Fil info
19:59 Bonjour, nous avons besoin d'aide pour pour faire perdurer notre activité agricole et jeunesse en… https://t.co/NPgbuZnDLm
19:54Périgueux : Festival Mimos : les apparences tirent le jeu | L'Echo https://t.co/g54y0Fn9iA via
17:42Sarlat-la-Canéda : Une carte de fidélité pour gagner des clients -> https://t.co/MdoHAav653
17:40Périgueux : Festival Mimos : les apparences tirent le jeu -> https://t.co/EjKrGjFVOk
17:39Château-l'Évêque : Fusion : le manque d’informations pointé du doigt -> https://t.co/ZMYE5pKqY6
11:07Bergerac : Un nouveau souffle au sein de l’union locale CGT -> https://t.co/0EnwmjpZeC

Les morts de Gaza sur le bitume périgourdin

Société

Hier une soixantaine de personnes se sont retrouvées devant le palais de justice de Périgueux à l’appel du comité Dordogne-Palestine, pour protester contre le massacre actuellement perpétré par l’armée israélienne à Gaza.

Hasard du calendrier, ce rassemblement se déroulait alors que dans le palais de justice était organisée la journée d’accès au droit et à la citoyenneté. Or ce sont pour ces deux revendications, le respect du droit international et la reconnaissance de leur peuple, donc de leur citoyenneté, que depuis maintenant près de deux mois, chaque vendredi, des dizaines de Palestiniens manifestant pacifiquement sont abattus froidement et en toute impunité par des soldats israéliens. L’Autorité palestinienne devrait d’ailleurs saisir la Cour pénale internationale pour faire reconnaître ces tueries comme des crimes de guerre. Violette Folgado, présidente du comité Dordogne-Palestine confie que les organisations présentes sur place, comme Médecins du monde, Médecins sans frontières ou Amnesty international s’étonnent de la grosseur des plaies engendrées par les balles, qui contraignent à amputer beaucoup de blessés. « Trump et Netanyahu s’auto-alimentent dans la violence et la provocation » dénonce-t’elle « Ils bafouent le droit international et interdisent aux autres de le faire ». Elle rappelle que le déménagement de l’ambassade des Usa de Tel-Aviv à Jérusalem « est contre le droit international et tous les textes. Ils affichent leur volonté de ne faire que ce qu’ils veulent. Macron vient de subir trois revers, sur l’écologie, l’Iran et la Palestine. Il devrait se libérer de l’emprise des Usa et faire un peu plus pour emmener l’Europe vers la paix ». Elle confie que le président de la République française devrait faire en sorte, « que tous les traités avec Israël soient respectés, et nous lui réitérons notre appel pour qu’il reconnaisse la Palestine ». Si nos deux Assemblées l’ont fait en décembre 2014, les gouvernements successifs n’ont pas poussé la balle plus loin... Les massacres commis par l’armée israélienne répondent à des manifestations pacifiques organisées par les habitants de la bande de Gaza depuis le 30 mars, pour célébrer la Naqba, la catastrophe, ce jour où les Palestiniens furent chassés de leurs terres et de leurs maisons par les Juifs rescapés de la Shoah qui ont obtenu de l’Europe le droit de commettre ces actions de non-droit. Depuis 70 ans, les Palestiniens paient les crimes commis entre 1939 et 1945 par les Européens.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.