation des conditions de travail et de soins s’est dramatiquement accentuée. « Ce que vivent les soignants et les patients aujourd’hui, c’est inhumain » estime-t-elle. Un couple indique pour sa part venir manifester « quand c’est nécessaire ». Hier, c’était plus que nécessaire, « pour défendre nos droits, contre cette réforme des retraites et du Code du travail. Elle est dangereuse, car c’est la libéralisation totale de l’économie. On attend toujours que soit mise en place la régulation des banques, et on ne voit rien venir. Nous manifestons contre le retour de madame Misère, qui touche déjà 9 millions de personnes déclarées en France, mais c’est peut-être beaucoup plus ». Des syndiqués Force ouvrière avaient choisi de venir, bien que leur confédération ne se soit pas jointe à l’appel à manifester. « La Fédération nationale de l’éducation et de la culture (Fnec) et le Snuidi appelaient à manifester» notent-ils. « La confédération Fo est claire sur le retrait de cette réforme, et votera contre les ordonnances. Et la Fnec a appelé à faire grève et à manifester suite à la suppression des contrats aidés dans l’éducation nationale ». Un retraité qui a toute sa vie officié auprès des jeunes en détresse en sa qualité d’éducateur spécialisé de la protection judiciaire de la jeunesse confie être présent, « car on ne change pas de conviction quand on est en retraite. Quand on s’attaque aux règles essentielles du travail et de la vie en société, on ne peut que s’opposer. Là, on s’attaque aux bases, aux fondamentaux ».
Parti du palais de justice de Périgueux, le cortège a marqué un arrêt devant l’inspection du travail avant de descendre le long des quais, de remonter vers la préfecture et de se rendre à la Bourse du travail. Cette première mobilisation sera suivie d’autres journées d’action, à commencer par le 21 septembre où la Cgt a décidé de lancer une nouvelle journée de mobilisation. Si elle est suivie comme aujourd’hui, où dans le cortège périgourdin on pouvait noter la présence affichée du Mouvement de la Paix, d’Attac, des Verts, du Npa, d’Ensemble !,des anarchistes, de Femmes solidaires, du Pcf, de la France insoumise, en plus des organisations appelante, nul doute que la fermeté affichée du gouvernement s’y heurtera...

De tous horizons
Dans le cortège, on pouvait noter la présence de salariés du privé, comme Rougié, mais aussi du public avec des agents de l’administration pénitentiaire, de Pôle-emploi, d’Edf, de la santé, du conseil départemental, de l’inspection du travail... Tous les syndicats de la Cgt étaient représentés, ce qui montre bien l’inquiétude de tous face à ce détricotage de nos droits.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.