Fil info
18:48Dordogne : En mémoire de ceux de la BAL -> https://t.co/LUkmeQ8UxN
18:05Lurais : Humour et récup à l'affiche -> https://t.co/n8om9aNZFD
17:58Châteauroux : A un mois du stage-festival, Darc accélère les préparatifs -> https://t.co/DI9tWf1nm0
17:55Indre : Une réserve d’arbres à visiter -> https://t.co/r9KDCwroAF
17:44 La fameuse Cliotiris !
17:23France : De Rugy emporté par le homard https://t.co/jAG7ou9dx2 via
17:02Terrasson-Lavilledieu : Conseil municipal : acheter du foncier, pour quoi faire ? -> https://t.co/tjTv7N8HNz
16:59Sarlat-la-Canéda : Sarlat se met à l’heure du Festival de Théâtre -> https://t.co/V5UMa5HWsm
16:52RT : François à fraudé le fisc et enfreint les règles de l'. En France, quand on est un fraudeur fi… https://t.co/T7hshyJsWI
16:50RT : Payer ses cotisations à en utilisant son indemnité représentative de frais de mandat pour ensuite déduire ce… https://t.co/ggK91ow95O
16:49RT : François de Rugy a utilisé ses frais de mandat de député (non fiscalisés) pour 1) payer ses cotisations à EELV et 2… https://t.co/Mkzy2PvspZ
16:15 Corrèze : Il recherche les familles de Poilus français oubliés | L'Echo https://t.co/Ncw5tBRvOM via
15:44RT : À l’aube du 16 juillet 1942 débute à Paris la «rafle du Vél d’Hiv». Elle voit l’arrestation par surprise de plus de… https://t.co/Kiub0VSQTH
15:41RT : La Une de La Marseillaise du 16 juillet à retrouver en kioques ou en ligne ici 👉 https://t.co/CpONyPG6tHhttps://t.co/QcmFEfKLbY
15:38RT : Le train des primeurs Perpignan-Rungis, censé être supprimé cet été, circule-t-il à vide ? La réponse est oui. C’es… https://t.co/g3gp8GQJgG
15:24RT : DERNIERE MINUTE | Fragilisé par des révélations, François de Rugy présente sa démission https://t.co/Sb5wtrvOlt
15:24RT : Mood. https://t.co/AbVcKbPJr5
15:24France : Rugy emporté par le homard -> https://t.co/my5FpAob3P
15:24RT : donne la Légion d'honneur à l'ex-directrice de France․.. qui supprime 1.000 emploi… https://t.co/ZP8iTAsa8W
15:22RT : François vient de présenter sa démission. Nous lui avions envoyé hier soir des questions en vue de la publi… https://t.co/9g5nV5ynvh
14:33Dordogne : Le coup de gueule d’une prof en colère -> https://t.co/1S9MjqKUuV
14:16Corrèze : Cinq jours pour sublimer la matière -> https://t.co/kEeF8zxz1M
12:58 Tandis que chacun sait qu'il s'agit d'un modèle de Renault!
12:51RT : Et , c'est de la délation aussi ? Le travail d’investigation des journalistes permet de révéler la corrupti… https://t.co/dXQYGuk9Io
12:51RT : Le ministre écologie minimise sa responsabilité il plaide l’ignorance et le pardon concernant les repas somptueux s… https://t.co/LhGvOKS5R1
12:47RT : Un défilé du 14 juillet presque parfait https://t.co/MjPZIXUI9g
12:47RT : Sondage : 89% des hommes pensent que le clitoris est un modèle de Toyota https://t.co/FdUUwenjeF
07:52Découverte à Limoges d'un parchemin de l'ordre de Grandmont datant de 1496 https://t.co/NbP7Wbp4QJ https://t.co/mPOD0mqX9l
07:46# # - -Vienne : A Clédat, la pause nature s’impose -> https://t.co/Ia2O2vr9Yt
07:40# # - : Quel futur pour l'îlot Elie-Berthet? -> https://t.co/zMs31MMn5t
07:37# # - -Vienne : 1001 Notes s’ouvre au Zénith de Limoges -> https://t.co/aKiWwRFXzR
07:35Région : La croissance économique ralentit -> https://t.co/DuwYyEZWQD
07:33# # - -Vienne : Pas si simples que ça! -> https://t.co/WrMAkEOlWz
23:45France : Le cabinet de curiosité de Saint-Pardoux -> https://t.co/vV7qC0hGPF

