Fil info
20:23Saint-Bonnet-les-Tours-de-Merle : Le conseil scientifique de «Nuage Vert» de passage dans le village -> https://t.co/2Swb7VZzE1
20:16Beaulieu-sur-Dordogne : Une histoire de vendange -> https://t.co/4YrpFN1vPF
19:17Dordogne : Radio Vallée Vézère lance un appel aux dons pour sa survie -> https://t.co/cIkF4e02f2
19:16Dordogne : Sarlat à l’heure du 7e art -> https://t.co/9tYXZ0u5BF
18:52Indre : Trois jours de fête et de partage autour des arts et de la culture -> https://t.co/4dKcbwvm2q
18:51Indre : Santé : un référendum d'initiative locale en janvier -> https://t.co/aGWxifLuEP
18:50Indre : Redonner des couleurs aux idéaux communistes -> https://t.co/mQXSjCmdZk
18:48Châteauroux : Un temps de partage en musique -> https://t.co/s92abKZKih
18:02# # - -sur-Gartempe : Les Bandafolies c’est reparti -> https://t.co/x4lhxRI6zR
18:00# # - -Junien : Quelques secrets de fabrication des gants de luxe Agnelle -> https://t.co/dm7qgkpiu3
17:28Secours Populaire : les enfants creusois se mobilisent pour les enfants d'Haïti https://t.co/XEAP9d9t0h
16:26Sarlat-la-Canéda : Concert Arthur H, un « amour de chien fou » -> https://t.co/uO8A7f0BD1
16:06Bergerac : Germaine de La Valette Monbrun, infirmière tombée au front | L'Echo https://t.co/tPXuXizLhG via
15:41Périgueux : Un programme ambitieux en faveur du logement social -> https://t.co/8hIv15CfPA
11:55Bergerac : Germaine de La Valette Monbrun, infirmière tombée au front -> https://t.co/kqVfcpbUNs
10:09RT : Nouvelle AG des . On fait le point sur l'avancée des procédures en cours. Nous décidons ce jour de poursuivre l… https://t.co/beesvl7sjd
09:46RT : Un événement sismique de magnitude 3,2 sur l'échelle de Richter a été ressenti dans l'Ouest Creusois à 4h12 du mat… https://t.co/Kupx5hHaVV
09:13Dans notre édition aujourd'hui : - Centenaire 14-18 : les communes invitées à sonner les cloches de l'armistice - L… https://t.co/btkBoljzOe
09:04Un événement sismique de magnitude 3,2 sur l'échelle de Richter a été ressenti dans l'Ouest Creusois à 4h12 du mat… https://t.co/Kupx5hHaVV

Stationnement pendant les travaux : Audi joue la carte de l’apaisement

Pour tenter d’apaiser la colère des commerçants, la Ville a choisi de favoriser le stationnement en centre-ville avec la création de deux grandes zones bleues et la mise en place de la gratuité le week-end. « La spirale n’était pas dans le bon sens par maladresse du maire ». Faute avouée, faute à moitié pardonnée pour Antoine Audi ? Soucieux de ne pas s’ouvrir un nouveau front après la brèche qui s’est faite au sein de sa majorité la semaine dernière, le maire de Périgueux semble avoir décidé d’écouter les commerçants à qui la moutarde montait fortement au nez depuis plusieurs semaines. Déjà confrontés à une baisse de fréquentation et donc de chiffre d’affaires, ils s’étaient fortement émus auprès du maire du début imminent des travaux sur les boulevards. Travaux dont ils craignaient qu’ils finissent de les achever en faisant fuir les clients et qu’ils avaient déjà réussi à faire décaler pour la phase trois (en janvier-février au lieu de novembre-décembre). « Il fallait remettre la spirale dans l’autre sens », concède Antoine Audi qui, épaulé de son fidèle premier adjoint, a donc mis en place une commission stationnement composée notamment de neuf commerçants de la ville et du représentant des commerçants non sédentaire. Le travail de réflexion a permis de déboucher assez rapidement sur quelques propositions voulues comme un choc, sous réserve d’accord juridique avec Indigo.
Ainsi, d’ici la fin du mois de juin, les 108 places du parking Bugeaud devraient passer de stationnement payant à zone bleue, c’est-à-dire gratuite deux heures entre 9 h et 19 h. De même, dès la semaine prochaine, l’esplanade Badinter va proposer 120 places en zone bleue, sauf le mercredi de 6 h à 16 h afin que le marché des non sédentaires puisse avoir lieu. Les emplacements seront peints mercredi prochain. Pour les anciens Périgourdins, aura peut-être un air de déjà vu d’avant les années 2000 et la création du parking souterrain et de la dalle.
Autre mesure choc annoncée par la mairie, les samedis et les dimanches, les stationnements sur la voirie seront gratuits. Jusqu’alors, seul le samedi matin était payant. « C’est un message fort », insiste Antoine Audi. « Nous cherchons également la possibilité de proposer du stationnement dans les enclos comme les Allées Tourny », précise le maire. Ces nouvelles mesures de stationnement vont être mises en place entre le 1er juillet et le 31 décembre et feront l’objet d’une évaluation à la fin de l’année. Sous réserve de précisions avec Indigo, la gratuité du samedi devrait coûter à la collectivité environ 20 000 euros et le changement de la place Bugeaud de l’ordre de 55 000 euros. Une vaste campagne de publicité va accompagner la mesure sur les grands panneaux de l’agglomération et sur les réseaux sociaux. Des flyers vont également être imprimés et quatre jeunes ambassadeurs du stationnement vont être recrutés pour sillonner la ville à la rencontre des touristes cet été. Bref, autant de mesures à même de rassurer et de contenter les commerçants. Tout du moins pour l’instant.
E.C.