Fil info
21:44Corrèze : Plus de 2.000 gilets jaunes expriment leur ras le bol -> https://t.co/HysZpjfPQQ
19:38RT : Dordogne : Une marée de gilets jaunes sur la Dordogne -> https://t.co/tUSBvfYYLI
18:52Dordogne : Une marée de gilets jaunes sur la Dordogne -> https://t.co/tUSBvfYYLI
18:16Pour des raisons de sécurité, les gilets jaunes ont décidé l'interruption de la mobilisation pour la nuit sur Guére… https://t.co/YQ0CIqR5mS
15:55Quand tu arrives à la soirée et que tu n'as pas été très attentif au indiqué sur le carton d'invitation.… https://t.co/MwWTY0K7Rn
14:49A La Croisière, les gilets jaunes se sont positionnés côté Haute-Vienne et côté Creuse occasionnant des bouchons ju… https://t.co/JLiHNklhDn
14:3017 novembre 2017 : "Concentré de colère" / L'Echo https://t.co/viSNBqz2a2
13:06RT : Nouvel incident a . Une femme a été renversée par un automobiliste qui a voulu forcer le barrage au rond-… https://t.co/JPyW1g73zL
13:05RT : rond point de Souilhac bloqué avec barrage filtrant. Sono et casse croûte pour les https://t.co/xOBqquPYSJ
12:31Manifestation des gilets jaunes : d'après la préfecture une quinzaine de barrages filtrants sont toujours actifs po… https://t.co/MlaXUSBfih
12:20Les colonnes de évoquent la position du de l’ https://t.co/kIGBDMaIDs
10:24 Bjr, avez-vous quelqu’un de chez vous à Thiviers? Avez-vous une adresse email que les personnes sur p… https://t.co/ooFFbJeel4
10:20RT : les véhicules passent sur le rond-point des Balladours toutes les 30 min. "On est pas là pou… https://t.co/mlEPqHekqZ
10:20RT : il s agit en fait d un barrage filtrant au rond point des balladours. Agriculteurs, commerça… https://t.co/A0aJtBva68
10:20RT : rond point des balladours complètement bloqué https://t.co/tgGvLo3OQe
10:11Mobilisation des gilets jaunes ce matin : La goutte d'essence qui a fait déborder le vase. https://t.co/YmmQ5s9NjL
10:06 Plus grand que le stade Amedee Domenech à Brive où joue le CAB ... créer un stade… https://t.co/8zaQfKOXS1
08:36Rdv samedi 24/11, pour un moment d’échange et de partage avec , autour d’un footing Ouve… https://t.co/Z4wkQbfKWp

Les retraités ne lâchent pas le morceau

Social

Après avoir rencontré le député du Bergeracois, c’est à la permanence de celui de la première circonscription, Philippe Chassaing, qu’ils se sont présentés hier.
Toujours unis dans une intersyndicale regroupant neuf organisations, ils se sont rendus hier à la permanence du député En Marche à Périgueux, pour lui exposer leurs revendications. Ce dernier n’était pas là, et c’est un attaché parlementaire qui a reçu la délégation. Il lui ont rappelé que l’intersyndicale, mobilisée depuis 2014, est toujours aussi présente et combative, et ont précisé qu’ils se lançaient dans leur septième semaine de mobilisation. Leur dernière grosse opération remonte au 28 septembre. La hausse de la Csg de 1,7 % est « insupportable et injuste, et en plus on nous annonce une année blanche en 2018 concernant l’augmentation de nos retraites, alors que nous venons royalement d’être revalorisés de... 0,8 % le 1er octobre » dénoncent les retraités qui étaient environ 35 rassemblés devant la permanence du député. « On le ressent comme une provocation ». Ils avouent un ras-le-bol qui s’étend, « avec tous ces gouvernements successifs qui font cadeau sur cadeau aux plus riches, et traitent les retraités comme des nantis ». S’ils ne voient pas d’inconvénients à renforcer les actions en direction de la jeunesse, ils ne veulent pas être dans le même temps les laissés pour compte du quinquennat. « On ne doit pas oublier la solidarité inter-générationnelle, car nous sommes la génération qui aide ses enfants et petits-enfants » rappellent-ils. Ils ont également exprimé longuement leur désaccord sur le glissement de la Sécurité sociale vers la fiscalité, avec la réforme de la Csg, et insisté sur la défense des fondements de notre système de protection sociale, avec des cotisations basées sur les salaires. « Philippe Chassaing est membre de la commission des finances, et veut axer ses travaux sur la santé et la dépendance en milieu rural. Il était donc important que nous lui rappelions tout cela ». D’autant que dans un département vieillissant et très vaste comme la Dordogne, les déserts médicaux s’étendent, l’accès aux soins est de plus en plus compliqué dans certaines zones, tout comme l’accès à internet. Les projets du gouvernement, même s’il affirme qu’ils sont destinés à palier tous ces problèmes, ont visiblement été écrits par des technocrates bien éloignés de la réalité des campagnes...