Fil info
11:51RT : Un terrible orage de grêle le 8 mai a mis l’avenir de Raulhac en péril. La totalité de la récolte 2018 et probablem… https://t.co/e8BgivOY02
19:59 Bonjour, nous avons besoin d'aide pour pour faire perdurer notre activité agricole et jeunesse en… https://t.co/NPgbuZnDLm
19:54Périgueux : Festival Mimos : les apparences tirent le jeu | L'Echo https://t.co/g54y0Fn9iA via
17:42Sarlat-la-Canéda : Une carte de fidélité pour gagner des clients -> https://t.co/MdoHAav653
17:40Périgueux : Festival Mimos : les apparences tirent le jeu -> https://t.co/EjKrGjFVOk
17:39Château-l'Évêque : Fusion : le manque d’informations pointé du doigt -> https://t.co/ZMYE5pKqY6

Premières rencontres autour du Sahara occidental

Le 9 février, se tenait à l’Espace Aragon la première  journée sahraoui organisée par le PCF et des Sahraouis de Périgueux.
A leur invitation, plusieurs Sarahouis (du Sahara occidental) étaient venus expliquer et sensibiliser sur le combat de leur peuple. Un combat pour l’autodétermination de la dernière colonie africaine. Le Sahara occidental a été une colonie espagnole, et lors de la décolonisation, l’Espagne a donné ce territoire au Maroc. Le peuple sahraoui, mais aussi des décisions de justice internationales, réfutent cet état de fait.
D’abord par la lutte armée, avec la création du Front Polisario, puis pacifiquement, les Sahraouis se battent pour récupérer ce territoire. Aujourd’hui, les Sahraouis sont menacés, torturés, poussés à bout pour soit quitter le territoire, soit relancer un conflit armé qui se terminerait dans un bain de sang.
Il faut comprendre que les enjeux économiques sont importants pour le capitalisme. Le territoire du Sahara occidental contient des ressources tant en énergie fossile (phosphate) qu’en ressources comestibles avec la côte. D’ailleurs, l’Union européenne a un rôle à jouer dans l’histoire : les importations de poissons estampillés marocains se trouvent être pêchés sur la côte sahraouie.
Ce combat, le combat d’un peuple pour son auto-détermination, est soutenu par le PCF qui ouvrait ses portes à la communauté pour cette journée qui a vu passer adhérents, sympathisants et passants pour débattre de la situation avec les Sahraouis. Le soir, un film était projeté, suivi d’un débat riche se concluant par une prise de rendez-vous pour de nouvelles actions dans l’avenir.

Commentaires

Bonjour, ce ne sont pas des sahraouis du Sahara Occidental mais des sahraouis d'algérie comme il existe également des sahraouis de Mauritanie, du Mali...dans les goulags du polisario en algérie. Ce drapeau tristement connu est le drapeau de la guérilla algérienne polisario (les FARC d'Afrique du Nord) qui a séquestré/torturé/tué des centaines d'Européens dans les années 70 et qui séquestrent jusqu'aà nos jours des sahraouis du Grand Sahara et ce, depuis 1976 pour leurrer la communauté internationale sur le dossier absurde du Sahara Occidental. Les Western Saharawi càd les sahraouis Marocains sont fiers d'être marocains. Le reste n'est que propagande algérienne. Merci

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.