Fil info
17:19Région : Gérard Darmanin attendu par les syndicats -> https://t.co/0K3neHqnnt
17:13# # - -Junien : Zavatta fait son cirque -> https://t.co/FrfUr4exeY
16:27 Visite de l'imprimerie Rivet Presse Édition de Limoges. L'imprimerie du Journal L' Écho du Centre Limousi… https://t.co/rqxEqPHvUh
16:07International : Morsures de serpents: un poison toujours aussi meurtrier -> https://t.co/IJPXdLNl33
15:59France : L'Allemagne avance avec Huawei sur sa 5G malgré les menaces américaines -> https://t.co/MiLyQG9CNW
15:28France : Grand ménage à la tête de la préfecture de police de Paris -> https://t.co/uOD3T4DBs7
12:54RT : Ça fait 8 mois ( affaire Benalla )que la « Macronie » veut la tête du préfet de police . Elle tient enfin son scalp… https://t.co/mrny8hUp9E
12:30Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/UmmPp9SlEA via
09:36France : Interdiction de manifester : ça y est, on y est ! -> https://t.co/jfmIubIQAp
09:29 Ovin # - : Tech-Ovin 2019... l'affiche sera locale -> https://t.co/ZhXPDXmNlX
09:27# # - : Samedi 23, 18 h... la musique vivante sera maître du lieu -> https://t.co/NZUXgvvtHK
09:24# # - : Tennis : beau tournoi d'hiver -> https://t.co/fh4H225xIP
09:20Région : Migrants au CRDP de Limoges, la Région saisit le tribunal | L'Echo https://t.co/gTQFd1WgWG via
09:18# # - : Joëlle cultive et propose des légumes 100 % naturel -> https://t.co/JyTqB2UuIU
09:15# # - Croisille-sur-Briance : Les travaux de la Valade, c’est parti ! -> https://t.co/Qw4z4n3AtX
09:12# # - -la-Forêt : L'ANACR fait le point sur ses activités -> https://t.co/aqM09oy3JK
09:09# # - -Yrieix-la-Perche : Des Gilets jaunes toujours sur le terrain -> https://t.co/KMjJPfG9QG
09:08# # - -Yrieix-la-Perche : Retour sur le salon du bien-être -> https://t.co/V4WMS33NB5
09:05# # - -Yrieix-la-Perche : Les sportifs honorés par la ville -> https://t.co/9RHLnJsoTT
08:59# # - -Victurnien : Soirée cabaret tzigane -> https://t.co/CUdWYj5xMm
08:58# # - -sur-Glane : A fond contre la mucovisidose -> https://t.co/G18yqQtH1t
08:56# # - -Junien : La Cie Thomas Visonneau s’envole dans les écoles -> https://t.co/RmUXE5HJrm
08:53# # - -sur-Vienne : Cré’atelier pour adultes « poésies de papier » -> https://t.co/DeVGxb8Kcy
08:50# # - -Gence : Parcours du cœur, départ à 14 h du gymnase le Lemovix -> https://t.co/CKOLXW8ZmD
08:49 L'expulsion comme réponse politique à la solidarité ? Et 90 p… https://t.co/jiBlq2DsxM
08:42# # - -sur-Vienne : Val de Vienne , un beau séjour ski -> https://t.co/mWqphBqEOn
08:39# # - : Un arbre, un enfant -> https://t.co/bkhi20UuPe
08:36# # - : Peut-on vivre dans l'illusion ? -> https://t.co/4uWKcAPQl4
08:30# # - -Vienne : Un salon aux œuvres abordables et accessibles -> https://t.co/Q0T7J2ZP0y
08:27France : Voyage à travers le cinéma retrouvé avec Mémoire à vif -> https://t.co/i8TPgMaCCi
07:57# # - : Lycée professionnel saint-Jean, opération chouquettes solidaires -> https://t.co/pp9qqJb2WO
07:56# # - -Vienne : «Le chêne et le roseau», cette statue qui fait polémique... -> https://t.co/bObEitELSK
07:52Région : Migrants au CRDP de Limoges, la Région saisit le tribunal -> https://t.co/IylWdAl8Sw
07:50Région : Pompiers de l'Urgence Internationale, 15 ans d'aide partout dans le monde -> https://t.co/GdFFNrVDgY
22:06 C'est une belle idée de nous regrouper des différent… https://t.co/NygAkOwaYG
20:04Indre : Au départ, un exercice de lecture de paysage -> https://t.co/NuN3Dkd670
20:01Indre : 400 élèves de l’agglomération relèvent le défi du sans écran -> https://t.co/aPuN3ndTTl
19:58Indre : Michel Blondeau laissera sa place -> https://t.co/5Cg7IzzFOE
19:18Le comédien William Sabatier est décédé à Limoges - France 3 Nouvelle-Aquitaine https://t.co/BqTl6wdsqV
19:14📌Le Périgord & ses richesses à l'honneur dans : ce soir à 21H sur . Découverte dans les air… https://t.co/QqTexW0p4b
19:11RT : . à « L’Emission politique » la mobilisation «pour faire respecter le pluralisme et la démocratie» a po… https://t.co/evbIJyoxqk
19:01RT : Et merci Madame ! ✌🏼 https://t.co/8JRRUIjPa8
18:40RT : | des travaux de restauration de l'ancienne salle des délibérations du Conseil général… https://t.co/b3xgK99uuj
18:38RT : J'étais ce matin aux Fonderies du Poitou où 800 emplois sont aujourd'hui menacés. Qui est le principal client des… https://t.co/wl4k6J220Z

