Fil info
16:40Dordogne : Cancer du sein : l’appel à la mobilisation est sonné -> https://t.co/0ZXXooPezc
16:27 invité itinéraires culturels du Conseil de l’Europe à Görlitz (Allemagne) pour parler stratég… https://t.co/ZUM51f9Mju
16:24Bonneuil : Le domaine du Riadoux mêlera cyclisme et handicap samedi -> https://t.co/GUOYTLcjMM
16:22Saint-Marcel : L’ASSAAM, véritable moteur du musée d’Argentomagus -> https://t.co/xwDGV2SGYb
15:44Atur : Atur : les investissements continuent -> https://t.co/DkPLh0JbWm
15:40Périgueux : Dénoncer les entreprises finançant l’armement nucléaire -> https://t.co/q8RYy1Y6rn
15:37Périgueux : Le droit à la vie quotidienne -> https://t.co/zM8tGmRIe2
12:23RT : Dernière minute. Barcelone annonce fermer ses ports au réfugié . Elle cherche une solution à l’échelle… https://t.co/6fDQfD5Tfu
12:22RT : Manuel Valls réfugié politique à Barcelone https://t.co/3jHpUAn7tt
12:21RT : Ce soir au , la droite a voté contre un projet de logements sociaux dans le 16e et contre l'installa… https://t.co/lbn3BitBTv
12:20RT : L’émission « L’Heure des Pros » n’a jamais aussi bien porté son nom. https://t.co/BTCsN5Y9Uv
12:20RT : Conférence de presse des salariés de GM&S à la salle de la mairie de La Souterraine https://t.co/vY2SDlyQ4x
12:19RT : . ce qu'on veut mette en évidence c'est la réalité de la vie. On n'acceptera pas les situations de dé… https://t.co/LsSZuYTSVO
12:19Ce soir à 19h, espace Simone-Veil, Limoges, conférence des Amis du musée des Beaux-Arts sur l'artiste Mary Cassatt,… https://t.co/G0RVuCLnji
11:48Avant de faire des travaux coûteux le long des quais il serait plus judicieux, utile et respectueux de faire un gou… https://t.co/rioDkdorBr
11:14Conférence de presse des salariés de GM&S à la salle de la mairie de La Souterraine https://t.co/vY2SDlyQ4x
18:50Indre : Changer le regard sur Alzheimer pour mieux comprendre -> https://t.co/beuifJVFP1
18:49Châteauroux : [intégral] Adam et Eve entrent en scène -> https://t.co/B5pzdszS5h
18:33Périgueux : La cérémonie des pauvres -> https://t.co/NUQzzRvMDQ
18:311er match du les en grève sont présents pour les soutenir ! https://t.co/gJJ48CCFrq
18:31Périgueux : La suppression du Tode sera-t-elle la fin des saisonniers ? -> https://t.co/zN4kWBFT0Q
18:28Périgueux : Une association, pas une entreprise -> https://t.co/y9lpcQ63nn
18:25Périgueux : La santé, les impôts, les énergies renouvelables -> https://t.co/hYpZRJJd69
17:48Conseil municipal de Guéret : la vidéosurveillance un premier débat avant d'autres https://t.co/wqZxsvgOnE https://t.co/wqZxsvgOnE

Périgueux victime du succès des Bleus

Coupe du monde de foot

La France est en finale, pour la troisième fois depuis plus de 20 ans, de la Coupe du Monde de foot. Un événement que beaucoup de Périgourdins voudront vivre ensemble, sans se faire refouler de la fan zone, comme mardi soir.