Une autre façon de découvrir le musée

Samedi avait lieu l’opération La nuit des Musées à laquelle le Musée d’art et d’archéologique du Périgord participait pour la 15e année. Un événement où le succès est toujours au rendez-vous. Lors de cette édition, de nombreuses animations étaient organisées au sein du musée, avec les ateliers théâtre du Gour de l’Arche et du Labo de quartier qui ont donné des représentations dans la salle XIXe, des animations musicales dans le cloître avec le conservatoire municipal de musique et de danse, avec l’orchestre symphonique, l’ensemble jazz et son orchestre de cuivres de 20 h 30 à 22 h 30. Place ensuite au concert de Ghost Town en partenariat avec le Sans Réserve. Les jeunes de l’association Jagas proposaient des pâtisseries et du thé pour financer leurs actions. à découvrir aussi les expositions d’Anette Lenz et celle des amis du Maap pour les dix ans de l’association. Elle permettait de découvrir les œuvres que l’association a permis de restaurer ou d’acquérir ainsi qu’un diaporama sur la vie de l’association. On pouvait par exemple y découvrir les huit dessins originaux du travail préparatoire de l’architecte qui a conçu le musée, qui ont été acquis l’an dernier.
un jeu de piste au maap
L’équipe du Maap avait également conçu à cette occasion un jeu de piste pour découvrir le musée, avec des indices sous forme de jeux de mots afin que les parents aident leurs enfant à découvrir dans les vitrines des objets insolites qui avaient changé d’endroit où qui étaient sortis des réserves du musée. Des indices de couleurs pouvaient aussi aider les enfants. Douze objets au total étaient à découvrir. « C’est très amusant de trouver des choses un peu décalées dans les vitrines, et nous pensons à laisser ce jeu de piste au delà de la soirée », explique Véronique Merlin-Anglade conservatrice du Maap. « Nous avons en permanence des jeux de piste dans le musée, c’est moins moderne que la tablette mais c’est tout aussi apprécié. ça permet de s’amuser en découvrant un lieu qui peut parfois être complexe, c’est donc une bonne façon de l’appréhender. Et ça permet aussi de découvrir des objets qui ne sont pas exposés le reste du temps. C’est parfait pour le public familial de début de soirée ». Et, au bout de 15 ans, c’est toujours le même engouement « à 19 h, on croit que l’on ne va avoir personne et le musée se remplit d’un coup. Il y a vraiment tous les publics et toujours la même curiosité ». Et le Maap joue depuis des années la carte locale, « nous veillons dans la programmation a avoir des talents proches de nous comme le Gour de l’Arche et le Conservatoire municipal ou encore le Sans Réserve. ça crée de la transversalité, une dynamique et ça attire un public qui ne vient pas d’habitude au musée. Créer du lien dans la cité c’est important pour nous et on voit des gens revenir avec plaisir pour d’autres occasions. Nous recevons à cette occasion 1 000 à 1 300 personnes les bonnes années sur cette seule soirée pour
1 700 à 2 500 visiteurs par mois ». Et, visiblement, les visiteurs étaient conquis comme  Christelle et Gaël, venus avec leurs deux enfants depuis Eymet, « il y avait des choses plus près mais nous cherchions quelque chose de plus adapté pour les horaires et pour les enfants. C’est la première fois que nous le visitons », explique Christelle. Et Marlon, sept ans et demi a trouvé dès le départ le premier objet : un tatou naturalisé. Fastoche !
Philippe Jolivet

jordans for sale nz