Journée morte pour services en voie de disparition

Social

Hier matin, les agents des Finances publiques menaient à Périgueux une journée DGFIP morte afin de dénoncer l’éloignement du service public de l’usager entre autres par la fermeture de services et de trésoreries.
Il s’agissait d’un appel à la grève intersyndical des quatre organisations représentatives des Finances publiques, CGT, CFDT, FO et Solidaires, même si comme l’expliquait Nathalie Subrenat de Solidaires, « au plan départemental, la CFDT ne participe pas ». L’objet de cette journée était d’interpeller le public en lui faisant signer une pétition et en distribuant des tracts « sur les conséquences de la politique menée par notre administration, pour les usagers », explique Nathalie Subrenat, « avec la suppression, de postes, la fermeture de services ou de sites ou même la Taylorisation des tâches ». Des mesures qui pour Olivier Darrin, co-secrétaire de la CGT Finances publiques ont bien entendu des conséquences sur les conditions de travail des agents mais surtout, « des conséquences pour les usagers avec un véritable abandon des territoires ruraux. Après Mussidan cette année, en 2019 ce sont les trésoreries de Saussignac et de Saint-Aulaye qui doivent fermer ».
Redéploiement des services et « désintoxication » de l’usager
Et Nathalie Subrenat d’ajouter, « la restructuration des services passera par le redéploiement des missions de ces deux trésoreries vers celle de Ribérac pour Saint-Aulaye et Bergerac pour Saussignac. Quant au service Ehpad de Saint-Aulaye, il passe à une trésorerie spécialisée de Boulazac ». Et les craintes des syndicats vont plus loin comme l’expliquent Gaëtan Lejeune et Sandrine Thyssen de FO, « en 2019, nous craignons également une concentration des publicités financières (anciennement nommées conservation des hypothèques qui enregistrent les actes notariés et les registres de propriétés immobilières) sur un seul site ». « C’est d’ailleurs une directive nationale que de n’en avoir qu’un par département », complète Olivier Darrin qui ajoute, « en parallèle de ces fermetures c’est l’accueil du public qui va disparaître. Après les professionnels, cela va être les particuliers qui vont être contraints de télédéclarer. On a d’ailleurs déjà réduit les amplitudes horaires car il faut déshabituer le public à être reçu. Selon les termes du directeur, « il faut désintoxiquer le public de venir chez nous », le contraindre à télédéclarer. Ils espèrent que d’ici 2022, les contribuables se débrouilleront seuls ». Et Nathalie Subrenat de préciser, « sauf que la fiscalité reste toujours aussi compliquée et qu’ils auront toujours besoin de conseils. Mais dorénavant ils devront les payer. La Poste propose déjà de vous aider à remplir votre déclaration d’impôts pour 50 euros. Et un appel d’offres a été lancé pour une plateforme téléphonique située on ne sait où, ou des personnes non formées répondront aux usagers. Cette industrialisation des tâches permet de remplacer n’importe qui et de les payer au ras des pâquerettes, et laisse entendre que nos missions ne sont pas régaliennes ». Pourtant comme le précise Olivier Darrin, un contrôleur des impôts doit, après avoir passé un concours d’un niveau élevé suivre sept mois de formation dans une école et un inspecteur, un an. « Nous avons également un devoir de réserve, de confidentialité et nous prêtons serment. On vit donc très mal le fait que n’importe quelle personne, non titulaire du secret professionnel puisse avoir accès à ces informations confidentielles ». « Et les collègues vivent également mal de ne pas pouvoir faire leur travail comme il faut, et de devoir systématiquement renvoyer les gens sur www.impots.gouv.fr », poursuit Sandrine Thyssen. Les syndicats attendent désormais les résultats de CAP 22 pour savoir à quel sauce ils vont être mangés, « mais notre directeur général s’autorise tout : externalisation, abandon de missions, tout est permis, il n’y a aucun tabou pour lui », conclut Nathalie Subrenat.
Philippe Jolivet

Journée DGFIP morte