Fil info
21:24 WHA architectes
20:49Guéret : Mobilisation ce jeudi pour l’hôpital de Guéret | L'Echo https://t.co/eATH8i6quc via
19:45Périgueux : Une centaine de personne contre l’arrêté anti-mendicité -> https://t.co/ua6LLRwjFV
19:09Naves : Quand le moi devient Terre -> https://t.co/HLal7hZPoy
18:58Indre : [intégral] Le capitaine quitte le paquebot -> https://t.co/dvARqjmjb4
18:57Indre : Les champions à l’entraînement -> https://t.co/0kSWaJMHGD
16:41Le Blanc : Pourquoi jeter les objets quand on peut les réparer ? -> https://t.co/8GXn7gmUo0
16:40Le Magny : Festivités printanières : Foire aux ânes le 30 mai, fête annuelle le 2 juin -> https://t.co/ctjRiisQsu
16:05Atur : Les travaux du groupe scolaire débuteront cet été -> https://t.co/SbUc4I8Bfb
15:41RT : Rendez-vous ce soir à 20h45 pour l'! https://t.co/fVlsWEXBtY
15:40RT : Antonne-et-Trigonant : Un pollinarium à Lanmary -> https://t.co/Pppc5jqOTS
15:36Antonne-et-Trigonant : Un pollinarium à Lanmary -> https://t.co/Pppc5jqOTS
15:10RT : Rendez-vous ce soir à 20h45 pour l'! https://t.co/fVlsWEXBtY
15:09RT : La presse française résumée en une image... (la vaste majorité, en tout cas). Comment s'étonner que moins de 8% de… https://t.co/1jc7uFOAwQ
14:56Samedi à 11h30, concert des élèves. 17h, ateliers d’art plastique. 18h30, Jonathan Guillaume. 19h15, Bobby Dirninge… https://t.co/1NayVHNL32
14:56Samedi 25 et dimanche 26, le 2e «Printemps de la Mauvendière» organisé par la pépinière culturelle Epicea réunira é… https://t.co/scIhBL3n3t
14:54RT : Les présents encore une fois à pour présenter avec au festival Visions S… https://t.co/pCd1Z1s959
13:36 Je m'en réjouis. Mais c'est étonnant. Lorsque j'avais proposé d'abandonner l… https://t.co/qG5HftvtWH
11:12 Qui n’a servi à rien! Certains immeubles de la rue de la fontaine saint Martin sont enva… https://t.co/voJzPxsUOD
10:21Douville : un camion est immobilisé sur la chaussée sur la RN 21, et une déviation mise en place le temps de son dé… https://t.co/GSI7ATFeSg
08:25Après la conférence de à Guéret... Creuse : Choix de vie, choix de mort | L'Echo… https://t.co/1kKXjGlRl5
07:59# # - : «Cuarteto Tafi», la belle découverte -> https://t.co/fCiwoZSPvR
07:57# # - : Elevage ovin la cité performante -> https://t.co/ib66QgZCRj
07:56# # - : La danse contemporaine ! «Fastoche»... -> https://t.co/rKD3lrcFc7
07:54# # - -Léonard-de-Noblat : Avec Lou Pélou, les échanges sont géolocalisés -> https://t.co/XteueAEjdF
07:52# # - -Pardoux : Le petit lavoir propose une exposition photo -> https://t.co/KHUl2xZ5NQ
07:50# # - : Les collégiens et Ema Rym offrent Milles cœurs pour un regard -> https://t.co/BUXtUhtpHx
07:48# # - -Yrieix-la-Perche : Nouvelle édition du Festival L’Ortie show ce week-end -> https://t.co/LwqIlGqTbe
07:47# # - : Venez découvrir le village du réemploi et de la réparation -> https://t.co/vFXOOkDCDa
07:45# # - -Laurent-sur-Gorre : Un apéro-quiz pour fêter l'Europe avec le comité de jumelage -> https://t.co/zZXwrssTkO
07:44# # - -Junien : Pascal Perrot reçoit l’ovation des élèves -> https://t.co/eRRt5YBm0m
07:43# # - -Junien : Les lumières vont s’éteindre au début du mois de juillet -> https://t.co/2NYgusgCD9
07:41# # - : Les portes ouvertes des 10 ans de Panaz’émoi -> https://t.co/aSocbA2loY
