Fil info
21:07RT : La police de Limoges lance un appel à témoins suite à la disparition d'Arnaud Potier, disparu depuis vendredi midi. https://t.co/rAuK1qZxGe
18:59Région : Quand l’Education nationale se rapproche de l’entreprise -> https://t.co/abJQTWKUYT
18:56Indre : [intégral] Vanik Berbérian écrit à Agnès Buzyn -> https://t.co/ujYXcKy3cC
18:55Saint-Gaultier : Eglise romane : près de dix siècles d’histoire -> https://t.co/wuUUrPuqav
18:54Indre : Comment aider les orphelins à faire leur deuil ? -> https://t.co/wQmyQUEZYj
18:51# # - -Vienne : Les retraités en ont marre d’être maltraités -> https://t.co/2qWOFhpBhs
18:50Indre : Dans l’intimité de George Sand -> https://t.co/PX6rcRd6DG
18:46La police de Limoges lance un appel à témoins suite à la disparition d'Arnaud Potier, disparu depuis vendredi midi. https://t.co/rAuK1qZxGe
18:13Région : Des pistes pour économiser l’eau -> https://t.co/9yZl9eksh1
18:05RT : Le parti d’extrême droite fait son entrée au parlement de avec 11% des voix. Nouvelle alerte. La pest… https://t.co/G0HDwpOFRW
17:53# # - -Vienne : Des stagiaires au bout du rouleau -> https://t.co/1zI0CG5nSs
17:50Comme chaque 2e dimanche d’octobre, les badauds ont pris d’assaut les rues, le champ de foire de Chénérailles pour… https://t.co/tq5okDutiD
16:56Mercredi 17 octobre SOLIHA Dordogne-Périgord avec le Département fête ses 50 ans à Périgueux de 9h à 12… https://t.co/e2NGHhFMUF
16:52# # - -Vienne : Le marché aux plantes prend racine parc Victor-Thuillat -> https://t.co/M63o5XWUoy
15:03Dordogne : Entre colère et exaspération -> https://t.co/NCUw6GWJO9
15:02Dordogne : Dominique Bousquet, pour un dernier mandat à la tête des Républicains -> https://t.co/OPVJXzHbQp
14:54RT : Partons à la rencontre de qui se bougent pour améliorer notre quotidien. Adil, entraîneur de jeunes à… https://t.co/yTLQbQ2euk
14:49Périgueux : Partir des besoins des chômeurs et des entreprises -> https://t.co/XFbbbE1Sbg
10:15MAIRE DE CULAN EN COLERE : depuis une semaine le bureau de poste est fermé, cette situation risque de perdurer… https://t.co/3goxhKCdWH
10:13Guéret : RPG, la radio en plein développement | L'Echo https://t.co/kicpJST4fG via
09:07Cublac : Contre la venue du FN: «Se rassembler autour de projets» | L'Echo https://t.co/hxXDU4c5Bj via
09:00RT : Gros bordel sur . Intercité 3604 supprimé et 3614 50 mn retard. Motif. Panne train de nuit

Premières rencontres autour du Sahara occidental

Le 9 février, se tenait à l’Espace Aragon la première  journée sahraoui organisée par le PCF et des Sahraouis de Périgueux.
A leur invitation, plusieurs Sarahouis (du Sahara occidental) étaient venus expliquer et sensibiliser sur le combat de leur peuple. Un combat pour l’autodétermination de la dernière colonie africaine. Le Sahara occidental a été une colonie espagnole, et lors de la décolonisation, l’Espagne a donné ce territoire au Maroc. Le peuple sahraoui, mais aussi des décisions de justice internationales, réfutent cet état de fait.
D’abord par la lutte armée, avec la création du Front Polisario, puis pacifiquement, les Sahraouis se battent pour récupérer ce territoire. Aujourd’hui, les Sahraouis sont menacés, torturés, poussés à bout pour soit quitter le territoire, soit relancer un conflit armé qui se terminerait dans un bain de sang.
Il faut comprendre que les enjeux économiques sont importants pour le capitalisme. Le territoire du Sahara occidental contient des ressources tant en énergie fossile (phosphate) qu’en ressources comestibles avec la côte. D’ailleurs, l’Union européenne a un rôle à jouer dans l’histoire : les importations de poissons estampillés marocains se trouvent être pêchés sur la côte sahraouie.
Ce combat, le combat d’un peuple pour son auto-détermination, est soutenu par le PCF qui ouvrait ses portes à la communauté pour cette journée qui a vu passer adhérents, sympathisants et passants pour débattre de la situation avec les Sahraouis. Le soir, un film était projeté, suivi d’un débat riche se concluant par une prise de rendez-vous pour de nouvelles actions dans l’avenir.

Commentaires

Bonjour, ce ne sont pas des sahraouis du Sahara Occidental mais des sahraouis d'algérie comme il existe également des sahraouis de Mauritanie, du Mali...dans les goulags du polisario en algérie. Ce drapeau tristement connu est le drapeau de la guérilla algérienne polisario (les FARC d'Afrique du Nord) qui a séquestré/torturé/tué des centaines d'Européens dans les années 70 et qui séquestrent jusqu'aà nos jours des sahraouis du Grand Sahara et ce, depuis 1976 pour leurrer la communauté internationale sur le dossier absurde du Sahara Occidental. Les Western Saharawi càd les sahraouis Marocains sont fiers d'être marocains. Le reste n'est que propagande algérienne. Merci