Fil info
16:18RT : On ne parle pas assez des bienfaits du calva 😃 https://t.co/19MoJ7qVeH
16:18RT : Petite balade à Montmartre sous la neige ce matin quand soudain magnifique rencontre avec ce chanteur... avec cette… https://t.co/bZ9DxrrmnF
16:04# # - -Vienne : Rocío Márquez : pur flamenco -> https://t.co/4KedhmzEy0
15:49Périgueux : 1 000 euros récoltés au profit des clowns hospitaliers -> https://t.co/QUffOt5vYY
11:51 Dupuytren 2 et ils fermeront bientôt St-Junien et St-Yrieix !!! Complètement à côté de la plaque !!!
11:43Pour ne prendre aucun risque sur la neige aujourd’hui, l’atelier “comprendre comment mon enfant se sent aimé” animé… https://t.co/tyIN7407KI
11:11Bergerac : Six mois de travaux et un accueil de la mairie entièrement repensé -> https://t.co/UCNI92L8W5
09:14Sport : Lucas Pouille en 1/2 finale de l'open d'Australie -> https://t.co/EiKadoldBD
08:32 il faut améliorer le cheminement des visiteurs et malades qui viennent à la journée c'est h… https://t.co/1BzdlWBdiu
08:30 # - -Vienne : Les Steva ne sont guère enthousiastes -> https://t.co/1QerQipBbz
08:28RT : Région : Le CHU Dupuytren 2 ouvre en mars -> https://t.co/047eEyCcvO
08:23Région : Le CHU Dupuytren 2 ouvre en mars -> https://t.co/047eEyCcvO
21:36Assises de la Creuse. Une amitié d’enfance qui se brise. Un réfectoire qui renvoie à sa propre solitude... Debout a… https://t.co/B0mZ92DWiN
21:34Région : Des témoignages d’amitiés aux paroles d’experts... -> https://t.co/rqUUQrw0rW
18:42Périgueux : La mémoire des médaillés militaires honorée -> https://t.co/sdEZGlkk39
18:41Châteauroux : Nuit de la lecture à l’école Jean-Racine -> https://t.co/vQMVyK1rFH
18:39Indre : De la bonne pratique des outils numériques -> https://t.co/m2KUH8wNRl
17:58Notre-Dame-de-Sanilhac : Un poste en moins auprès des résidents -> https://t.co/SGcrkRH5Sb

Découvertes et vieux amis

Festival Sinfonia

Pour la 28e année consécutive, la musique baroque envahira l’agglomération du Grand Périgueux, avec pas moins de treize communes associées pour proposer aux spectateurs, souvent un public averti et fidèle venant parfois de loin, la découverte du patrimoine périgourdin.

La programmation de Sinfonia, qui aura lieu du samedi 25 août au samedi 1er septembre, oscille comme chaque année entre valeurs sûres et jeunes talents, et les habitués de l’événement retrouveront avec plaisir des ensembles déjà venus.
De la semaine de concerts se déroulant principalement à l’abbaye de Chancelade et à l’église de la Cité à Périgueux, ce qui était la proposition de départ, Sinfonia s’est développé, tant dans le temps et l’espace que dans les actions. Le temps fort reste tout de même la dernière semaine d’août, réservée par les amateurs de musique baroque pour venir en Dordogne. Un concert pour l’ouverture, puis deux concerts par jour, des rencontres, des petites représentations gratuites, le programme de la 28e édition est bien chargé et se partagera dans treize communes de l’agglomération.
On pourra retrouver des ensembles dont le nom n’est plus inconnu des Périgourdins, Correspondances qui a pour ainsi dire fait ses premiers pas à Périgueux, Pulcinella, mais aussi des musiciens ou chefs d’orchestre qui pour certains sont presque des habitués, Jordi Savall, qui n’était plus venu en Périgord depuis près de dix ans, Simon-Pierre Bestion avec la compagnie La tempête, son frère Louis-Noël Bestion de Camboulas avec l’ensemble Les surprises, qui nous régalera d’une création, « Issé, l’opéra du mousquetaire», d’André-Cardinal Destouches (1672-1749), compositeur encore méconnu dont c’était le premier opéra. Naturellement, il y aura aussi beaucoup de nouveautés, déjà avec le cycle des Jeunes talents, initié en 2010 et qui, à l’époque, avait reçu cinq candidatures. Cette année, ce sont 21 ensembles ou solistes qui ont postulé, issus de France, Suisse, Allemagne, Belgique, Espagne..., pour seulement six places. C’est dire la notoriété de Sinfonia et la visibilité que le festival donne aux musiciens, surtout les jeunes, pour qui il est souvent le coup de pouce qui aide au démarrage de leur carrière. Le public est invité à voter pour le jeune talent qu’il a préféré, et le lauréat de l’an dernier, Comet musik ensemble, est comme il se doit invité cette année. Ils seront six à tenter de décrocher ce prix Coup de coeur pour cette 28e édition, avec une écrasante majorité de femmes. La fugitive, composé de quatre musiciennes, l’ensemble grec Irini, dont les trois chanteuses voyagent entre le Moyen-âge occidental, l’héritage bizantin et la tradition chrétienne orientale, la claveciniste Chloé de Guillebon, les Dames de Ferrare, ou encore les Kapsber’girls, autant de propositions exclusivement féminines qui sont complétées par un ensemble mixte, Flame, deux hommes et une femme. Les opéras et autres sonates qui seront proposés dénotent la même diversité dans les compositeurs et les livrets, afin de mieux dévoiler toutes les richesses musicales se faisant jour en musique baroque à la sortie de la Renaissance. Monteverdi, Couperin, Purcell, Bach, Vivaldi, et même Mozart bien qu’il soit né en 1756, soit à la fin de la période baroque, « qui est en quelque sorte la synthèse entre le passé et la musique qui suivra » explique David Théodoridès, directeur artistique du festival programmé par Culture loisirs animation Périgueux (Clap). Attaché à l’identité périgourdine, Sinfonia propose aussi trois visites patrimoniales, à l’abbaye de Chancelade, le prieuré de Merlande à La Chapelle-Gonaguet, ainsi que le château de l’évêque dont tire son nom la commune de Château-l’évêque, et qu’une nouveauté, Un dimanche à la campagne, à Chantérac, avec repas périgourdin (20 euros, réservation auprès de Clap, 05 53 08 69 81).

En pratique
Les communes recevant cette année un concert sont Périgueux, Chantérac, Coulounieix-Chamiers, Léguillac-de-l’Auche, Razac-sur-l’Isle, Chancelade, Coursac, Agonac, Sorges, la Chapelle-Gonaguet, Antonne, Château-l’évêque et Boulazac pour le concert de clôture qui se tient d’ordinaire au Théâtre à Périgueux, mais qui est délocalisé car ce site ne sera pas accessible, tous les fauteuils devant être changés à cette période.
Programmes et réservations sur www.sinfonia-en-perigord.fr