Fil info
23:24 Tellement vrai ! Et triste...
22:42A lire et à méditer: Que vaut une association de bénévoles dans une société qui promeut l’individualisme, le «je pa… https://t.co/ZUpeipEpgl
20:28notre communiqué sur l' et le dans l ' aujourd'hui https://t.co/6ChbCQK4k5
19:58Périgueux : Grosse mobilisation contre la haine et les racismes -> https://t.co/U2RwAQ8i6J
19:14Région : Vie et mort d’un club sportif: quand trop, c'est trop! | L'Echo https://t.co/BzKlvfJ5fM via
18:19Le Blanc : Un chèque pour le Secours populaire -> https://t.co/F7fTiGPw9h
18:18Bélâbre : La Comédie bélâbraise rigole en famille -> https://t.co/zx8EuH26Ts
18:17La Châtre : Chantal Goya a enchanté petits et grands -> https://t.co/fTxaqCSl3C
18:15Indre : Appel à témoin -> https://t.co/QhzYi1g2dU
18:15Indre : La région sera bien représentée au salon de l’agriculture -> https://t.co/lLuf3D2Ly1
17:49Face au mécontentement social grandissant, la CGT met en place les mardis de l'urgence sociale. Premier rassembleme… https://t.co/tm7c2QaZsX
17:17RT : L’appel du Barreau pour les rassemblements républicains du 19 février. https://t.co/ZMpHg1kAPw
17:11# # - -Vienne : Une centaine de harpistes du monde entier attendus à Limoges -> https://t.co/yQqMoCOxbi
17:08# # - -Vienne : «En Israël, nous allons droit dans le mur» -> https://t.co/Zs5YCA1on4
17:06# # - -Vienne : Toujours plus de droits humains à défendre -> https://t.co/ep5v1Yd9XO
15:57Région : Plus de trente ans de prestige -> https://t.co/WFDMdoJxZ2
15:45Périgueux : Le vivre ensemble passe par le respect -> https://t.co/g5aoBcWOgl
15:16 Avec L'Echo, j'espère aussi !!!
15:02Disparition de Joseph Akouissonne - France 3 Nouvelle-Aquitaine https://t.co/NnFyGaLQ4C
14:47RT : Fier de mon journal préféré. https://t.co/kQN5TphI73
14:21RT : 🚨⚠️ [FLASH-INFO] Intervention en cours à , rue des Dahlais ⏩ EVITEZ CE SECTEUR et FACILITEZ LE PASSAGE DE… https://t.co/e8a5tv1876
13:35 Votre pizzeria-épicerie fine italienne ouverte à l'année au coeur de Belvès en Périgord Noir https://t.co/dnKTGWPRDC
10:05Périgueux : la FSU appelle les adhérents et plus largement l’ensemble des citoyens à rejoindre le rassemblement pré… https://t.co/6QZtf0teAW
07:57# # - -Vienne : LO, le camp des travailleurs... toujours -> https://t.co/Mow1BrQjOq
07:55Région : Pour une meilleure prise en charge des personnes âgées -> https://t.co/71261YTkIZ
07:53Région : Gérard Vandebroucke; une idée certaine de l’intérêt public -> https://t.co/C3WlEXELUP
07:50Région : Ian Brossat: les Européennes, un enjeu de proximité -> https://t.co/k9t4XVAG7O

L’ordre national du Mérite pour la directrice des Archives

A la tête des Archives Départementales depuis vingt ans, Maïté Etchechoury a été décorée lundi par la préfète, pour son travail de collecte d’archives et de transmission de la mémoire du département.
Le cadre de la cérémonie a eu de quoi faire sourire l’assistance. C’est en effet au milieu de l’exposition « Mai 68 en Dordogne » qu’a eu lieu la remise de l’ordre national du Mérite à Maïté Etchechoury, directrice des Archives départementales depuis vingt ans. Un « clin d’œil » relevé avec humour par la préfète, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc, devant les images de cet événement symbolique de la contestation et du refus de l’autorité... Avant de remettre l’insigne à Maïté Etchechoury, la représentante de l’Etat n’a pas manqué de saluer son parcours, ses études à l’école des Chartes, son objet de recherche sur le XVIe siècle, son travail d’archiviste à Paris puis son arrivée en 1998 à la tête des archives de la Dordogne.
« Vous avez développé un goût jamais démenti pour notre histoire, et vous avez toujours eu le souci de favoriser l’accès du plus grand nombre aux Archives », a souligné Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc.
« L’âme de cette maison »
A la tête d’une équipe de 35 agents, Maïté Etchechoury « a toujours fait preuve d’un sens exemplaire du service public, selon Régine Anglard, vice-présidente du Département chargée de la culture. Elle est soucieuse de la qualité des fonds archivés et de l’intérêt de transmettre une mémoire écrite et orale. Maïté est l’âme de cette maison ». Parce « qu’il n’y a pas d’histoire partagée sans histoire collectée », comme l’a rappelé Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc, Maïté Etchechoury s’est attelée en permanence à exploiter et rendre vivants les documents d’archives. Sous son impulsion, les Archives ont également mis en lumière le passé du département, « un héritage qui nous lie à notre histoire », a insisté Régine Anglard. Certaines expositions récentes ont ainsi témoigné de la place occupée par  la Dordogne au cœur de la grande Histoire : « Dordogne 14-18 », ou « Les génocides du XXe siècle ». Un travail « d’utilité publique », selon la préfète, qui méritait l’insigne républicaine.

Clément Barraud