Fil info
08:37Corrèze : Platonov, "une comédie de la vie" -> https://t.co/kPgGM9Nu9o
06:20Région : Maladie de Lyme : 1700 nouveaux cas par an en Limousin -> https://t.co/cWUlQqoHiK
06:18Région : «On peut licencier pour pas cher» -> https://t.co/fBP3LCdZWW
20:22Dordogne : Des caresses et des films porno pour éduquer sa belle-fille -> https://t.co/5b139lGFfV
19:24Dordogne : Ils demandent une évolution du droit -> https://t.co/MMMIAjLHVD
19:05Indre : Bluesberry, une sixième édition à la croisée des styles -> https://t.co/vuo8Bnznqv
19:04Châteauroux : Cinq habitants à l’honneur -> https://t.co/l6MTplEGb5
18:18Bergerac : Souvenir de Johnny Clegg à Bergerac -> https://t.co/iBexb9iiSZ
18:10Bergerac : Pétition et tractage, les personnels des Urgences ne lâchent rien -> https://t.co/uifEjW6eJ7
18:02RT : Des sites de baignade, contaminés aux cyanobactéries sont fermés en Limousin : les plans d'eau d'Auzances, Chénéra… https://t.co/Qb0Iut9P8l
17:15RT : UNE VALIDATION ABERRANTE DES BARÈMES MACRON PAR LA COUR DE CASSATION https://t.co/ddPWMejXPO
17:15Des sites de baignade, contaminés aux cyanobactéries sont fermés en Limousin : les plans d'eau d'Auzances, Chénéra… https://t.co/Qb0Iut9P8l
17:04RT : De Rugy ajoute l'indignité à l'incurie. Son honneur n'a pas été livré aux chiens. Il n'a pas subi 1 campagne de pre… https://t.co/PHf51TSwUB
17:04RT : Selon Christophe Barbier, la démission de Rugy est la conséquence du trotskisme d'Edwy Plenel. Voilà. Faut pas croi… https://t.co/kNSBoXEPxh
17:03RT : Vous ne savez pas où partir cet été ? Allez donc faire un tour à et passez par la plus belle gare du monde… https://t.co/StacqQXLqF
17:00RT : Alors qu’elle vient d’être nommée ministre de l’écologie vient de laisser partir pour le troisième… https://t.co/woCwSITPMy
16:23# # - : Un beau jour pour la Vienne -> https://t.co/iOImmXigcE
16:13Indre : Commémorations à Sainte-Sévère-sur-Indre, Pérassay et Vijon -> https://t.co/g8as7mOw8w
15:54Dordogne : Révolte au lycée -> https://t.co/ixsJL8bmAK
15:51Périgueux : Macadam revisite les frontières du Jazz -> https://t.co/gzTXU9TE33
14:59France : Mauvaise nouvelle pour les salariés: la Cour de cassation valide le plafonnement des indemnités pour licen… https://t.co/YuJdjlJ4xE
14:49France : Mauvaise nouvelle pour les salariés: la Cour de cassation valide le plafonnement des indemnités pour licen… https://t.co/1aMhTInzsL

Les élèves récompensés pour leur travail sur le harcèlement

Société

Lundi, les élèves de l’atelier artistique cinéma du lycée Pablo Picasso ont reçu une récompense de 1 000 euros pour avoir réalisé une vidéo de deux minutes afin de sensibiliser les jeunes à la question du harcèlement scolaire.
Ce projet a vu le jour dans le cadre de la 6e édition du concours national « Non au harcèlement », organisé par le ministère de l’Éducation nationale qui se décline sous deux formes, la création d’une affiche ou d’une vidéo de deux minutes maximum. Le lycée Picasso participait cette année pour le troisième fois et dès la première année, les élèves avaient été nominés pour le prix national. « Et cette année, c’est le prix « Coup de cœur académique qui leur a été attribué », explique Olivier Gatefin professeur documentaliste du lycée Picasso qui anime l’atelier artistique cinéma avec son collègue Bertrand Vaudeville. Un chèque qui a été remis lundi aux élèves au CDI du lycée en présence des membres du jury composés de représentants de l’Éducation nationale et de la MAE.
Ce projet est né suite à une formation que des élèves élus au CVL (Conseil de la vie lycéenne) ont suivie pour devenir Ambassadeur lycéen contre le harcèlement.
« Notre conseillère principale d’éducation Sandrine Amagat travaillait pour sa titularisation sur le sujet du harcèlement et elle a proposé aux jeunes de devenir Ambassadeurs ». Les jeunes ont donc suivi une formation le 10 décembre 2018 qui se déroulait au lycée Léonard de Vinci. Lors de celle-ci, les élèves en formation ont du créer une sainète dans le but de la reproduire dans les salles de classe puisque le but de cette formation est que les Ambassadeurs interviennent dans les classes auprès de leurs camarades pour faire de la sensibilisation sur le harcèlement. à ce groupe de Picasso s’était joint une élève de Claveille qui a souhaité participer au tournage ce qui a également permis de travailler entre établissements.
« Trois des élèves sur quatre de Picasso faisaient partie de l’atelier cinéma et le quatrième en faisait partie l’an dernier donc l’idée de faire un court-métrage s’est imposée d’elle même lorsque la formatrice Claire Jacob leur a parlé de ce concours. Mais nous étions au mois de décembre et les travaux pour le concours étaient à rendre le 25 janvier et j’avais peur que ça fasse court, mais il ne faut jamais douter des élèves qui ont fait un travail formidable ».
Une vidéo réalisée en un temps record

Les 22 élèves de l’atelier cinéma se sont donc répartis les tâches et ont tourné dans le lycée avec la présence de William Quoniou réalisateur professionnel validé par l’association Ciné-Passion. « Les élèves ont d’abord réalisé un scénario que nous les avons aidé à mettre en forme de façon plus cinématographique. Et le scénario était très bon à la base et les élèves étaient bien préparés ce qui a facilité les choses car c’était leur première expérience de tournage. Et tout a été fait en temps et en heure. Il faut dire que toutes les conditions étaient réunies, il n’y a pas eu de problème à la prise de son, le cadrage est excellent, le jeu des acteurs et très bon et la jeune fille de Claveille qui joue la victime est très crédible. On sentait que c’est un bon court-métrage mais on ne s’attendait pas à gagner un pris parmi plus de 3 000 vidéos envoyées au plan
national ».
Outre l’aspect technique et artistique, la vidéo est pédagogique et servira de support avant les interventions des ambassadeurs dans les classes. « Elle a déjà été présentée dans six classes et  chaque fois ils ont été applaudis. De plus il va être projeté le 3 juin à 14 h gratuitement au cinéma de Ribérac et surtout, il devrait être diffusé au format cinéma dans l’avant programme de chaque séance scolaire du réseau Ciné-Passion. C’est donc une belle visibilité auprès des jeunes afin de les faire réfléchir à la question du harcèlement scolaire », conclut Olivier Gatefin. La vidéo, « Justice pour Justine»  est visionnable sur le site Youtube. Les 1 000 euros de récompenses vont servir à renouveler l’équipement de l’atelier cinéma du lycée Pablo Picasso.
Philippe Jolivet