Fil info
16:37RT : Fier de la mobilisation du 16 et de mon Barreau. Let’s be proud ! https://t.co/giAmCeOzP3
15:57Périgueux : Quand l’Alsace était en Périgord -> https://t.co/p57oDxCuP2
15:53RT : C’est incroyable tous ces gens qui parlent à la télé alors que dans un monde normal, ils devraient être en train d’… https://t.co/etr8ip0pwD
15:52RT : Soutien aux journalistes de France 3 Nantes et interpellation : allez-vous encore longtemps, vous, Ministre de l’in… https://t.co/aHQbtWDJca
15:52RT : Provocations à l'outrage, interpellation d'un agent de sécurité, un policier qui sort : "vous avez honte d'être jou… https://t.co/z7JCPopnrT
15:13RT : 250 millions de cartouches tirées par les chasseurs français dispersées chaque année dans la nature dont la moitié… https://t.co/q7YSNBs0Yy
15:12RT : Le , le , le manque de moyens dans nos ou encore le… https://t.co/nthZUruTF7
15:11RT : [] violent feu de végétation toujours en cours ⚠️ sur la commune de . De n… https://t.co/Jg9nzV1wpX
14:15Brive-la-Gaillarde : Se donner un coup de pédale ! -> https://t.co/QGJiUbcnXn
12:54RT : Jusqu’à + 7 °C en 2100 +7°C +7°C +7°C +7°C +7°C +7°C +7°C +7°C +7°C +7°C +7°C +7°C +7°C +7°C +7°C +7°C +7°C +7°C +… https://t.co/em6AVU1oAb
12:52RT : 🚒🚒🚒🚒👨🏻‍🚒👨🏻‍🚒👨🏻‍🚒👩🏼‍🚒👩🏼‍🚒👩🏼‍🚒 + 🚁👮‍♂️ https://t.co/JWnJHEekVS https://t.co/9LRrX5zuMR
12:52RT : Feu de forêt Saint-Sylvestre Les sapeurs-pompiers de la ont composé un GIFF complet en appui… https://t.co/KfF7L8TbSE
12:51RT : Le juge a reconnu que le vol était matérialisé. Mais il estime que la réalité du dérèglement climatique "affecte gr… https://t.co/nYJHzO85ta
12:50RT : Le tribunal commerce Évry se penchait hier sur les offres de reprise de . Sur14 offres remises à l’admini… https://t.co/YUGH0PDx6h
12:50RT : On connaît presque tous la première photo « Déjeuner au sommet d'un gratte-ciel » prise en 1932, mais on a beaucoup… https://t.co/iZBOjNPx58
12:49RT : L’Unité Mobile de Réinsertion Scolaire de propose un accompagnement adapté pour favoriser l’ d’… https://t.co/OSaTHllTRt
12:49RT : Bonjour 👋👋 A l'occasion des retrouvailles officielles avec Beaublanc (match ce soir 🆚 - 20h), le club vous… https://t.co/J6T8y0zgq7
12:48RT : Vous êtes prêts ? On veut vous voir comme ça ce soir 💚💚💪 https://t.co/IEPRiNIoSu
12:47RT : ❗️Nous serons présent.e.s demain devant les amphis de la FLSH de 10h à 17h pour répondre à vos questions et pour vo… https://t.co/BdP9DtX2oU
12:46RT : La mobilisation monte contre la réforme des retraites. La réponse d'Emmanuel Macron ? Durcir le ton contre l'immigr… https://t.co/PzfNGtM9Hp
12:46RT : Le collectif Pédale et tais-toi !, porté par le groupe , a proposé une loi ambitieuse pour protéger les travail… https://t.co/YIvRc4Iw7R
