Fil info
22:02# # - -Vienne : «Je lis, j’élis» : les coups de cœur des enfants dévoilés -> https://t.co/gu16a1kCD7
21:56# # - -Vienne : Agriculteurs, acteurs de l’énergie renouvelable -> https://t.co/5bBGSNSrKW
21:53# # - -Vienne : La Conf’87 invite les députés à s’engager pour une autre PAC -> https://t.co/SEcFTMPrHL
21:49Région : Gare de Limoges, disparus et cachés depuis 40 ans, des décors Art déco retrouvés -> https://t.co/DdSJ7JDFRH
21:46France : Se reconnaître coupable, le premier pas -> https://t.co/WSTYedMhNu
18:55Indre : Radio France : l’appel du 18 juin massivement suivi -> https://t.co/Y7UbklKoBb
18:52Indre : Grève du Bac reconduite -> https://t.co/ng4AVSnXzR
18:47Châteauroux : Accueil à la mairie : ce qui va changer -> https://t.co/e8ssTcrfFv
18:10RT : Non, BFMTV ne se trompe pas en convertissant 1,69 franc (de 1973) en 1,50 euro (de 2018), contrairement à ce qu'aff… https://t.co/C4qP6volvj
18:08RT : 🇫🇷 | Le 23 mars 2018 à Trèbes, le lieutenant-colonel BELTRAME s'est sacrifié pour que vivent des i… https://t.co/WAf8WvUUHG
17:55RT : Un ours polaire affamé a été repéré en périphérie de la ville industrielle de Norilsk, dans l'Arctique russe, en tr… https://t.co/DjLrDEVXR3
17:54RT : Un limougeaud participe ce soir à l’émission présentée par Samuel Etienne. Nous lui souhaitons bonne chance 💪 https://t.co/j38kI50LGJ
17:54RT : Le directeur de l’Humanité, sera en direct sur notre page à 18h, il donnera des info… https://t.co/YHtLRimefk
16:54Marquay : Recueil de fonds pour restaurer l’église -> https://t.co/KkmxI011pP
15:40Coulounieix-Chamiers : Jour de fête pour les enfants -> https://t.co/KAM6R3WoBD
15:00RT : Après près de 36 heures de garde à vue, le postier a été libéré sans qu’aucune charge soit retenue co… https://t.co/FEfoIgHpm0
14:13RT : La 2ème séance plénière du conseil municipal des enfants de la Ville de se déroulera ce samedi à partir de… https://t.co/rzFat27dB1
14:12Périgueux : Pas de vacances pour la colère -> https://t.co/kylBrSMpP7
13:34RT : Dehors et prêt à continuer à nous battre pour gagner cette grève ! Juste merci à toutes et tous du fond de mes trip… https://t.co/dP3VfwMGnt
13:34RT : Après près de 36 heures de garde à vue, le postier a été libéré sans qu’aucune charge soit retenue co… https://t.co/FEfoIgHpm0
13:30RT : |Concerts d'artistes 100% locaux vendredi 21 juin dès 15h à la Chapelle de la Visitation. Au progr… https://t.co/8RJcqD7nwF
13:29RT : Tout le monde se souvient de mots du gouvernement « grâce au privé les petites lignes seront sauvées ». Les masquen… https://t.co/ryyDZlxRN9
11:24Sigoulès : La cantine bio et local décroche le plus haut label Ecocert -> https://t.co/5wn1Tw9rGx
11:18Bergerac : C’est parti pour la navette gratuite en cœur de ville -> https://t.co/yvs0jMJEpr
10:16RT : La est en vigilance jaune aux . Soyez prudents lors de vos déplacements, adaptez votre cond… https://t.co/FHI1xVT9T3
07:53# # - : 285 randonneurs réunis pour la trisomie 21 -> https://t.co/nfHR8EvDXv
07:51# # - -Vienne : Au collège Renoir, on demande plus de moyens -> https://t.co/DTF74yE1vb
07:49# # - -Vienne : Jour de philo pour le bac, jour de grève pour les professeurs -> https://t.co/zwHsbKaeiR
07:48# # - -Vienne : L’école de Saint-Pardoux occupée -> https://t.co/4dWbKLLRpP
07:45# # - -Vienne : Claude Virole reçoit la médaille d’honneur de la protection judiciaire de la jeunesse -> https://t.co/gyliXQIN19
07:43# # - -Vienne : Vingt ans pour relayer la mémoire -> https://t.co/BH1pKEaS8o
07:41Région : Deux semaines pour apprendre à s’engager... -> https://t.co/BbbXJIa8eP
07:38Région : Handicap, une application numérique inédite en France -> https://t.co/c6ai7QkEW5
23:35Corrèze : Mobilisation contre "un bac inégalitaire" -> https://t.co/qmN9VGwyg3

Quitter enfin 2018, « année des mauvaises nouvelles »

Voeux

Jeudi soir le directeur général des services du conseil départemental, Marc Bécret, et le président, Germinal Peiro, présentaient leurs voeux au personnel dans un contexte social tendu et une ruralité de plus en plus fragilisée.

