Fil info
00:07France : En juin, les abeilles et pollinisateurs sont à l'honneur dans les villes -> https://t.co/QoDpdy2pzH
00:03France : « Toujours le même refus de contraindre les entreprises » -> https://t.co/rOhf5ALNPV
23:50France : Loi asile : rififi chez les marcheurs -> https://t.co/w2FwlhCmjC
21:53«On vit dans un monde où on ne peut plus faire confiance à son prochain », s’insurge Ibrahima dans le box des accus… https://t.co/SXckvLJc4Q
21:26Région : Le fret ou l’erreur d’aiguillage -> https://t.co/eza8X0WfD1
20:56Basket : Se méfier de l'euphorie -> https://t.co/W7XubA54vk
20:54Football : Surtout, ne pas faiblir! -> https://t.co/fcbABnA6Ro
19:58RT : Les de installent 12m de rail devant la filiale et transporteur routier Geodis. https://t.co/MwHEVq1Bfy
18:35Mauvières : Bientôt 27 500 œufs de poule dans la commune ! -> https://t.co/rhFGMKYfbW
18:34Châteauroux : Le conservatoire revisite l’opéra bouffe -> https://t.co/AEkQjgY4Ee
18:18La Souterraine : Ne rien lâcher... médailles comprises | L'Echo https://t.co/9Z5nEnK2NU via
18:03# # - : Le verre de terre: un «projet pour la planète» -> https://t.co/LA6X0hzySf
18:00# # - -Denis-des-Murs : Chez «Les Troubadours de la Combade» -> https://t.co/3pYneQbetH
17:57 - -Yrieix-la-Perche : Une mobilisation hautement sécurisée -> https://t.co/qw24FtyyjT
17:54# # - -Junien : Un entraînement de haut niveau pour 55 jeunes judokas motivés -> https://t.co/OCBzXu7EdN
17:52# # - : Questions pour un champion -> https://t.co/nAKNMMUjE6
17:08Terrasson-Lavilledieu : Un tourisme à visage humain -> https://t.co/cDyWP0MQzU
17:04Dordogne : Une rénovation arrosée -> https://t.co/QisHwWJoKv
17:02Sarlat-la-Canéda : Une rénovation arrosée -> https://t.co/CvEI8fZdEP
15:41Périgueux : Quatre nouvelles boîtes à livres installées dans la ville -> https://t.co/ERLAdYHQp6
15:18RT : Les de installent 12m de rail devant la filiale et transporteur routier Geodis. https://t.co/MwHEVq1Bfy
14:45Dordogne : Les cheminots ne faiblissent pas -> https://t.co/uNi0eqlcZg
13:03RT : Région : Photonis : «Prudence et diplomatie» de mise -> https://t.co/zNeBvgBKqJ
13:01Région : Photonis : «Prudence et diplomatie» de mise -> https://t.co/zNeBvgBKqJ
12:21RT : Les de installent 12m de rail devant la filiale et transporteur routier Geodis. https://t.co/MwHEVq1Bfy

10 000 heures d’insertion prévues pour le chantier de l’hôpital

Extension et modernisation de l'hôpital

Une clause d’insertion va être intégrée au chantier de la seconde tranche de travaux d’extension et de modernisation du centre hospitalier de Périgueux.
C’est une grande première pour le centre hospitalier de Périgueux qui s’apprête à intégrer une clause sociale d’insertion dans ses marchés publics dans le cadre de la seconde tranche de sa restructuration dont les travaux ont débuté il y a quelques semaines. Pour mémoire, l’introduction d’une clause sociale dans une commande publique permet de conditionner l’exécution ou l’attribution d’un marché en fonction des critères liés à l’emploi ou à la lutte contre les exclusions. La clause sociale permet ainsi à des personnes rencontrant des difficultés socioprofessionnelles de saisir l’opportunité d’un marché public de travaux, de services, ou de fournitures pour s’engager dans un parcours d’insertion durable, via la mise en situation de travail auprès d’entreprises.
Au total, l’hôpital prévoit de réserver un volume de travail de 10 380 heures d’insertion dans le cadre de sa démarche. Pour mener à bien son projet, il compte sur l’expérience et l’ingénierie de la maison de l’emploi du Grand Périgueux, comme unique partenaire. Une convention, qui liera les partenaires, doit être signée vendredi. A travers elle, la maison de l’emploi du Grand Périgueux sera chargée d’informer et d’accompagner les entreprises attributaires dans le choix et la réalisation de l’action d’insertion, de proposer aux entreprises des personnes susceptibles de bénéficier des mesures d’insertion et de suivre l’application de la clause auprès des entreprises ainsi que de procéder à son évaluation. Ce n’est pas un hasard si le centre hospitalier de Périgueux a choisi de s’appuyer sur la maison de l’emploi du Grand Périgueux. Cette dernière a en effet développé depuis 2007 un dispositif de gestion des clauses d'insertion, offrant un guichet unique territorial et une offre de services à l’ensemble des maîtres d'ouvrage, des entreprises, des publics et des acteurs de l’emploi et de l’insertion.
Et à ce jour, ce sont plus de 200 000 heures d’insertion qui ont été générées, les marchés publics de différents donneurs d’ordre (CA Grand Périgueux, Région Nouvelle-Aquitaine, Etat, Communes de l’Agglomération, etc) ayant facilité l’accès à l’emploi à plusieurs centaines de demandeurs d’emploi en difficulté d’insertion professionnelle. Quant à la seconde tranche des travaux d’extension et de modernisation de l’hôpital de Périgueux, ils vont bon train. Malgré quatre mois de retard pris l’été dernier pour cause d’appel d’offre, les travaux ont enfin pu débuter il y a quelques semaines. Ils doivent s’étaler sur un peu moins de deux ans. D’un montant de près de 48 millions d’euros, le projet prévoit notamment la construction d’un nouveau bâtiment, appelé provisoirement le D, dans la continuité du bâtiment B, juste en face de la direction, le long de la route de Paris. Ce bâtiment doit être livré à l’automne 2019 pour une mise en service en 2020. Construit sur trois niveaux, il accueillera trois plateaux de 60 lits, soit, un total de 180 lits, notamment ceux de chirurgie thoracique.
E.C.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.