Fil info
18:07Indre : Maternité : la commission d'appui n'a pas eu lieu ! -> https://t.co/4hXbbbn92f
17:30Tulle : Sécheresse : Les restrictions maintenues -> https://t.co/Ozp4tkH15P
16:11Région : La transition énergétique divise -> https://t.co/NB8561KJHK
16:09# # - -Vienne : L’implication par le dessin -> https://t.co/3h3TQkKXse
15:51Marcillac-Saint-Quentin : Une rue en la mémoire de l’ancienne institutrice -> https://t.co/f3RjRnSEC7
15:47Carsac-Aillac : Les moulins entrent en scène -> https://t.co/Ukmp4T7eMS
15:43Mussidan : La déviation est en bonne voie -> https://t.co/Nwe5gD0Ymm
15:42Dordogne : Une journée pour s’informer sur le mal de dos le 25 septembre -> https://t.co/89CeYCmTrr
15:40Dordogne : Le Périgord s’exporte jusqu’en Australie -> https://t.co/W81TRX9Kj4
15:36Dordogne : La « petite histoire » n’en finit pas de grandir -> https://t.co/sp5jjVhcys
15:33Périgueux : Deux jours pour prendre véritablement soin de soi -> https://t.co/gMUzMdwADs
14:54Saint-Benoît-du-Sault : 130 minots ont repris le chemin du stade -> https://t.co/gGe8tWRHE9
14:52Le Blanc : à quand le retour des coquelicots dans les campagnes ? -> https://t.co/AhSI0EREpq
14:52Pouligny-Saint-Pierre : La commune s'enrichit d'une nouvelle association -> https://t.co/0itB3FKHi6
14:44 😍😍
14:44 Yess
14:43 c'est Martin ? 😱
14:07Périgueux : Des locaux sécurisés et adaptés -> https://t.co/lFf1ComIiO
12:39RT : le bel article de l' pour la Journée Internationale de la Paix https://t.co/Qgnd5U9f7k
12:37RT : Pour le coup, Céline a sans doute la meilleure formule pour parler de : « La merde a de l'avenir, vous ver… https://t.co/TAornnQb8U
12:33RT : Contrairement à ce que je lis et j'entends, non, le ne propose pas d'agir dans le cadre des traités européens… https://t.co/yVJtV5QwsL
20:27Desserte ferroviaire : la défense du Paris-Orléans-Limoges-Toulouse est et reste une priorité absolue pour notre te… https://t.co/oWhA0mDTWf
19:28Tulle : L’urbain et la santé sur la table -> https://t.co/PTXzDFeRB7
19:26Indre : Attaque virulente contre la directrice de l’Agence régionale de santé -> https://t.co/A1hnN9nWvX
19:21Châteauroux : Une journée pour changer de regard sur la maladie d’Alzheimer -> https://t.co/Y2Uyz4O541

10 000 heures d’insertion prévues pour le chantier de l’hôpital

Extension et modernisation de l'hôpital

Une clause d’insertion va être intégrée au chantier de la seconde tranche de travaux d’extension et de modernisation du centre hospitalier de Périgueux.
C’est une grande première pour le centre hospitalier de Périgueux qui s’apprête à intégrer une clause sociale d’insertion dans ses marchés publics dans le cadre de la seconde tranche de sa restructuration dont les travaux ont débuté il y a quelques semaines. Pour mémoire, l’introduction d’une clause sociale dans une commande publique permet de conditionner l’exécution ou l’attribution d’un marché en fonction des critères liés à l’emploi ou à la lutte contre les exclusions. La clause sociale permet ainsi à des personnes rencontrant des difficultés socioprofessionnelles de saisir l’opportunité d’un marché public de travaux, de services, ou de fournitures pour s’engager dans un parcours d’insertion durable, via la mise en situation de travail auprès d’entreprises.
Au total, l’hôpital prévoit de réserver un volume de travail de 10 380 heures d’insertion dans le cadre de sa démarche. Pour mener à bien son projet, il compte sur l’expérience et l’ingénierie de la maison de l’emploi du Grand Périgueux, comme unique partenaire. Une convention, qui liera les partenaires, doit être signée vendredi. A travers elle, la maison de l’emploi du Grand Périgueux sera chargée d’informer et d’accompagner les entreprises attributaires dans le choix et la réalisation de l’action d’insertion, de proposer aux entreprises des personnes susceptibles de bénéficier des mesures d’insertion et de suivre l’application de la clause auprès des entreprises ainsi que de procéder à son évaluation. Ce n’est pas un hasard si le centre hospitalier de Périgueux a choisi de s’appuyer sur la maison de l’emploi du Grand Périgueux. Cette dernière a en effet développé depuis 2007 un dispositif de gestion des clauses d'insertion, offrant un guichet unique territorial et une offre de services à l’ensemble des maîtres d'ouvrage, des entreprises, des publics et des acteurs de l’emploi et de l’insertion.
Et à ce jour, ce sont plus de 200 000 heures d’insertion qui ont été générées, les marchés publics de différents donneurs d’ordre (CA Grand Périgueux, Région Nouvelle-Aquitaine, Etat, Communes de l’Agglomération, etc) ayant facilité l’accès à l’emploi à plusieurs centaines de demandeurs d’emploi en difficulté d’insertion professionnelle. Quant à la seconde tranche des travaux d’extension et de modernisation de l’hôpital de Périgueux, ils vont bon train. Malgré quatre mois de retard pris l’été dernier pour cause d’appel d’offre, les travaux ont enfin pu débuter il y a quelques semaines. Ils doivent s’étaler sur un peu moins de deux ans. D’un montant de près de 48 millions d’euros, le projet prévoit notamment la construction d’un nouveau bâtiment, appelé provisoirement le D, dans la continuité du bâtiment B, juste en face de la direction, le long de la route de Paris. Ce bâtiment doit être livré à l’automne 2019 pour une mise en service en 2020. Construit sur trois niveaux, il accueillera trois plateaux de 60 lits, soit, un total de 180 lits, notamment ceux de chirurgie thoracique.
E.C.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.