11:06Périgueux : La forêt périgourdine est en péril ! -> https://t.co/oJfAFrRWLG
10:59Bergerac : Les parents des Papillons Blancs inquiets pour l’avenir de l’association -> https://t.co/RgbGuiyvxN
10:54Lalinde : Les Postiers lindois reprennent le travail après trois jours de grève -> https://t.co/O0Ra0n6TXW
10:30RT : Merci aux confrères et consœurs du Barreau de TULLE pour cette mobilisation 👍 Merci à Mme le Bâtonnier et aux membr… https://t.co/HAGfCd5fgf
10:30RT : Tulle : cité administrative les syndicalistes de la Ddfip Corrèze ont déployé des banderoles du 8 ième étage de la… https://t.co/m7LaQajTau
08:20Unis, les syndicats ont d'ores et déjà fixé 2 nouvelles dates de mobilisation contre la réforme du fonctionnement d… https://t.co/GVyUvqwhen
08:16Périgueux : VIDÉO : "Tous les syndicats veulent le maintien des services publics !" -> https://t.co/7OO4si5JJe
07:38Région : Les «vergers écoresponsables» ouvrent leurs portes au public -> https://t.co/08wq3OUV3T
07:34# # - : Une première réussite pour les jeunes «Fripouilles» -> https://t.co/7iEtdVMvaf
07:33# # - -Vienne : Vendredi, samedi et dimanche , un nouveau pôle bois au salon de l’Habitat -> https://t.co/QGQRK4nG6d
07:31# # - -Vienne : Rénovation des façades en zone rurale -> https://t.co/k2icIerCO1
07:29# # - -Rancon : La menace de la construction des espaces verts est de retour... -> https://t.co/y674qMkJ3l
07:24Région : Pas touche aux trésoreries -> https://t.co/iQmiSUPuOW
07:22Saint-Vincent-de-Cosse : Déviation : tour de force du président Germinal Peiro -> https://t.co/tzg1tLFf0O
06:11 24 sapeurs pompiers à la lutte avec un violent feu de forêt. C'est dans ICI :… https://t.co/2mgO5Ml2gB
06:09Saint-Laurent-des-Hommes : Les sapeurs pompiers à la lutte avec un violent feu de forêt -> https://t.co/wcungGDH5o
23:42Périgueux : Trésoreries : opération portes fermées -> https://t.co/0m6clGU0qp
21:35Périgueux : Me Eric Barateau : "L'Etat se montre assez vicieux" -> https://t.co/yTAPK92Cm0
20:06Brive-la-Gaillarde : De la convergence écologique -> https://t.co/Tzi6qbbKC6
18:43Marsaneix : Elle fait un malaise, sa voiture finit dans un ravin profond de 4 mètres -> https://t.co/FiWiTdavF9
18:19Saint-Gaultier : Journées européennes : un rallye pour découvrir le patrimoine -> https://t.co/R3U7Kql1Ss
18:18Châteauroux : Bientôt une nouvelle vie pour le Pavillon de l’horloge -> https://t.co/sFv7XSmE8F
18:18Indre : Les agents des impôts se mobilisent -> https://t.co/GB1Z7BBJ0z
17:39RT : Donc Mr Ferrand maire de StPourcain, élurégion met des enfants au pain sec et à l'eau car les parents n'ont pas rég… https://t.co/e8jiq62Z1p

