Fil info
23:16International : Pour un Etat libre et souverain -> https://t.co/5Egm12myxs
23:11France : « L’infiltration de la vie économique par le banditisme » -> https://t.co/cWexNCSrJw
23:09France : Raisin, cerise, céleri... Les plus contaminés par les pesticides -> https://t.co/D1Lo6r89Y3
21:45Tulle : La pêche à la mouche sur grand écran | L'Echo https://t.co/yq23ynbAqi via
21:43Chameyrat : Un refuge de bonnes volontés | L'Echo https://t.co/ypHb9ym3vB via
20:42RT : La est en pour risques de chutes de et . Soyez prudents dans vos dép… https://t.co/dPQeUUTpaO
19:27Indre : Le SPIP en recherche de structures pour accueillir les TIG -> https://t.co/tMdT7G0rYX
19:25Région : La Nouvelle-Aquitaine dans une dynamique positive -> https://t.co/htDEFEyX28
19:24Région : Sauver la forêt de Rochechouart ! -> https://t.co/hlWDbNg80a
19:22# # - -Vienne : Bizarre, vous avez dit bizarre ? -> https://t.co/ar6czw2Ais
18:59Le préfet de la Creuse Philippe Chopin a signé le 7 février dernier un arrêté portant sur la SAS Ferme de... https://t.co/sEu2olzIFv
18:48RT : Ce soir, en introduction au débat sur , remarquable intervention d'un syndicaliste de… https://t.co/WVNzLFEYdz
18:40RT : Aidez nous à les aider ! ❄ Déposez vos dons au Gymnase du Sablard. Cadre de permanence : 0587070083 📞… https://t.co/SC03IwGASL
18:40RT : Patrick Müller viendra lui aussi pour affronter la Génération 98 avec la sélection mondiale… https://t.co/N00pLu4kvU
18:33RT : «Dictature totale», dette à Bordeaux, chèque à la CGT : on a fact-checké Laurent Wauquiez et c'est pas brillant… https://t.co/nNsLbpsgy6
18:27RT : Brive-la-Gaillarde : Olivier Dartigolles -> https://t.co/85JguN5LFx
18:27RT : Conférence de presse dans les locaux de la Fédération du PCF de la Creuse. Avec un joli kit de communication !!! https://t.co/2ypFSVn06q
18:27Le préfet de Haute-Vienne active le niveau 2 du plan grand froid. Lire communiqué https://t.co/CkdlyVXrGu
18:08RT : Tulle : La pêche à la mouche sur grand écran -> https://t.co/n4An1xHgmp
18:08RT : Le respect des droits des étrangers en 🇫🇷 n'est pas en option ! À la veille de l'adoption du projet… https://t.co/G8oeT56skZ
17:23Un nombreux public pour le spectacle "Miroir du temps" organisé par "Agir pour le patrimoine de Grand-Bourg"... https://t.co/iYmZIDyCtA
17:06RT : ❄Suite à la demande de , réouverture du Centre d'hébergement d'Urgence pour 3 nuits à partir de ce soir.… https://t.co/V3OtyocdNF
17:06RT : Aidez nous à les aider ! ❄ Déposez vos dons au Gymnase du Sablard. Cadre de permanence : 0587070083 📞… https://t.co/SC03IwGASL
16:33Lignac : La chèvre à cou clair attend plus de reconnaissance -> https://t.co/SUwVJo5gok
16:29Tulle : La pêche à la mouche sur grand écran -> https://t.co/n4An1xHgmp
16:02 Ma question à madame la ministre sur le devenir des "petites lignes" SNCF. Il faut réformer sans indu… https://t.co/MixVK6yYxg
15:43Dordogne : Menaces sur les lignes TER -> https://t.co/lWhlwWijZF
15:34RT : Le conseil d’État refuse de suspendre la circulaire qui recense les dans les centres d’acc… https://t.co/tE0JA2M7Jt
15:29RT : Le conseil d’État refuse de suspendre la circulaire qui recense les dans les centres d’acc… https://t.co/tE0JA2M7Jt
15:29RT : En raison du déménagement de votre agence, nous avons quelques soucis avec notre numéro de téléphone mais vous... https://t.co/p5Q3waIona
15:27RT : Rue de la Boucherie. Circulation interdite. Lire communiqué mairie https://t.co/icyzoBwuuy
15:08RT : Le Kid's Foot... C'est reparti !!! Destinée aux enfants nés en 2013 et 2014, cette "mini section" a pour objectif… https://t.co/uRa9mM66d9
14:10En raison du déménagement de votre agence, nous avons quelques soucis avec notre numéro de téléphone mais vous... https://t.co/p5Q3waIona
13:38Rue de la Boucherie. Circulation interdite. Lire communiqué mairie https://t.co/icyzoBwuuy
12:42RT : ⚠️ Attention ⚠️ Communiqué de presse et dossier de décryptage du projet de prés… https://t.co/vYKiQWifUn
12:42Et dans l’Écho Dordogne aussi https://t.co/5dxsQRWD2u
12:40RT : Je serai ce soir en Creuse et demain en Correze pour présenter le livre https://t.co/c2ng4gJMgA
12:20RT :  : des proches de Nétanyahou placés en garde à vue dans une nouvelle affaire de corruption https://t.co/oDUgWHtc1k
12:15RT : Je serai ce soir en Creuse et demain en Correze pour présenter le livre https://t.co/c2ng4gJMgA
12:14RT : « Il est aujourd’hui le président des riches » à lire dans l’. https://t.co/OgjVoL2ThL
12:10RT : ⚠️ Attention ⚠️ Communiqué de presse et dossier de décryptage du projet de prés… https://t.co/vYKiQWifUn
12:10RT : Au fond a de la suite dans les idées. Il veut remplacer les petites lignes par ses bus! https://t.co/zjC8BlwaTH
12:10RT : 9 000 km de lignes à abattre au nom de la rentabilité, «départs volontaires» et fin du statut de cheminot.. Le rapp… https://t.co/haPLXkygHz
12:08RT : Les attaques portées à la et aux usagers sont inacceptables. Nous la défendrons car elle est notre bien commu… https://t.co/72efBy5auw
12:08RT : NOUVEAU ! La Maison de la Nouvelle-Aquitaine ouvre sa boutique éphémère - 21 rue des Pyramides - Paris 1er… https://t.co/F3RIh9Q4M8
12:08RT : Brive-la-Gaillarde : Olivier Dartigolles -> https://t.co/85JguN5LFx
11:39SPA : Un refuge de bonnes volontés https://t.co/9kMcJgvMYE
11:07Brive-la-Gaillarde : Olivier Dartigolles -> https://t.co/85JguN5LFx
10:55France : Un refuge de bonnes volontés -> https://t.co/DMrvQcLWld
10:54« Il est aujourd’hui le président des riches » à lire dans l’. https://t.co/OgjVoL2ThL

L’art vécu comme thérapie pour oublier son cancer

Des patients de l’hôpital de jour d’hématologie et d’oncologie du centre hospitalier de Périgueux exposent actuellement les œuvres qu’ils ont réalisées au cours de séances d’art thérapie.
