Fil info
04:44 Pauvres tis bouts 😢😢😢C est tellement inhumain
23:21RT : Corrèze : Le Tour du Limousin - Etape corrézienne en images -> https://t.co/lK1BT3uyft
23:17RT : La troisième étape du se déroule aujourd’hui en , entre et . Avant le dép… https://t.co/uRqMkVmCbc
22:38France : Le nouveau patron d’Air France payé 4,25 millions ! -> https://t.co/VmlIm5Bulu
22:35International : Hommage aux victimes de la catastrophe de Gênes -> https://t.co/sHzJg2ybCN
20:59Corrèze : Dec'Ouvrir : un bouillon de culture et de liberté ! -> https://t.co/52DLjhtREj
19:59 Il a assuré et perso je l'ai préféré !
19:56 Dur de passer apres Feu! Chatterton
19:40Corrèze : Le Tour du Limousin - Etape corrézienne en images -> https://t.co/lK1BT3uyft
19:11Région : Les élus régionaux dénoncent des menaces sur l’investissements public -> https://t.co/GOF31BHrDU
18:51Indre : Une visite un tantinet déroutante -> https://t.co/FihuyNZvbc
18:22Dordogne : Trois ans de prison ferme pour l’agresseur au couteau -> https://t.co/tDsUDrH90Q
18:15Dordogne : Le Roi qu’il fallait abattre -> https://t.co/3TVgowxWmV
18:12Région : Le temps de la radio engagée -> https://t.co/UWsgdKPC0x
17:34Dordogne : Une pluie d’étoiles Michelin en Sarladais -> https://t.co/bXCIpoQcpT
17:32Afin d’annoncer comme il se doit le prochain «Terre en Fête» - les 25 et 26 août à Pigerolles - et les concours de… https://t.co/qWYqlNuLrG
17:31Salignac-Eyvigues : Eyrignac et ses jardins : un patrimoine unique en Périgord -> https://t.co/NF0ATma6zH
17:15Issigeac : Les Métallies reviennent dimanche après dix années d’absence -> https://t.co/AO10PSwLdx
15:17Lurais : Fête des barques : derniers préparatifs avant le grand jour ! -> https://t.co/fk7as6im9Q
12:01RT : La troisième étape du se déroule aujourd’hui en , entre et . Avant le dép… https://t.co/uRqMkVmCbc
11:43 Bravo à vous! Cette Préfet n'a aucune sensibilité! Écoeurant...
11:41 se souvient de sa libération https://t.co/GtLM3w2ESQ
07:36 Insupportable des atrocités sur les animaux 😞

Le rail reste soudé

SNCF

Les cheminots sont toujours dans l’action, et contrairement aux grandes annonces sur l’affaiblissement du mouvement ou l’éclatement de l’intersyndicale, ils sont plus motivés et plus unis que jamais.

" Nous sommes dans un mouvement historique de par sa durée ". Les délégués CFDT, CGT, SUD et UNSA de la SNCF étaient bien rassemblés hier à Périgueux, à l’occasion de cette nouvelle séquence de grève, ce qui démentait mieux que tout discours les rumeurs sur l’éclatement de l’intersyndicale.
La question aujourd’hui est de savoir « comment transformer le rejet massif des cheminots de tous les services, encadrement compris, face à cette réforme, en mouvement de force ? » Ils comptent sur la journée du 12 juin, décrétée « Journée de la colère cheminote, on n’a rien volé, nous » pour amener une remontée des chiffres des grévistes, qui restent tout de même élevés pour un mouvement débuté il y a neuf semaines : 30 % pour la Région, et 25 % au niveau national. « Tant que la grève dure, que l’unité syndicale persiste et que le processus législatif n’est pas terminé, la partie n’est pas jouée » notent les délégués syndicaux. Les cheminots ont essayé de lancer une grève inter-professionnelle, sans succès, et s’inscrivent donc dans un mouvement long. « Il n’y a jamais eu de grève de plus d’un mois à la Sncf. On assiste à des attaques contre tous les services publics. Les cheminots sont le dernier bastion de résistance. S’il saute, c’est la porte ouverte pour le démantèlement des autres services publics, régaliens, hôpital...» Les organisations syndicales regrettent le traitement qui est réservé par les grands médias à leur action : « ce n’est plus de l’information, mais de la propagande quand ils prétendent que le mouvement s’essouffle ou que l’intersyndicale a explosé ». Elles reconnaissent qu’il peut parfois y avoir des divergences entre elles, « mais sur le projet du gouvernement et de l’entreprise, c’est l’unanimité. L’attaque est telle, la violence et le mépris du gouvernement aussi, que ça nous soude. Et ça concerne tous les corps de métiers de la boîte, jusqu’aux cadres qui vivent une véritable fracture avec la direction ayant compris qu’ils étaient eux aussi dans l’oeil du cyclone ». A l’issue de l’assemblée générale qui s’est tenue hier matin, la poursuite de la grève a été votée. Les cheminots retrouveront dès 7 h 45 ce matin les salariés d’Orange, qui tiendront un piquet de grève devant leur entreprise à Boulazac. Quant à la caisse de solidarité, elle continue à être alimentée par les citoyens, solidaires des cheminots.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.