Ces quatre amis, adolescents, se faisaient une fête de rejoindre la fan-zone du Parc Gamenson. Représentatifs de notre société multi-culturelle et unie, ils arpentaient d’un bon pas le cours Montaigne pour rejoindre le parc Gamenson. « Nous sommes Français, et tous pour la France » lançaient-ils d’un air joyeux,  « Alors on veut se regrouper pour voir le match ».  Leur élan fut de courte durée. Alors qu’il n’était que 19 h 45, le site était déjà fermé, la jauge accordée par la préfecture, 3 000 personnes, étant déjà largement atteinte et les portes avaient été closes.
Grosse déception et énorme frustration pour tous ceux qui, comme eux, se sont cassé le nez et qui devaient chercher en urgence une solution de remplacement. Il semble que deux problèmes se soient télescopés. D’abord celui du coût pour la mairie de ces sites sécurisés, impliquant la mise en place d’une seule fan zone, ensuite, sans doute, une mauvaise estimation, de la part des pouvoirs publics, de l’engouement des citoyens pour cet événement, certes difficilement palpable dans les bureaux feutrés des administrations.
Pourtant, il fallait se douter que cette demi-finale ferait courir les foules. Les moins de 20 ans, qui  n’ont eu qu’une occasion en 2006, manquée, de voir l’équipe de France sacrée championne du Monde, ceux qui ont eu la chance de vivre l’épopée Blacks-Blancs-Beurs de 1998 et ne demandent qu’à retrouver cette union populaire et cette ferveur commune autour du seul événement sportif capable de susciter autant d’espérances et de liesse, voulaient vivre ces moments rassemblés sous la bannière tricolore.
Aujourd’hui, c’est vers dimanche que se tournent tous les regards. Car une demi finale, c’est bien, mais une place en finale pour les Bleus, sur laquelle fort peu de supporters, chroniqueurs ou « avis autorisé »  auraient parié un centime il y a trois semaines, ça risque d’attirer encore plus de monde dans ces espaces réservés.

Quid de la fan zone de dimanche ?
L’équipe de France s’est qualifiée mardi soir pour la finale de la Coupe du monde de football, qui se déroulera dimanche à 17 heures à Moscou. Cet événement, rare et populaire, va rassembler des milliers de personnes sur tout le territoire de notre département.
Les forces de l’ordre du département seront renforcées pour sécuriser cet événement exceptionnel tant sur les routes qu’aux abords des fans zones. Ainsi, les contrôles routiers seront multipliés tout au long de la soirée et de la nuit du 15 au 16 juillet assurer la sécurité de tous.  Dans le contexte de menace terroriste actuel, la préfecture rappelle que des fans zone ont été organisées sous son contrôle, avec retransmission sur écran géant dans des espaces clos ou strictement délimités. Leur accès est strictement contrôlé par un dispositif de sécurité. Ces zones
« grands écrans » bénéficient également de mesures de prévention et de secours conformes et adaptées à l’importance du public.
La préfète a rappelé hier matin les conditions d'installation des fans zone à l’ensemble des maires du département. Ces mesures visent à permettre à chacun de profiter au mieux de cet événement festif en toute sécurité.
En revanche on ne sait toujours pas quelle décision prendra la mairie de Périgueux pour éviter que ses administrés ne vivent la même déception que mardi soir, d’autant qu’elle dépend de l’arrêté préfectoral par lequel la préfète imposera le nombre de personnes autorisées à pénétrer sur ces sites sécurisés. Vu le coût pour la ville de ces fans zones, il paraît utopique d’en espérer plusieurs réparties sur son territoire. Diverses possibilités s’of-frent donc aux décideurs : reconduire celle du parc Gamenson, en augmentant la jauge, paraît la plus simple, mais sans doute ne suffira-t-elle pas. Il y a aussi la possibilité de l’organiser sur un autre site, la Filature, mais se posera le problème du parking, un stade... Une
réunion devait se tenir hier soir entre la mairie et la préfecture, pour étudier tous ces points, Il reste à souhaiter que les deux parties trouvent un accord satisfaisant tout le monde, pour que la fête soit la plus belle possible.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de vérifier que le formulaire n'est pas soumis par un robot (spam)
Fill in the blank.