Bâillonnés et méprisés : la colère des enseignants

Enseignement

Les enseignants du second degré se sont massivement mobilisés, à l’appel du Snes-Fsu, pour dénoncer le mépris dont le gouvernement fait part à leur encontre, et exiger l’arrêt des suppressions de postes et du déclassement salarial.

Le mouvement a été largement suivi en Dordogne où les réformes que le ministre de l’éducation nationale, en visite ce jour sur le département, veut mettre en oeuvre, inquiètent.  
Il faut dire que la réforme du second degré risque d’avoir des conséquences désastreuses pour le Périgord. « Sept établissements sur dix vont voir leurs moyens baisser » dénonce Abderafik Babahani, secrétaire départemental du Snes-Fsu. Il n’y a pas de suppression de postes annoncée, mais ce sont les contractuels et stagiaires qui seront impactés, et leur raréfaction devrait être compensée par des heures supplémentaires. Ce sont dix équivalents temps plein qui risquent de disparaître sournoisement, « et ça, que pour la première année ». Pour y faire face, les chefs d’établissement devront jouer sur les options et spécialités, « mais nous n’avons pas, aujourd’hui, d’idée précise sur ce que choisiront les élèves et leurs familles ». Pas de coup de pouce salarial prévu, car le ministre s’appuie sur les heures supplémentaires pour l’augmentation du pouvoir d’achat des enseignants, dont le point d’indice, comme celui de tous les fonctionnaires, est gelé depuis une décennie. « Les heures supplémentaires ne sont pas une revalorisation salariale, mais une augmentation du temps de travail » indique le délégué syndical. « Nous demandons la revalorisation du point d’indice de tous les fonctionnaires, et un regard spécifique sur la grille indiciaire des enseignants pour la mettre à hauteur de leur qualification ». Avec un Master 2, ils devraient être au niveau des ingénieurs, ou tout au moins des cadres A de la fonction publique. Pourtant, un enseignant de collège avec 18 ans d’ancienneté touche 1 800 euros par mois. Autre problème récurrent, la surcharge des classes. On compte de 29 à 30 élèves en collège, et 35 en lycée, quand pour un apprentissage optimal, ils devraient être entre 20 et 25 en collège, et entre 25 et 30 au lycée. Cerise sur le gâteau, le droit de réserve que le ministre veut imposer aux enseignants. Ils ont actuellement obligation de discrétion, de secret professionnel et de neutralité, mais l’état veut leur imposer le devoir de réserve qui ne concerne aujourd’hui que les hauts fonctionnaires, une façon détournée de museler ce corps de métier.

Blanquer, non merci
Alors que le minstre de l’éducation nationale et de la jeunesse est aujourd’hui en Dordogne, la Fsu explique pourquoi elle n’a pas demandé d’entrevue.
Dans un communiqué le syndicat explique : « Nous venons de finir les élections professionnelles et plus de 143 000 personnes ont voté pour la Fsu au niveau de l’éducation nationale sur 423 000 votants. En Dordogne, c’est plus de 1 100 personnels qui nous font confiance. Comment dans cette situation, entendre un ministre prêt à recevoir les stylos rouges (66 000 inscrits qui ne sont même pas toutes enseignants) et ne pas recevoir les représentants de la profession auxquels les personnels ont renouvelé leur confiance ? Comment comprendre que les revendications portées par la Fsu et par d’autres syndicats soient balayées d’un revers de main ? Comment comprendre qu’un petit groupe d’individus devienne plus important que 423 000 votants ? Comment comprendre que les policiers aient obtenu une revalorisation salariale alors que l’ensemble de la Fonction publique le réclame ? Nous l’expliquons par deux choses : le mépris et le dénigrement en cours pour notre profession, et la volonté affichée de ne plus faire des organisations syndicales un interlocuteur pour le dialogue social. Nous pouvons citer les réformes en cours dans nos métiers qui ont été faites rapidement avec peu d’écoute et consultations, sans concertations et sans tenir compte des votes exprimés en Ctm et au Cse. La réforme actuelle du lycée, par exemple, est la plus difficile à comprendre pour les pédagogues de la Fsu qui demandent à ce que nos élèves puissent acquérir une culture commune qui permette la poursuite d’études dans le supérieur. Cela demande que tous aillent à l’école jusqu’à 18 ans et avec un bagage culturel le plus important possible. La Fsu et l’ensemble de ses syndicats de Dordogne demandent au ministre de recevoir nos dirigeants nationaux afin de dialoguer et non de monologuer, écouter, décider avant même une rencontre… »

Nike Unveil a Dip Dye-Inspired Air VaporMax Plus