Fil info
11:55Une nouvelle bête débarque dans le troupeau de cette semaine dans 🐃🐃🐮🐮 (Député LREM de… https://t.co/PGCxcJmQVz
11:52 tout aurait pu être fait dès le début + 1 voie cyclable mais non tout est fait en dépit du bon sens
11:32Le projet de contournement nord de Limoges (Grossereix) et de mise à 2 fois 2 voies de la RN520, arrive en phase de… https://t.co/Mu4CrIksLf
11:23L'opération Gilets Jaunes se poursuit sur votre département avec des barrages filtrants sur différents sites, notam… https://t.co/yMMPx6BRSG
11:07RT : barrages filtrants toujours à Cana à à aux ronds points de Gemo et ds le quartier de S… https://t.co/cNiyFcwH4M
11:06RT : Dordogne : des Gilets jaunes commencent à se rassembler sur Eymet et Lalinde. A Sarlat, ils ont une trentaine au ro… https://t.co/wsKgD5FJXp
11:06RT : La mobilisation des se poursuit en depuis tôt ce matin aux quatre coins du département.… https://t.co/fcQoZ6LmEI
11:05RT : Opération escargot sur la RN145 direction La Croisière, on roule à 50 kmH à partir de Saint Hilaire https://t.co/h7pitaeVlV
11:01La mobilisation des se poursuit en depuis tôt ce matin aux quatre coins du département.… https://t.co/fcQoZ6LmEI
10:51RT : Dordogne : les Gilets jaunes commencent à se rassembler à Montpon, Saint-Médard_de_Mussidan, Sarlat, Thiviers, à La… https://t.co/HYlWeZb9aQ
10:51RT : Dordogne : des Gilets jaunes commencent à se rassembler sur Eymet et Lalinde. A Sarlat, ils ont une trentaine au ro… https://t.co/wsKgD5FJXp
10:50RT : les barrages filtrants sont signalés à Cana à et à Souilhac à
10:49RT : à Mulatet. Passage toutes les 15 min environ. Barrages aussi à Naves et Seilhac. https://t.co/2uvw2O6Rgg
10:15Dordogne : des Gilets jaunes commencent à se rassembler sur Eymet et Lalinde. A Sarlat, ils ont une trentaine au ro… https://t.co/wsKgD5FJXp
09:35Dordogne : les Gilets jaunes commencent à se rassembler à Montpon, Saint-Médard_de_Mussidan, Sarlat, Thiviers, à La… https://t.co/HYlWeZb9aQ
09:27RT : don du sang Le 19/11/2018 de 15:30 à 19:00 centre gerard philipe - coulounieix 💻https://t.co/bcr56dGt8Bhttps://t.co/rWyL7S3Idr
19:12Bélâbre : Une souscription pour l’ouvrage « Mémoire bélâbraise » -> https://t.co/kAAVOhI5pa
19:11Le Poinçonnet : Une pionnière du dessin de presse -> https://t.co/K0QVpjcwui
19:10Veuil : Le « Cerisier de la Laïcité » à l’école -> https://t.co/TNNyiUpLSy
19:08Indre : [intégral] Gilets jaunes : une mobilisation très suivie -> https://t.co/qKq3uydJZd
19:01# # - -Vienne : Les gilets jaunes sur l'air de "Y'en a marre" -> https://t.co/sEPRyMSihi
18:32Trélissac : Le Grand Périgueux inaugure sa série d’itinéraires alternatifs -> https://t.co/6IXnrTAYIo
18:28Sarlat-la-Canéda : Magnifique performance de Jacques Gamblin -> https://t.co/A4cVVGk7O7
18:25Sarlat-la-Canéda : Le palmarès des films du bac -> https://t.co/qEkkAvPYso
18:09Dordogne : Une marée jaune déferle sur la Dordogne -> https://t.co/Ra9pTzSJCm
17:46Sarlat-la-Canéda : Trois Salamandres pour Edmond -> https://t.co/Xv6XswXGJS
17:37Dordogne : Les communistes en reconquête -> https://t.co/QgONSR4zfM
17:05C’est une tradition ancestrale qui perdure malgré le classement du site en réserve naturelle : la pêche à l’étang d… https://t.co/8hHfcrhFeC
17:01Le réseau Aliso accueillait fin octobre l’organisation d’une Préjugix party à Guéret. Le projet Préjugix 200mg port… https://t.co/9F1SVRpF0G
16:50RT : Le constat de la FDSEA et les JA de la Creuse est sans appel : "L’augmentation des charges n’est plus tenable pour… https://t.co/jMOWvIeD8i
16:49RT : "La Convention internationale des droits de l'enfant : genèse, réalité et ambitions" assurée par Thierr… https://t.co/seHh49BK5j
16:45RT : Avec les nous déposerons un texte de de loi pour le prélèvement à la source des multinationales présent… https://t.co/eoGnwxwC24
16:45RT : Les riches polluent 2000 fois plus que les pauvres. En toute logique, on fait payer la transition écologique aux se… https://t.co/3cf9z4Syxk
15:49RT : à Mulatet. Passage toutes les 15 min environ. Barrages aussi à Naves et Seilhac. https://t.co/2uvw2O6Rgg

Les salariés travaillent pour vivre

Social

La commission exécutive nationale de la fédération Force ouvrière du commerce s’est tenue récemment à Périgueux, en présence du secrétaire général employés et cadres, Sébastien Busiris et de celui du commerce et des Vrp, Gérald Gauthier.