07:40# # - : Le succès des cafés philo est indéniable -> https://t.co/1Xj7QStGi6
07:37# # - -Vienne : Ce soir au CCM John-Lennon, un concert au rythme des 90’s -> https://t.co/GHRYJ3XsZi
07:35# # - -Vienne : Vendredi 24 et samedi 25 mai à l’espace du Crouzy «Entrez sans frapper» -> https://t.co/rAtgURfPM1
07:32# # - : L’art pour redonner une âme au quartier de La Bastide -> https://t.co/mEkOZCxzFl
07:30# # - : Deux jours de congrès pour la CGT Legrand -> https://t.co/vpzCg1IgEy
07:27# # - -Vienne : Rocade Est de Limoges: Jean-Claude Leblois dénonce «une combine politicarde» -> https://t.co/tiIgadkBGG
07:25# # - -Vienne : Littérature et anarchisme au menu de la librairie champêtre au château de Ligoure -> https://t.co/xdT0aZk2f2
07:22# # - : La foire-expo fête déjà ses 80 ans -> https://t.co/58HmNwXFyg
07:20Région : Occupation du CRDP, les associations au bord de l'indignation -> https://t.co/frGSVZbJOW
00:00Corrèze : Un P’tit Tour plein d’enseignements -> https://t.co/lEqZXHCOXH

La santé abordée de façon ludique

Santé au travail

Dans le cadre du mois de mars de la santé au travail le Service inter-entreprises de santé au travail Périgueux-Sarlat-Nontron organise plusieurs événements. Un escape game sur la question du burn out, un concert pour sensibiliser sur le bruit en entreprise et une exposition sur les affiches de prévention sur la sécurité au travail.
Le Service inter-entreprise de sécurité au travail est un des trois services de santé au travail du département. Il s’agit d’une association de droit privé vivant des cotisations des entreprises adhérentes (6 600) qui est responsable de la santé au travail de 46 000 salariés de Dordogne. Elle est dirigée par un conseil d’administration de 16 membres à parité entre les organisations patronales et de salariés. Le SIST est président par Philippe François et dirigé par Laurent Eecke.
Depuis environ deux ans, le SIST évolue dans ses domaines d’interventions, « tout d’abord parce que la réglementation a évolué et nous le permet mais aussi parce que les conditions de travail ont beaucoup changé. Aujourd’hui nous essayons d’aller beaucoup plus loin que la simple médecine du travail », explique Philippe François qui précise, « nous essayons de nous pencher davantage sur les questions de bien-être au travail. On sait que deux tiers de l’absentéisme pourrait être éradiqué à 90 % si les conditions de travail étaient meilleures, s’il y avait moins de stress, de harcèlement ou de mal-être au travail. Si on n’est pas bien au travail on est moins efficace au sein de l’entreprise et c’est toute l’économie qui s’en ressent donc nous avons mis en place un certain nombre de choses comme des ateliers Benanança auxquels participent des chefs d’entreprises, des DRH, des salariés et des syndicalistes sur des thèmes différents. Les deux derniers étaient sur le rire au travail et l'illettrisme au sein de l’entreprise. Ce thème fera d’ailleurs l’objet d’une journée spéciale au mois de septembre. Le prochain sera sur le thème du shiatsu et de la sophrologie ». Une vingtaine de personnes en moyennes participent à ces ateliers et le SIST vise avant tout un public qui pourra être prescripteur de ces bonnes pratiques autour de lui.
