Fil info
22:23Cyclisme : Degenkolb gagne, les favoris passent -> https://t.co/5rdWwl9WQu
22:20Sport : Deuxième étoile et panache! -> https://t.co/86D7p4X13z
22:15Corrèze : La France championne du monde, Brive et Tulle en liesse -> https://t.co/m171RRQw9T
21:21Ils l'ont fait ! 20 ans après la France est championne du monde de football. Bravo les Bleus ! A Guéret c'est la fo… https://t.co/tyySCsYyMb
21:16Saint-Hilaire-Luc : Le Carré du Fournil, lieu de vie et de culture -> https://t.co/F21Us1kF82
20:41Périgueux : Deux étoiles dans les yeux -> https://t.co/mJqvW2T1yq
20:15RT : 🇫🇷 Paris, Lyon, Marseille, Rennes, Lille... https://t.co/Y515jEMQD4
19:54I posted a new video to Facebook https://t.co/rhzJqMB2E4
19:46RT : fanzone sous un soleil de plomb https://t.co/EPnYunzV4P
19:43Lourouer-Saint-Laurent : Ars : la filière du trad ! -> https://t.co/WMiZqHXi5S
16:30Trélissac : Dernier conseil avant l’été -> https://t.co/p1su7IGDFf
16:29Périgueux : Commémoration a minima -> https://t.co/odlMStUiZ1
16:28Périgueux : Podium 100 % Périgourdin -> https://t.co/c2qc1qvgGH
16:19Montpon-Ménestérol : La pétition pour sauver l’entreprise Grégoire atteint les 500 signatures -> https://t.co/NREmRWW7Qi
15:51Périgueux : La Cgt à Macron : « venez nous voir » -> https://t.co/jrDRympkR1

Le quartier de la gare en mutation

Finies les friches industrielles, place à un quartier économique. Vendredi 6 juillet, la Ville de Périgueux et l’agglomération ont signé avec l’Etablissement public foncier une convention d’action foncière pour le développement de la Zone d’aménagement concerté (ZAC) du Grand quartier de la gare. Un secteur d’environ 110 hectares que les élus locaux souhaitent transformer, dans le cadre de « l’axe Périgueux 2 000 ans d’avenir ». L’intention est de rendre le quartier plus attractif. Dans leur esprit, cela passe par la création d’une zone économique avec l’implantation d’activités créatrices d’emplois sur l’ancienne friche de la Sernam. Sept « zones d’intervention prioritaire » ont été identifiées, autour des bâtiments de l’ex-Seita, l’Avenue du Maréchal Juin, la rue Chanzy, la rue du Bassin, le site Crown, etc.
« Favoriser l’etalement urbain »
Dans cette optique, les collectivités locales sont accompagnées par l’Etablissement public foncier (EPF), un établissement public de l’Etat qui guide les collectivités locales sur la stratégie foncière de leurs projets. L’EPF achète du foncier pour aménager et permettre ensuite aux collectivités de vendre des locaux et logements. La convention signée vendredi dernier est fixée pour une durée de sept ans : si la Ville ne parvient pas à vendre au cours de cette période, elle devra acquérir elle-même les parcelles auprès de l’EPF.  L’organisme « ne fait pas de spéculation », selon son directeur général Philippe Grall. En revanche, il a pour but de « développer l’étalement urbain », en particulier à Périgueux où les terrains constructibles se font rares. Au total, l’établissement foncier investit 5 millions d’euros pour construire près de 640 logements. Dans cette future zone que les élus souhaitent rendre stratégique, un quartier d’affaires verra le jour. Il regroupera le siège du Grand Périgueux, celui de Pôle Emploi, ainsi que des entreprises, avant d’accueillir à plus ou moins long terme de futurs logements neufs ou en réhabilitation, mais aussi des commerces en rez-de-chaussée. L’objectif affiché est clair : « Acheter, démolir, reconstruire » affirme Jacques Auzou. « Il s’agit de taper dans les friches pour  régénérer une ville nouvelle ». Dans ce quartier, « marqué par l’histoire » mais devenu « insalubre », Jacques Auzou espère une transformation. Les collectivités locales envisagent de créer des jardins, parcs urbains et des zones de stationnement. Si cette politique de rénovation vise à créer une nouvelle zone économique, il s’agit aussi d’enrayer le déclin démographique et de faire venir une nouvelle population urbaine, attirée par un quartier en renouveau.
L’agglomération s’intéresse également à la « friche de l’Ovale », autour du bar-tabac du même nom.
« Il y a beaucoup de bâtiments abandonnés, pourtant c’est l’entrée de la ville depuis la route de Bordeaux », regrette Jacques Auzou. Le président de Grand Périgueux a également annoncé que l’agglomération va racheter la passerelle de la SNCFqui enjambe les voies ferrées. « Elle va être démolie et on va la remplacer par une vraie passerelle avec des ascenseurs. Quand elle sera terminée, toute la gare sera accessible aux personnes handicapées », assure-t-il.
Clément Barraud

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.