Fil info
21:00Indre : Ian Brossat, tête de liste PC aux Européennes, demain dans l’Indre -> https://t.co/s2mM7rZ8bC
20:58Indre : E. Macron face à l’entreprise -> https://t.co/tYGEyi80Kx
19:38Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/QmzR1p5h55 via
18:52RT : [🏆🗳 Mobilisation Générale !!!] On est une nouvelle fois en liste pour les ! Alors on a besoin de votre so… https://t.co/oi8EpoZCNU
18:10RT : Lors de sa commission permanente qui s'est tenue aujourd'hui, le conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a voté une… https://t.co/unwgDAWjIP
18:10RT : 🎊👉FESTIVAL AUX CHAMPS 👍😊 Rendez-vous JEUDI 21 FÉVRIER à 16H pour découvrir les premiers noms !!! 💥CONCOURS 💥 Ga… https://t.co/1HVVlDkLDX
17:22Dordogne : Jean-Philippe Granger dans un fauteuil pour six ans -> https://t.co/RVSvJjYYIS
17:22Lors de sa commission permanente qui s'est tenue aujourd'hui, le conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a voté une… https://t.co/unwgDAWjIP
17:02Sarlat-la-Canéda : Le grand débat débouchera-t-il sur du concret ? -> https://t.co/57px26e5G1
16:21RT : Compte rendu du SNUipp87 du Cden de ce jour : 14 classes fermeront et 8 ouvriront en septembre 2019… https://t.co/vBbKW6b112
16:21Après le CDEN de ce matin : rien de nouveau concernant le projet de carte scolaire présenté hier et publié dans notre édition de ce jour.
16:00Trélissac : La commune s’engage dans le sport sur ordonnance -> https://t.co/WRGi8arfLO
15:56RT : : stéphane ostrowski attaque le aux prud’hommes
15:48 ce n'est qu'un début....continuons le....
15:31Argenton-sur-Creuse : Victoire des défenseurs de la gare ! -> https://t.co/755BJMTeaz
14:38RT : C'est bien beau de vouloir CHANGER LE MONDE. ✊🌏✊ Mais y a un moment, on peut pas boire son CAFÉ dans un Ché Gu… https://t.co/HliiWSFUTZ
14:13RT : Alain Juppé, premier homme politique condamné à entrer au https://t.co/o69hV4IkTS
14:10Neutralisation de la voie de droite entre les échangeurs n°37 « Boisseuil » et n°28 « Grossereix » sur l’autoroute… https://t.co/mdkj3AbYks
14:07Dordogne : Incertitudes sur l’avenir de Condat -> https://t.co/mruMxrPUAb
13:51 en vidant les etangs, il y a une serie a produire tellement il y avait de curieux qd chichi etait roi,
12:56Tulle : Le téléfilm « Meurtre en Corrèze » recherche des figurants -> https://t.co/PLUWz4NzoX
12:37Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/lObLn8tbDH via https://t.co/izT1fh7mXG
12:16RT : Tous unis contre toutes les formes de racisme et d'antisémitisme rdv lundi 18 février à 18h devant l'école Simone… https://t.co/qu7utpT8b8
12:00Tous unis contre toutes les formes de racisme et d'antisémitisme rdv lundi 18 février à 18h devant l'école Simone… https://t.co/qu7utpT8b8
11:29 C'est que ce n'est pas le débat que vous cherchiez mai… https://t.co/ezvpCqvKVk
10:40RT : France : Le tribunal administratif annule l’arrêté d’expulsion de l'artiste René Bokoul -> https://t.co/yOyh2s8UBP
09:59RT : France : Le tribunal administratif annule l’arrêté d’expulsion de l'artiste René Bokoul -> https://t.co/yOyh2s8UBP
09:41Région : Gibo fait la tête à la fac -> https://t.co/mrEwm78VQj
09:39Région : Les étudiants au service de la prévention routière -> https://t.co/g6H587qvTD
09:37# # - -Vienne : 14 fermetures de classes au lieu de 17 , encore trop pour les syndicats -> https://t.co/6OXHYQjAe6
09:35# # - -Vienne : Fermeture du PADE : recul de l’accès au droit des étrangers -> https://t.co/ManYacVHdi
09:32# # - -Vienne : Limoges Métropole, investir et préserver l’avenir -> https://t.co/X0nvPHLEcP
09:29France : Le tribunal administratif annule l’arrêté d’expulsion de l'artiste René Bokoul -> https://t.co/yOyh2s8UBP
07:49# # - -Vienne : Cambriolages : les auteurs interpellés et emprisonnés -> https://t.co/d6WCOzXfbK
07:48France : Dans l'Indre, Macron prend le pouls des ruraux -> https://t.co/FHPVLx50cX
00:08Corrèze : Surendettement : la précarité au cœur des dossiers -> https://t.co/c3PPrlijNW
00:07Corrèze : Surendettement : la précarité au cœur des dossiers -> https://t.co/FdIDEU7yXg