« Quand je repars d’ici, je suis en pleine forme. Quand je peins, je m’évade, je pense au tableau. On oublie notre souffrance, notre maladie. Moi, désormais quand je viens à l’hôpital, demandez à mon mari, je suis contente car je sais que je vais retrouver Elodie ». Antonietta, Florence, Simone et Michèle sont presque des artistes accomplies. Patientes de l’hôpital de jour d’hématologie et d’oncologie du centre hospitalier de Périgueux, elle exposent actuellement dans le hall de l’établissement quelques-unes des œuvres qu’elles ont pu réaliser sous la houlette d’Elodie Barbut-Paillard, dans le cadre d’ateliers d’art thérapie.
Financés grâce aux dons de la Ligue contre le cancer et de la fondation de dotation Patrick de Brou de Laurière, ces ateliers sont proposés depuis le mois de décembre 2015 aux patients qui le souhaitent de l’hôpital de jour d’hématologie-oncologie. L’an dernier, ce sont ainsi 60 patients qui ont pu en bénéficier au cours de 250 séances. « Ce sont des soins de support qui apportent un soutien psychologique », souligne Thierry Lefebvre, le directeur de l’établissement.
A la manœuvre de ces ateliers d’art-thérapie, on retrouve Elodie Barbut-Paillard. Plasticienne de formation, elle a suivi un Du spécifique à la fac de médecine de Poitiers pour devenir art-thérapeute diplômée. Petit paradoxe, si le diplôme est reconnu, la profession comme celle de soignant, non. Ce qui n’empêche pas Elodie Barbut-Paillard de dispenser ses soins, bien au contraire. Un moment de plaisir Pour elle, ces ateliers sont « l’occasion d’offrir un moment de plaisir au-delà de la maladie. Les séances offrent au patient un mieux-être pendant et après l’hospitalisation ». Les toiles présentées par l’exposition visible dans le hall de l’hôpital jusqu’au 28 février sont à la fois touchantes et surprenantes, pleines de couleurs et de vie. Elles trahissent également la maîtrise de certaines techniques. Pourtant, près de 80 à 90 % des patients qui participent aux ateliers d’art thérapie n’avaient jamais touché un pinceau de leur vie avant de franchir les portes de l’hôpital. « Ce qui fait la différence, c’est qu’ils sont acteurs de leurs soins pendant les ateliers. Ce sont eux qui décident de la production, de la technique à mettre en œuvre », indique Elodie Barbut-Paillard.
C’est elle qui va au-devant des patients pour leur proposer de participer aux ateliers. Parfois elle essuie des refus, mais dans l’ensemble, l’accueil est plutôt positif. « L’art thérapie est à la fois actif avec la production de toiles, et passif. Le patient peut ne pas vouloir peindre, mais il est toujours possible de discuter sur l’art, sur ce qu’il apporte », explique encore l’art-thérapeute, qui regorge d’anecdotes. « Certains sont très surpris de ce qu’ils peuvent produire ». Ainsi, une patiente a bien mis cinq séances avant de découvrir qu’elle était en capacité de peindre. Des vocations se sont également créées, comme avec cette autre patiente qui aimait dessiner lorsqu’elle était jeune mais qui n’avait plus touché à un pinceau depuis une quarantaine d’années. Les ateliers d’art thérapie ont été pour elle une véritable révélation puisqu’en rentrant chez elle, elle s’est équipée et à ce jour a produit plus d’une cinquantaine de toiles dont certaines ont fait l’objet d’une exposition dans son village, à Aubas. « Bien que les ateliers se passent à l’hôpital, nous sommes dans une relation autre que la maladie », reprend Elodie Barbut-Paillard.
« Pendant les ateliers et quand ils en sortent, ils parlent de ce qu’ils font, pas de la maladie. Le but du jeu, c’est d’atténuer leurs symptômes ». Et à écouter parler Antonietta, Florence, Simone et Michèle, nul doute que le but est atteint.
E.C.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.