Fil info
13:01La direction de La Poste a décidé de réduire de 27 heures semaine à 15 heures semaine les horaires du bureau de Pos… https://t.co/ymIPzzfA8P
12:35Bergerac : Fin de contrats, chômage partiel... Eurenco serait-elle en sursis ? -> https://t.co/OCVzdyUVmL
12:30Saint-Pierre-d'Eyraud : La fête de Pradelou laissera des souvenirs impérissables -> https://t.co/va3qY4jm2N
12:14 candidate au label « TERRE DE JEUX 2024 », lancée par Paris 2024 dans le but d’engager tous les terri… https://t.co/GN68hxoAeC
11:48RT : 2020 En termes de postes, on en reste au vieux principe d’habiller Pierre (+ 440 postes dans le primaire… https://t.co/kfVI7CihaZ
11:46RT : La concurrence dans le rail se traduira par une hausse des prix et une baisse de la sécurité. Angleterre, Allemagne… https://t.co/Fr9PDCh7t7
08:27 Ah, ce n'est pas la bonne photo
08:18C'est dingue les photos d'à peine 2 ans et qui montrent une ambiance disparu au complet.. Ligne, train, personnels.… https://t.co/MnZqZUl2K0
07:40 Intéressant de voir le monde entier s'insurger et de comprendre qu'il ne s'agit pas de couleur ou de… https://t.co/J1cYOO5cUk
07:34 Pour le candidat à la mairie de le rival "… https://t.co/RVqCqaYPYg
07:33# # - -Vienne : Le Secours Populaire, solidaire et inconditionnel -> https://t.co/qmX8OBxmxY
07:31# # - -Vienne : «Communication à distance et mail art système», une conférence de Rémy Pénard -> https://t.co/gI5PzpDKA6
07:30# # - -Vienne : Faire de l’emploi un droit sur le territoire -> https://t.co/mhcGpnpWys
07:28France : Le savoir-faire de la boucherie limousine reconnue à l’unanimité -> https://t.co/hjGGa7Kgz5
07:26Région : Des cheminots «méprisés» à tort -> https://t.co/DQn4cV2AgQ
07:21Périgueux : Frédéric Gojard (RN) gère le calendrier -> https://t.co/duEb8Oq3Td
02:39(pesticides) Dr Pierre-Michel Périnaud : «Le système n’est plus réformable !» | L'Echo https://t.co/dmH1LdD1Tq via
22:02 Pr le Dr Henry-Pierre "En , l' a effectué des "réquisit… https://t.co/Ap46jedZtm
21:53Périgueux : … et en Dordogne, les biologistes dénoncent des "réquisitions abusives" de l'ARS -> https://t.co/bNuncA2Ceg
19:54Périgueux : Ils ont fait barrage à Daesh, faisons barrage à Erdogan -> https://t.co/1l2ooYrBKQ
19:48Saint-Estèphe : Une personnalité si attachante -> https://t.co/qofhNOUt4l
19:09France : L’ancienne usine Auga deviendra un complexe sportif en avril 2020 -> https://t.co/tvaBXZeWbB
19:06Châteauroux : Les "Lisztomanias Humanitaire" veulent amener la musique partout -> https://t.co/6QIhLoJ9KP
18:45Vieux-Mareuil : Un automobiliste entraîne la chute d'une fillette à vélo -> https://t.co/df14lbfo2W
17:55// PRESSE // "Une sommité pour ouvrir le cycle de conférences " 📰 On parle des dans… https://t.co/PRD33lgmfw
17:44Brive-la-Gaillarde : «J’espère que les gens vont se réveiller» -> https://t.co/6eT5ArraeH
17:27Parnac : L’AC Parnac vient à bout d’une valeureuse équipe d’Issoudun -> https://t.co/8ngp8vKMWI
17:25La Châtre : Les écoliers ont ramassé 15 kg de déchets -> https://t.co/yR0hfAWQK8
17:20Ambrault : Carrière Chéret à préserver : appel à l’énergie citoyenne -> https://t.co/Xwrk9A0pYr
17:04Castelnaud-la-Chapelle : Cérémonie de la Légion étrangère au château de Castelnaud -> https://t.co/HEudlXnRJH
16:59Bassillac : Une liste qui veut unir pour l’avenir -> https://t.co/HPPfc5ZJtG
16:55RT : René Dutin, un élu du peuple. https://t.co/1Jxya6o1kT https://t.co/sEE00tZYkn
16:54RT : ENFIN. Après avoir insulté les cheminots pendant 72h, la se voit obligée par la inspection du travail d'Alsac… https://t.co/O050URxzt2
16:54RT : On attend maintenant les excuses d' pour avoir qualifié de "grève surprise" un droit de retrait désorma… https://t.co/UKgVtmuLew
15:45Coulounieix-Chamiers : Et si une gève illimitée était lancée ? Débat mercredi prochain -> https://t.co/IYnKlFp9l9

