Fil info
22:40 Garder la mémoire pour soutenir notre tête !
21:33RT : Élections européennes : en Dordogne, les premiers résultats tombés donnent tous le RN en tête. Mauvaise soirée...
20:10RT : Tulle : bureau Latreille À où a voté François Hollande. Résultats : LREM 88 voix ; RN 65 voix ; PS 59 voix... Derr… https://t.co/mb1zchRGEP
19:54Châteauroux : Les lauréats Escapages désignés après une année de folles lectures -> https://t.co/L0Vj5HGXEk
19:49Châteauroux : L214 alerte sur le poids climatique de la viande -> https://t.co/tOeR7S7USK
19:47Le Blanc : Système de santé : chronique d’un « désastre annoncé » -> https://t.co/7zFDM3eJQx
19:45La Châtre-Langlin : Les « vieilles grands-mères » font recette -> https://t.co/ALcryrABfA
18:52Périgueux : Le climat a besoin du ferroviaire -> https://t.co/0m4H9LPq7M
18:49Périgueux : 220 Périgourdins ont défilé pour défendre l’avenir -> https://t.co/dmol3fv1uf
16:49 En espérant qu'ils ont rempli leur devoir de citoyen avant !
15:12Corrèze : Le tourisme à la mode virtuelle -> https://t.co/ETYmnaKlXZ
14:10 Toujours, toujours ✌️✌️
14:01 Il est sérieux monsieur le maire
12:43Élections européennes : le taux de participation à midi en Dordogne est de 25,06 % (contre 19,59 % en 2014 et 16,44 % en 2009).

Périgueux : la moitié du monde sera au palais de justice

Mois du droit des femmes

Du 29 mars au 5 avril, le Centre départemental d’accès au droit (Cdad) et celui d’information sur les droits des femmes et des familles (Cidff) proposent une exposition dans le cadre du mois du droit des femmes.
Cette exposition, intitulée « Femmes, la moitié du monde », a été réalisée par Créadiffusion, société spécialiste d’expositions culturelles et pédagogiques basée en Gironde. C’est la première fois que le Cdad s’inscrit dans les événements organisés dans le cadre du mois du droit des femmes, et c’est avec le Cidff, son partenaire privilégié, qu’il propose cette exposition.
Julien Simon-Delcros, président du tribunal de grande instance (Tgi) de Périgueux et par là-même du Cdad de Dordogne (un des plus anciens de France car créé il y a 25 ans), explique le sens de cette démarche. « Nous sommes confrontés, au niveau judiciaire, aux violences conjugales et aux abus sexuels » indique-t-il, « mais tous les indicateurs démontrent que seulement une victime sur cinq dépose plainte. L’idée est que par ces actions, la parole se libère ». 35 panneaux seront installés dans la salle des pas-perdus et aborderont quatre thématiques principales.
Les différences physiques, l’histoire et la géographie des droits des femmes, le poids des lois et religions, et comment on peut passer du harcèlement au meurtre, autant de sujets parfaitement abordés par cette exposition très didactique et visuelle, avec beaucoup d’illustrations autour des textes. « Nous voulions associer les scolaires, mais pour l’instant nous n’avons que deux classes candidates » regrette Julien Simon-Delcros, qui précise qu’il est toujours temps de se déclarer auprès du Cdad (par téléphone 05 53 06 39 33 ou mail cdad-dordogne@wanadoo.fr), ses membres ou ceux du Cidff se mettant alors à la disposition des élèves pour décrypter l’exposition et proposer un quizz et d’autres outils pédagogiques. « C’est d’autant plus intéressant, surtout pour les jeunes, que cette exposition permet de voir les choses sous plusieurs angles » explique Caroline Boyer, juriste au Cidff. Outre les établissements scolaires, très nombreux autour du palais de justice, du primaire aux lycées en passant par les collèges, les étudiants de l’Iut, de l’école d’infirmières ou de l’Espe devraient aussi aller la voir, pour leur culture personnelle, mais aussi professionnelle.
L’exposition sera visible aux heures d’ouverture du palais de justice, de 8 h 30 à 12 h 30 et de
13 h 30 à 17 h.