Fil info
22:58France : Un des recours de Sarkozy examiné -> https://t.co/W3zWNlsnRO
22:57International : Scrutin : une délégation du PCF arrêtée en Turquie -> https://t.co/aJjd6WEOAL
22:01Football : en coupe Jean-Bussière, La Souterraine 2 à 0 face à Evaux-Budelière. En coupe Gilbert-Andrivet c'est Cha… https://t.co/2XRF4m2KqP
21:48Sport : Grenetier - Laduranty duo gagnant à Vassivière -> https://t.co/faadY85hoz
21:48Sport : Grenetier - Laduranty duo gagnant à Vassivière -> https://t.co/VrXqpgJLey
21:46Rugby : Une belle finale pour le SAT -> https://t.co/DfzpxZUlFb
21:45Basket : Le Mans crée la surprise jusqu’au bout -> https://t.co/BtXBoDXnAB
21:35# # - : Auto-entrepreneur, ça séduit -> https://t.co/AEEoYP9A6X
21:34# # - -Vienne : Bonne retraite Laurence ! -> https://t.co/BFuL2FCgx0
21:32# # - -Junien : «Graph ton snack» lance l’été au centre aqua-récréatif -> https://t.co/3QNXAWooI4
21:30# # - -sur-Vienne : Un changement de cap -> https://t.co/YGiz1IqW8F
20:35Valençay : Au château de Valençay, la tour nord-ouest retrouve sa splendeur -> https://t.co/Ni2nv8n4qj
19:10Région : L’état des lieux économique à l’ordre du jour de la plénière -> https://t.co/6utIVchRFG
18:47Dordogne : 16 millions d’euros supplémentaires au budget du département -> https://t.co/y4rIMqfGda
18:46Chancelade : Mobilisés pour la journée du 28 juin -> https://t.co/OAgwgYujgJ
18:21Trélissac : Un infatigable passeur de mémoire -> https://t.co/FvMUaCoPQg
17:52Trélissac : Ça va swinguer à Trélissac -> https://t.co/3Aof5nuIl1
17:49# # - -Vienne : Jazz in Limoges, toute une histoire -> https://t.co/o40EeFFmjO
17:49Boulazac : B. Lagarde stimulé par l’aventure -> https://t.co/aisBiI3d67
17:47# # - -Vienne : Un enrobé pour rendre l’atmosphère plus light -> https://t.co/rgnRrdMFa1
17:46Sarlat-la-Canéda : Les élus sarladais contre la limitation à 80 km/h -> https://t.co/TDbE6MTVfr
17:44# # - -Vienne : «Le camp de la paix doit se faire entendre» -> https://t.co/FmrK0p573Y
17:31La fédération creusoise du Parti communiste français a organisé sa fête départementale à Saint-Sulpice-le-Guérétois… https://t.co/5RkyCoXMXc
17:27Région : Cheminots sur une même ligne -> https://t.co/PD1BJKiNsW

Le personnel à l’épreuve de la rigueur

La cérémonie des vœux au personnel de la Ville de Périgueux a été l’occasion de lui rappeler la poursuite des politiques de rigueur le concernant.
La carotte et le bâton. La caresse et la gifle. La nécessaire flatterie et en même temps, la piqûre de rappel. Dans cet exercice annuel convenu des vœux au personnel municipal, qui des agents ou du maire a eu le plus de compliments ? De la bouche de Rosy Farges, la directrice générale des services, Antoine Audi, assurément, en témoigne le tutoiement facile du discours et le cher Antoine allègrement distillé. Au-delà des mots et de leur mise en forme, il y a le fond, et celui-ci ne souffre d’aucune interprétation : les temps ont été durs et il n’y aucune raison pour que cela change pour cause de contraintes budgétaires. « Certes, les premières années ont été difficiles, je ne vous ai pas promis du sang et des larmes, mais de la sueur et des restrictions », rappelle Rosy Farges, qui estime qu’arrivent enfin « les premiers résultats de nos efforts ». Néanmoins, au regard des contraintes budgétaires, les efforts vont devoir être poursuivis : baisse de dotations et reversion de fiscalité au Grand Périgueux pour cause de transfert de compétences, c’est au total 3,8 millions d’euros qui manquent dans les caisses de la Ville. Mais, dans le même temps, les efforts fournis « ont permis de ne faire aucun emprunt en 2017 et de passer la dette de 41 milions en 2014 à 34 millions à ce jour. C’est un seuil historique, jamais égalé depuis dix ans », se félicite la directrice qui rappelle au personnel la nécessité de son engagement sans failles pour assurer la mise en œuvre les projets d’Antoine Audi tels que la Manufacture gourmande ou la refonte des boulevards. A ceci près que les efforts à fournir seront contraints : « on ne lâche pas la bride, les efforts seront poursuivis et la rigueur doit rester de mise ». Tout un programme. Et ce n’est pas Antoine Audi, affublé d’un gilet jaune fluo sur lequel est inscrit « le patron », qui pourra dire le contraire, lui qui espère tant, en ayant donné sa confiance aux agents, que ces derniers vont l’aider à réaliser des projets aussi ambitieux que les boulevards ou fumeux que la Manufacture gourmande.
E.C.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.