Un escape game médical
Et, preuve que le SIST évolue, sur les 57 salariés de l’association on compte une quinzaine de médecins, mais de plus en plus d’ergonomes, psychologues, techniciens hygiène et sécurité et infirmières. Dans le cadre du mois de mars de la santé au travail, le SIST va proposer plusieurs événements avec une première en France, un escape game médical. « Nous avons découvert que le Dr David Labrosse avait mis en place le premier escape room santé. Les escape games sont des jeux qui sont très tendance en ce moment mais celui-ci est sérieux puisqu’il traite de la question du burn out ou encore « syndrome d’épuisement professionnel ». Il s’agit d’un vrai sujet d’actualité dans l’ensemble des entreprises de France et la Dordogne n’y échappe pas. Il est difficile d’avoir des statistiques mais nous sommes très vigilants sur cette question et nous essayons d’en parler. C’est d’ailleurs la spécificité du médecin du travail à qui l’on dit des choses dont on ne parlerait pas forcément à son généraliste. Nous allons donc faire venir le 12 mars sur le parking une cabane dans laquelle des équipes de quatre personnes vont s’enfermer pendant une heure. L’histoire est celle d’un patron qui prend la voie d’un burn out et les salariés se disent qu’il commence à péter les plombs. Ensemble ils doivent  trouver des solutions pour régler cette situation et sortir de la pièce. Le jeu sera suivi d’un débriefing avec un médecin du travail ». Cinq séances d’une heure pour quatre joueurs sont ainsi prévues sur la journée. « Le nombre de places est certes limité, mais c’est un focus sur ce que nous faisons toute l’année sur le burn out », explique Laurent Eecke qui précise que « un tiers des inaptitudes au travail que nous prononçons sur les plus de 30 000 consultations que nous faisons par an sont liées à du mal-être au travail. Cet escape game est donc un coup de projecteur sur cette thématique et c’est une innovation complète qui va sortir pour la première fois en France. David Labrosse l’a créé lorsqu’il a passé sa maîtrise sur la ludification en santé selon laquelle on retient mieux les choses en incarnant une situation ou un personnage que lors d’un cours magistral. Il avait d’abord testé ce jeu auprès d’étudiants sur la question de la dépression et des risques suicidaires. Une fois le jeu terminé et après le débriefing, cela permet aux participants de mieux comprendre les risques psycho-sociaux pouvant mener au burn out ». Le but de la journée : toucher les dirigeants d’entreprises, les influenceurs ou les prescripteurs. « Si on voit que ça marche et que les gens nous le demandent on pourra le refaire aussi souvent que possible, c’est notre rôle ». Et Laurent Eecke de préciser que si le burn out ne fait pour l’instant pas l’objet d’un consensus scientifique, le SIST prend la question très au sérieux, « le burn out c’est en moyenne six mois d’arrêt pour ceux qui ont la chance de reprendre ». Lors de cette journée, il sera également possible de découvrir au SIST l’exposition « La prévention s’affiche avec l’INRS (Institut national de recherche et sécurité) » composée d’une quinzaine d’affiche de prévention illustrant les grandes évolutions de la société et du monde du travail en général. Une borne interactive permettra de découvrir une sélection de 70 ans d’affiches de l’INRS, une exposition qui avait été présentée à la Cité des sciences de la Villette.
Un concert qui va faire du bruit
La seconde initiative aura pour thème la santé auditive et le bruit. « Nous avons fait des ateliers là-dessus mais nous avons voulu faire les choses en plus grand en tenant compte de l’évolution de la société, beaucoup de jeunes ayant une mauvaise audition. C’est quelque chose que nous avons tendance à oublier. Nous vivons dans un environnement bruyant et on ne s’en rend plus compte. Donc nous avons décidé de faire du bruit sur le sujet en organisant un concert sur le thème du bruit et autour de la santé au travail », explique Philippe François.
A 18 h le 20 mars se déroulera donc au Sans Réserve le spectacle de Yes Ouïe Can par la Cie Virus de Saint-Astier qui avait déjà fait un spectacle sur le sujet pour la jeunesse et les risques de la musique amplifiée qui a été revu pour être adaptée à la thématique de la santé auditive au travail. « Le but c’est de provoquer la réflexion sur les conséquences du bruit au travail pendant deux heures, c’est ouvert à tous et c’est gratuit », explique Philippe François. « On va reproduire de manière ludique sur scène, dans des saynètes, le bruit en entreprise et après chacune d’elle, nos professionnels donneront des explications sur le bruit, sur ses effets, savoir s’ils sont réversibles ou non ou encore sur les solutions qui sont proposées comme les bouchons themo-moulés personnels qui remplacent les casques trop inconfortables », précise Laurent Eecke. Une initiative qui s’inscrit également dans le cadre de la journée nationale de l’audition qui se déroule le 14 mars et à laquelle le SIST participe pour la troisième année.
Le spectacle, les expositions et l’escape game sont gratuits et ouverts à tous. Renseignez-vous au 05 53 45 45 00.