Le train passe par Bourdeilles

Social

Toujours en lutte, les cheminots se sont retrouvés hier matin devant la gare de Périgueux pour une assemblée générale qui succédait aux piquets de grève tenus devant les ateliers de Chamiers et du Toulon. La reconduite du mouvement pour aujourd’hui a été actée par 61 voix pour, une contre, sur 62 votants

Les citoyens dans leur grande majorité soutiennent ce mouvement, et l’ont encore prouvé hier par l’action organisée par des habitants du secteur de Bourdeilles.
Ils vivent dans un désert ferroviaire, les gares les plus proches étant Agonac, Thiviers ou Périgueux, mais se sentent concernés par l’avenir de la Sncf. « Nous en sommes tous les usagers à un moment ou à un autre » confie une jeune femme qui s’affaire à allumer un réchaud pour faire revenir une soupe bien appétissante. D’autres personnes de ce groupe informel amènent du pain, de la vaisselle, de la boisson, bref tout ce qu’il faut pour déjeuner, sous les applaudissements des agents du rail. Car ce qu’ils ont choisi pour afficher leur mobilisation aux côtés des cheminots est de leur offrir le repas de ce lundi midi, jour de grève. L’opération aurait dû se dérouler sur les Allées de Tourny, les agents de l’entreprise publique menacée ayant défilé, après leur assemblée générale, de la gare à la préfecture, devant laquelle ils ont fait brûler un cercueil, mais la météo maussade leur a fait privilégier la grande salle de la Bourse du travail.
« Nous soutenons les cheminots depuis le début, car nous sommes vraiment dans la défense du service public du transport » confient ces habitants dont la mobilisation s’étend à la défense de tous les services publics. « Nous considérons que cette lutte est décisive pour un maintien et un développement du service public du rail. Nous pensons que travailler sans statut protecteur ne permet pas aux cheminots de se concentrer sur la mission de service à rendre aux usagers à cause de la peur d’être licencié, de la dévalorisation d’une technicité, de la pression à la productivité nécessaire aux profits ». Ils appellent d’ailleurs « les personnes engagées dans les alternatives, dans les villages de Dordogne, à organiser également des action en soutien au service public, au code du travail, à la sécurité sociale. On ne pourra aller plus loin, en particulier pour
l’écologie, que si nous préservons et amplifions les acquis sociaux qui représentent notre premier édifice non capitaliste ».  
C’est avec une satisfaction non dissimulée que les cheminots ont reçu ce soutien de citoyens lambdas, qui ont juste voulu démontrer que contrairement à ce que le gouvernement tente de faire accroire, la population se reconnaît dans leur mouvement qu’ils comprennent pour ce qu’il est : la défense de l’unité de notre pays et de l’égalité de tous dans l’accès aux services publics. Dans sa schizophrénie habituelle, nos dirigeants n’hésitent en effet pas à célébrer les 75 ans du Conseil national de la Résistance tout en s’acharnant à en détruire toutes les avancées sociales qu’il avait mises en place.
Le mouvement est donc reconduit aujourd’hui, avec piquet de grève devant les deux sites du Technicentre, puis assemblée générale à 9 h à la gare pour voter la poursuite ou non de l’action pour samedi et dimanche, avant la projection, à Cap-cinéma et à un tarif préférentiel, de En guerre de Stéphane Brizé avec Vincent Lindon. Ceux qui viendraient soutenir les cheminots, qui après leur assemblée générale partiront en cortège au cinéma, y sont bien sûr invités. Olivier Ruffin, de la Cgt-Sncf (rappelons que ce mouvement est porté par une intersyndicale comprenant en Dordogne en sus de la Cgt, Sud, l’Unsa et la Cfdt) confie que le syndicat continue à recevoir des chèques pour aider les cheminots grévistes, accompagnés de petits mots les encourageant à poursuivre le mouvement.

Taux de grévistes
Selon la direction régionale de la Sncf, le taux de grévistes en Dordogne était hier de 41,89 % à la production à Périgueux,  
41,67 % chez les administratifs, et 34,98 % au Technicentre Périgueux-Saintes.

Air Max 90 Hypfuse