Fil info
08:20Abjat-sur-Bandiat : Jérôme Lavrilleux : "le Périgord Vert sera le cœur du tourisme de la Dordogne" -> https://t.co/qOEpzKzwIZ
07:28# # - : Des quartiers de la ville au musée -> https://t.co/oX3qh5E3XE
07:25# # - -Vienne : Saint-Léonard à l’heure médiévale... et limousine -> https://t.co/tgAvQwQ8fk
07:24Région : Eymoutiers: un salon du livre original -> https://t.co/HtQfU1N63w
07:21Région : Pacs naturels:Le « Grand Pique-Nique » revient fin août et à la rentrée -> https://t.co/qfcCR8D1rQ
21:32Bergerac : En décidant d'un hommage durable aux Justes, la maire Daniel Guarrigue met les points sur les "i" -> https://t.co/l7qk57TWJA
21:09Peyrignac : Un beau projet d’AMAP à Peyrignac -> https://t.co/s5Szc2YIjW
20:52Châteauroux : Une danse pour intégrer la 3e année du NID ballet junior -> https://t.co/XQ7infn1xi
19:58Châteauroux : Réunion du Petit-Valençay : du public malgré la pluie -> https://t.co/jQQ0vWmBFM
19:53France : Réunion du Petit-Valençay : du public malgré la pluie -> https://t.co/hRF78l7L2M
19:42Lamothe-Montravel : Une grande fête pour le bonheur de mener des combats communs -> https://t.co/ZoyvPWRGmD
19:12La Châtre : Les « Arts en fête » expose cinq artistes -> https://t.co/LfVI79S5pF
19:09Valençay : Commémoration du tragique 16 août 1944 -> https://t.co/xHOmgJf1hG
19:09Périgueux : La ville peinte sous tous les angles -> https://t.co/3Q8IWDnJvy
18:17Nailhac : De nouvelles intronisations à la Confrérie de la noix -> https://t.co/Yj3zOBW3Vi
18:12Journiac : Univerland : un nouveau concept de jeux -> https://t.co/frSlUoGKr9
16:06Périgueux : Il fait payer son mal-être aux policiers -> https://t.co/Q60pJL3nVN
10:32Mussidan : On n'appelle pas sa copine "petite", même par SMS -> https://t.co/5iO2csQ3xU

La 100e Félibrée en bonne voie

La 100e Félibrée, la fête populaire de la culture et de la langue occitane, se déroulera à Périgueux les 5, 6 et 7 juillet prochains. En coulisses, ce sont plus de 200 bénévoles qui préparent activement cette manifestation qui vient de se choisir une Reine, Emma Bonnin, et une affiche, bientôt visible partout en Dordogne.

Deux événements particuliers vont se mêler comme par magie pour Emma Bonnin le 5 juillet prochain. Ce sera à la fois le jour de ses 19 ans et l’ouverture de la centième édition de la Félibrée à Périgueux. Félibrée dont elle vient d’être élue reine avec pour principale mission de défendre la langue et la culture occitane.
Un sacré défi pour cette étudiante boulazacoise en licence culture humaniste et scientifique à Bordeaux qui a étudié l’occitan de la 6e à la Terminale et qui a même pu passer l’épreuve d’occitan au Bac. « Aujourd’hui, à l’université, je continue à apprendre l’occitan, mais dans un autre dialecte, le gascon », confie la jeune fille. Comprendre et parler l’occitan, cela tombe bien, cela faisait partie des principaux critères pour pouvoir se présenter au concours de reine. Désormais, jusqu’au mois de juillet et la centième édition de cette fête de la langue et de la culture occitane née à Mareuil en 1901, charge à Emma Bonnin et à ses demoiselles d’honneur de participer aux ateliers de préparation à la Félibrée comme par exemple ceux de confection des 400 000 fleurs (100 000 sont déjà faites) ou encore à la journée de transmission prévue le 4 mai à la Filature de l’Isle et où il sera question de musique, de costumes, de la langue, de danse... Et de cuisine. D’ailleurs la journée s’achèvera par un repas suivi d’un bal trad. Mais avant cela, des dizaines de petites mains s’affairent.
Entamés à la mi-septembre, les préparatifs de la Félibrée vont en effet bon train, autour d’environ 200 bénévoles répartis pour moitié entre le comité du Bournat et le comité Félibrée Périgueux. Une équipe qui sera doublée pour passer à 400 au cours de la fête proprement dite. Le programme des trois jours de Félibrée est d’ailleurs quasiment calé et désormais, il n’y a plus que des ajustements à la marge, comme le confirme Christel Grégoire, la vice-présidente du Bournat, qui supervise l’ensemble depuis plusieurs mois.

Entre Tradition et modernisme

Ainsi, l’on sait que la journée du vendredi 5 juillet s’adressera particulièrement aux scolaires. 1 000 d’entre eux sont attendus, venus de Périgueux, mais également des calendrettes et des collèges où est enseigné l’occitan. Un grand concert est programmé le soir au Parc Gamenson avec en tête d’affiche un groupe occitan bien connu qui n’attend plus qu’une confirmation pour s’annoncer. Un autre grand concert est également prévu au même endroit le samedi soir avec le groupe italien Lou Dolfin. Mais auparavant, le public pourra profiter d’une journée totalement gratuite, pour la première fois. Pour y accéder, il faudra franchir l’une des cinq portes disséminées sur un périmètre de la fête compris globalement dans le vieux Périgueux. La seule petite incertitude pour l’instant émane de la préfecture qui souhaiterait qu’une fouille soit faite à l’entrée, ce à quoi se refusent la mairie et les organisateurs, pour le samedi. Le dimanche en revanche, comme d’habitude, la fête sera payante
(6 euros) et il faudra être lêve-tôt pour ne pas manquer le traditionnel défilé dont le départ est fixé à 8 h 45. Nouveauté cette année, il n’y aura pas qu’un mais trois défilés qui partiront tous à la même heure. L’un des quais avec les officiels, l’autre de la rue de la République et le troisième de la rue Taillefer. Tous se retrouveront devant la cathédrale pour la messe de 10 h 30 avant de repartir une heure plus tard en direction des allées de Tourny pour la Taulada, le traditionnel banquet périgordin qui regroupe plusieurs centaines de convives.
La tradition, teintée de modernisme sera respectée l’après-midi avec une scène ouverte, la cour d’Amour au parc Gamenson, etc. A noter la présence des vieux métiers place Mauvard, une grande scène place de la Clautre et un certain nombre de propositions à l’Espace culturel François Mitterrand. Au total, ce sont pas moins de 30 000 visiteurs qui sont attendus sur les trois jours. Pour ce faire, de vastes parkings relais vont être aménagés avec des navettes gratuites proposées au départ du Palio, de Cré@vallée et du Parc des expositions de Marsac. Bref, tout est fait pour que cette 100e édition soit une réussite. Réponse le 7 juillet au soir.

jordans for sale Shoes