C’est le message essentiel que veulent faire passer les syndicalistes Fo du commerce, secteur où les travailleurs pauvres sont légion, avec le temps partiel imposé.
Le temps partiel subi touche principalement les femmes, et est une spécificité de cette branche d’activité, mais aujourd’hui, « ça devient inacceptable en terme de taux dans les entreprises » s’indigne Gérald Gauthier. Il atteindrait en effet les 60 % et toucherait à
95 % des femmes. « Ce n’est plus acceptable de fonctionner comme ça en France. On crée des générations de travailleurs pauvres, de la précarité. On touche le fond ». D’autant que les entreprises continuent à s’enrichir sur le dos de leurs salariés, en profitant des crédits d’impôts et autres Cice qui leur permettent d’abonder les dividendes versés à leurs actionnaires, alors que ces dispositifs sont conçus pour les aider à créer, ou au pire, maintenir l’emploi. On se souvient de l’engagement de Pierre Gattaz, l’ex ineffable patron du Medef, qui avait promis la création d’un million de postes grâce à ces dispositifs. Aujourd’hui, le bilan qui en est tiré est qu’ils ont permis de sauvegarder 125 000 emplois. On est loin du compte. Autre cheval de bataille du syndicat, le repos dominical. à Paris, ceux qu’on a coutume d’appeler les Grands magasins (Samaritaine, Galeries Lafayette...) se sont battus pour obtenir le droit d’ouvrir le dimanche en affirmant que ça allait leur permettre de créer 1 000 emplois. Bilan ? Zéro. Les promesses des patrons n’engagent que ceux qui y croient, comme celles du gouvernement... En Dordogne, Monoprix à Périgueux a voulu s’engager dans cette démarche, mais a vite jeté l’éponge devant le manque de clients. Pour Fo, « il faut conserver des moments de loisirs, de vie en famille, associative... Car si le travail du dimanche est généralisé, qui emmènera les enfants à leurs activités sportives ou culturelles ? Tous ces moments partagés en famille vont disparaître, comme la vie associative ». Sébastien Busiris    dénonce la flexibilité présentée comme la panacée pour lutter contre le chômage en insistant sur une donnée qui semble avoir échappé à nos si intelligents gouvernants dont la pensée est visiblement trop complexe pour saisir l’évidence : « La flexibilité n’a jamais créé d’emplois en France, au contraire ».

5 millions de Cice, 461 emplois supprimés
Nous le savions, Happychic nous le prouve : le Cice manque totalement sa cible.
Ce groupe de mode française rassemble les trois marques Brice, Bizzbee et Jules, et fait partie de la galaxie Mulliez (Auchan). Il a touché l’an dernier au titre du Cice cinq millions d’euros, et s’apprête aujourd’hui à licencier 461 personnes. « Où est passé cet ar-
gent ? » demandent les syndicalistes. Et ils rappellent que cette mesure a été décidée par le ministre des finances du précédent gouvernement, un certain Emmanuel Macron. « Il ne peut pas dire qu’il ne savait pas que ces crédits d’impôts avaient été accordés sans aucune contrepartie ». Quant à l’augmentation du pouvoir d’achat promise par ce même personnage devenu président avec la suppression de nos cotisations chômage ou maladie, elle n’est « qu’une vaste escroquerie. On augmente les revenus de façon illusoire car derrière, c’est de l’argent qui ne rentre pas dans notre système social. On détruit donc notre modèle républicain. L’état creuse les déficits pour passer à un système privé. Les mutuelles vont augmenter de façon exponentielle, et beaucoup de gens renonceront à se soigner ». Pour Force ouvrière c’est net, nous allons clairement, « vers le modèle libéral anglo-saxon, qui ne correspond pas à notre culture française et à ce qu’on a construit en France depuis 200 ans ». Et Sébastien Busiris affirme : « Si on transforme le Cice, comme c’est prévu, en allègement de charges, on continuera à supprimer des emplois avec les impacts que cela a sur le tissu économique local. Le gouvernement continue à accompagner les plans de licenciements même lorsque rien, financièrement, ne les justifie, sauf de verser toujours plus de dividendes aux actionnaires ». En 2017, les entreprises du Cac 40 ont affiché des rentrées records, 94 milliards, et en ont reversé 56 aux actionnaires.