Majorité : la fracture est consommée

Conseil municipal

Sans surprise, les élus de Périgueux ont voté hier le retrait de ses délégations à Laurent Rouquié, adjoint au maire en charge des finances.
C’est lors du conseil municipal du 1er juin (voir l’écho de 2 juin), que les dissensions au sein de la majorité municipale se sont révélées publiquement autour de la question des rythmes scolaires, mais un seul des « frondeurs », Laurent Rouquié, a fait l’objet de l’ire du premier magistrat de la commune, qui a décidé de lui retirer ses délégations et de nommer un autre adjoint aux finances. C’était donc les deux seuls points à l’ordre du jour hier soir, les élus étant appelé à se prononcer pour ou contre le maintien de Laurent Rouquié dans ses délégations, et à élire le seul candidat pour le remplacer, Aurélien Jardry. Un vote à bulletin se-cret a été demandé par le principal intéressé, et 14 élus se sont exprimés dans ce sens, soit plus d’un tiers du conseil, ce qui suffit pour l’entériner. Les élus de l’opposition ont fait savoir qu’ils ne se positionneraient pas comme arbitres et s’abstiendraient, après que Delphine Labails, au nom de ce groupe, ait indiqué à Antoine Audi, le maire de la ville, que « la façon dont vous répondez à ce problème va créer des tensions ». Laurent Rouquié a de son côté pris la parole pour exhorter les conseillers à
« choisir entre la fidélité, voire l’obéissance, et le refus de ce que j’appelle une injustice ». Affirmant qu’il croyait, en 2014, que la victoire était celle d’une équipe, il précisait : « quand je me suis engagé dans cette liste, ce n’était ni pour le prestige ou les indemnités, ni pour être transformé en servile serviteur, mais c’était un engagement citoyen pour oeuvrer, en équipe, dans la ville où je suis né et où je vis toujours ». Il confiait que ses reproches envers le maire tenaient sur l’organisation : « Je n’ai eu de cesse de vous demander d’être plus présent, de faire des
réunions, de gérer, de manager ».  Des critiques qu’on entend aussi dans la rue, et dans de nombreuses catégories socio-professionnelles. Antoine Audi de son côté est resté droit dans ses bottes, lançant que lors du conseil municipal du 1er juin, Laurent Rouquié avait « décidé de prendre une autre voie, et de s’exclure de la majorité dont je suis le garant ». Visiblement, il est le « garant » d’une majorité bien affaiblie, puisque sur les 28 votants (sept élus de l’opposition sur les huit n’ayant pas pris part au vote), 19 se sont rangés comme des petits soldats derrière lui, mais sept ont voté en leur âme et conscience pour le maintien de Laurent Rouquié, un vote blanc complétant le suffrage. On est donc loin d’un plébiscite en faveur de l’action d’Antoine Audi. Laurent Rouquié a indiqué avoir décidé de porter un recours devant le tribunal administratif. Il restera « simple conseiller municipal, simple n’étant pas une insulte. Il y a des dérives. Aujourd’hui, plus personne n’est écouté. En février, nous étions huit adjoints à avoir demandé un rendez-vous au maire pour lui dire que ça n’allait plus ». Sans surprise, et sans raz-de-marée non plus, Aurélien Jardry a été désigné pour lui succéder par 18 voix, huit conseillers ayant choisi de voter blanc ou nul, et un vote allant à... Laurent Rouquié. Ce conflit qui a éclaté au grand jour n’est que la partie immergée de l’iceberg d’une majorité qui conserve de plus en plus difficilement son nom.

Commentaires

Accord avec votre article! Périgueux se perd!

Accord avec votre article! Périgueux se perd!