Fil info
19:54Châteauroux : Les lauréats Escapages désignés après une année de folles lectures -> https://t.co/L0Vj5HGXEk
19:49Châteauroux : L214 alerte sur le poids climatique de la viande -> https://t.co/tOeR7S7USK
19:47Le Blanc : Système de santé : chronique d’un « désastre annoncé » -> https://t.co/7zFDM3eJQx
19:45La Châtre-Langlin : Les « vieilles grands-mères » font recette -> https://t.co/ALcryrABfA
18:52Périgueux : Le climat a besoin du ferroviaire -> https://t.co/0m4H9LPq7M
18:49Périgueux : 220 Périgourdins ont défilé pour défendre l’avenir -> https://t.co/dmol3fv1uf
16:49 En espérant qu'ils ont rempli leur devoir de citoyen avant !
15:12Corrèze : Le tourisme à la mode virtuelle -> https://t.co/ETYmnaKlXZ
14:10 Toujours, toujours ✌️✌️
14:01 Il est sérieux monsieur le maire
12:43Élections européennes : le taux de participation à midi en Dordogne est de 25,06 % (contre 19,59 % en 2014 et 16,44 % en 2009).
06:30[Revue de Presse] Ça se passait comme ça à … Procès : les salariés n’ont rien oublié ! De p… https://t.co/SH46Xxvdal
00:31[Europe] Homologues danois reçus par l'école hôtelière du Périgord ! 👉 https://t.co/byHmj6wWCM
21:13 Visiblement, ce n'est pas pour tous les élèves...

Plus près de vous, contribuables

Direction départementale des finances publiques

Les déclarations d’impôt commencent à arriver dans les boites aux lettres, du moins pour ceux n’ayant pas encore opté pour la dématérialisation. Mais ces derniers vont devoir s’y mettre, puisque dès l’an prochain, tout sera fait par internet. Promis-juré, un dispositif d’accompagnement aidera les réfractaires au web.

Le prélévement à la source, ou Pas, est entré en vigueur depuis le 1er janvier, et les responsables de la Direction départementale des finances publiques assurent que tout le monde y trouvera son compte.
La déclaration et la collecte de l’impôt changent cette année, avec la mise en place du prélévement à la source. Ceux qui sont imposables se le voient retiré de leur salaire, mais la particularité, c’est qu’ils paient sur les revenus 2019, alors qu’ils viennent de déclarer 2018. « On déclare des revenus qui vont échapper à l’impôt » assure Murielle Larrivière, la directrice adjointe, « sauf sur les revenus exceptionnels ». Si vous partez en retraite, et que vous touchez les indemnités correspondantes, vous serez imposé dessus. Idem si vous recevez exceptionnellement un treizième mois, mais pas si celui-ci vous est accordé depuis des années. « C’est spécifique à cette année » insiste-t-elle. Normalement, en 2020, ils devraient être pris en compte par les Impôts dès leur versement, mais les interrogations restent nombreuses sur ce nouveau mode de collecte, y compris parmi les agents des Finances publiques.
Le slogan de cette campagne est : en 2019, déclarer ses revenus est obligatoire, et en ligne c’est mieux. Car remplir sa déclaration reste obligatoire, « pour recevoir le chèque énergie, les crédits d’impôt, ou pour indiquer son taux de prélèvement à zéro pour les personnes non imposables », précise Marc Cocchio, de la direction des finances publiques périgourdines. L’an prochain, tout le monde devra faire sa déclaration en ligne, et un dispositif d’accompagnement, « en direction des usagers les plus éloignés du numérique ou faisant leur première déclaration, sera mis en place ». Des postes informatiques en libre-service, avec des personnels de la Ddfip seront disponibles à Bergerac, Périgueux, Sarlat, Ribérac et Nontron, et des permanences seront assurées à Neuvic, Mussidan, Eymet et Montignac (voir encadré). Et tant pis pour ceux qui n’ont ni ordinateur ni accès chez eux à internet, voire ceux qui n’en veulent pas, ce qui est un droit absolu, les agents des impôts leur créeront une adresse mail, indispensable pour pouvoir déclarer en ligne. « Le mode de recouvrement a été simplifié, pas la déclaration » reconnaît Murielle Larrivière. Pour autant, elle avance de nombreux avantages pour les contribuables, puisqu’ils pourront, à tout moment dans l’année, signaler le moindre changement, mariage, naissance, adoption, veuvage..., et le nouvel élément sera immédiatement pris en compte pour le calcul du prélévement dès le mois suivant. On peut aussi savoir, dès sa déclaration, à quelle hauteur on sera prélevé, et corriger dès qu’on s’en rend compte la moidre anomalie ou erreur. Tout cela peut aussi se faire directement via son portable si on est équipé d’un smartphone.
Actuellement, 53,5 % des contribuables périgourdins déclarent en ligne (contre 62,5 % au niveau national), soit une augmentation de 15,75 % entre 2017 et 2018. On a jusqu’au 28 mai pour renvoyer sa déclaration par internet, mais jusqu’au 16 mai seulement si on la remplit toujours sur papier.