Marc Bécret a été le premier à s’exprimer, et il a donné le ton de ces voeux durant lesquels les deux orateurs auront insisté sur la déliquescence de notre société et ses conséquences pour le conseil départemental, et donc ses agents.
Il soulignait que le mouvement des Gilets jaunes était révélateur de trois problématiques, « les moyens de subsistance, la dignité des personnes au regard de leur place dans la société, et la participation citoyenne aux décisions collectives ». Pour y faire face, il faut « améliorer nos pratiques pour répondre aux déceptions démocratiques », et soutenir une population fragilisée par les accidents de la vie. Le Département, en 15 ans, a doublé le budget consacré à l’aide sociale qui est passé de 115 millions d’euros en 2003 à 230 millions en 2018. Des accompagnements personnalisés et non plus stéréotypés, et la recherche de renouvellement dans la lutte contre la précarité des familles sont les nouvelles missions remplies par les agents de ce secteur, qui ont eu le renfort de quatre nouveaux salariés l’an dernier. Le département est également retenu pour expérimenter le revenu de base. Il tente également de répondre aux exigences de conditions d’existence dignes des citoyens, et Marc Bécret a rappelé les diverses actions pour le logement, la mobilité, contre les zones blanches ou pour les services publics de proximité.  (éducation, santé), ainsi que le soutien à 850 associations, et aux 505 communes. Il en profitait pour dénoncer vigoureusement l’affaire de Beynac, « projet exemplaire en tous points et bien conçu, pour lequel la décision du Conseil d’état exprime le mépris de certains envers les territoires ruraux ». Il insistait ensuite sur le rôle des syndicats, corps intermédiaires importants, et sur la participation aux élections professionnelles du mois de décembre, supérieure de 6 % à la moyenne nationale, avant de laisser la place à Germinal Peiro.

« Je suis amer »
Pour Germinal Peiro, l’année 2019 ne pourra qu’être meilleure que 2018, qui se sera terminée sur trois mauvaises nouvelles.
La première est la stagnation, depuis cinq ans, de la population périgourdine, qui « donne un éclairage sur la situation du département et les efforts à faire pour la changer. Mais la Dordogne s’inscrit dans la grande diagonale du vide, qui s’étend des Ardennes à la Bourgogne et aux Hautes-Pyrénées, où les choses se délitent ». Avec des métropoles qui sont loin de ruisseler vers les zones rurales, mais au contraire les aspirent, le président du Département consta-te : « Nous sommes les Ariégeois de Toulouse ». L’incendie du laboratoire départemental aurait pu être une catastrophe, mais la solidarité départementale et interdépartementale a permis aux équipes du site de se remettre rapidement au travail, tandis que la reconstruction devrait débuter dès cette année. Germinal Peiro en a profité pour souligner l’excellent travail, comme toujours, des pompiers. Le saccage des oeuvres exposées à Biron, « par des fanatiques catholiques » affirme le Président, « montre l’état de notre société. Quatre ans après Charlie-Hebdo, en Dordogne, ce petit signe mon-tre à quel point notre société est malade et peut être rapidement affectée par des tentations sécuritaires ». La dernière mauvaise nouvelle de l’année, tombée le 28 décembre, est bien sûr pour Germinal Peiro la décision du Conseil d’état de suspendre les travaux de la déviation de Beynac. Il est très longuement revenu dessus, qualifiant le dossier « d’affaire ubuesque, scandaleuse, qui témoigne du mauvais fonctionnement des institutions ». Au-delà des positions et certitudes des uns et des autres, l’arrêt de ces travaux risque d’avoir des conséquences financières très lourdes pour le département. Les tabliers des ponts, commandés en Italie, vont arriver la semaine prochaine, et il faudra bien les payer. Pour les entreprises oeuvrant sur le chantier, dont beaucoup sont locales, c’est une centaine d’ouvriers qui risquent de se retrouver au chômage rapidement. « Je suis amer» confiait Germinal Peiro. « ça aura des conséquences au plan national, créant une insécurité juridique pour toutes les communes, mais aussi pour les entrepreneurs privés ». Il terminait indiquant que les taux d’imposition n’augmenteraient pas en 2019, et qu’il faudrait effectuer des choix clairs pour la culture, le sport, le social et la jeunesse, et pour aider les entreprises à rester, ou à venir, sur le département. L’assistance partageait ensuite le verre de l’amitié.

Adidas Tubular Boost