Fil info
15:24Coulounieix-Chamiers : Entendre l’Etat... parfois -> https://t.co/kWzlDbG7Al
13:56C'est la rentrée politique.Une belle délégation des militants .Un esprit de rassemblement et d… https://t.co/baIBgDXr7F
13:21Comme disaient les grands-mères : le plus intelligent des deux cède. Bravo pour la responsabilité dont font part le… https://t.co/ckdCzVz65Z
13:18RT : 📢 ALERTE. Après la presse entravée, trois observateurs de interpellés à Bayonne, en marge de la manifestati… https://t.co/0D4k3uT6z2
13:18RT : Totalement solidaire avec ces interpellés. Inacceptable provocation des Autorités avec arrestations et poursuites a… https://t.co/warnhIIVk8
13:17RT : Manifestation anti G7 à Bayonne : des intimidations inacceptables - Ligue des droits de l’Homme https://t.co/4aboYIzDwR
13:16RT : Délit d'intention. C'est nouveau ça, ça vient de sortir. Et c'est en France ! Y'a du boulot ! https://t.co/X9COTU7MiN
10:26Agonac : Injustement vilipendé, il se fâche et c'est l'effet boomerang -> https://t.co/FWDYwAe2r0
08:17Lalinde : Vous êtes attendus à la 3e de Lire en bastides ce dimanche ! -> https://t.co/mnuRfjIoWG
06:08Bergerac : La tête dans les nuages, jusqu’à Périgueux -> https://t.co/P9SuhsLNqG
19:39Dordogne : La Région fait état des travaux réalisés dans les lycées cet été -> https://t.co/IZrXIN6pIf

Le climat a besoin du ferroviaire

Festolérance

Convivial, joyeux, tout en restant éducatif et revendicatif, Festolérance a encore attiré du monde pour sa quinzième édition. Des enfants aux retraités, tous les âges étaient représentés sur le site du Copo où se déroule l’événement.

Si les parties festives étaient généreuses et s’adressaient à tout le monde, le débat en faisait de même en ces temps de réchauffement climatique où la diminution des gaz à effet de serre est devenue impérative.
Or depuis des années, les gouvernement successifs s’attachent à démanteler et détruire la Sncf. Jérôme Jean, délégué Cgt des cheminots de Dordogne, rappelait tout les mauvais coups portés à cette entreprise publique : la création de Réseau ferré de France (Rff) en 1997, qui a séparé les infrastructures et l’exploitation, la privatisation du fret en 2006, la création de trois établissements publics à caractère industriel et commercial (épic) en lieu et place des trois branches de la Sncf  (voyageurs, fret et infrastructure, créées dans l’optique de leur privatisation comme le dénoncent les cheminots depuis le début), et au final, au 1er janvier 2020, le passage en société anonyme de ces trois épic. Qui dit société anonyme dit actionnaires... « Les cheminots, seuls, ne sauveront pas le ferroviaire » soulignait Jérôme Jean.  « C’est en enjeu commun, une bagarre commune ».
 Le ferroviaire est un des axes permettant de lutter efficacement contre le réchauffement climatique. Le délégué syndical décryptait également, « les annonces et les mensonges proférés au plus haut de l’état. Le Premier ministre a affirmé que les lignes dites secondaires, soit près de 100 % des lignes du département, étaient redonnées, en compétence, aux Régions et aux Départements, avec désengagement de l’état. Le risque de fermeture de certaines lignes, comme celle d’Agen, voire même de Bordeaux, est réel ». Comme tous les ans les Jeunes cheminots Cgt, organisateurs depuis l’origine de Festolérance, avaient invité des associations et mouvements : le comité Dordogne-Palestine, qui vient depuis quatre ans, L’Avenir social, présent tous les ans, comme l’Oncf, à qui la manifestation apporte peu d’adhérents, « mais elle reverse chaque année un chèque de solidarité pour les orphelins » précise Sébastien, son représentant, Visa, personnifié par Hervé, invité pour la première fois et qui estimait que ce qu’il avait vu de l’organisation de la journée, « fait du bien dans la période, avec comme thèmes centraux la solidarité et la toléran-
ce », l’institut d’histoire sociale de la Cgt, ou encore Cuba-Linda et la Banque alimentaire, présents pour la première année et heureux de cette vitrine pour leurs actions.

nike free run 5.0 yeezy