Fil info
23:07Ce message est excellent il faut le partager très vite aux politiciens inconscients des risques https://t.co/UO5eEqnckx
20:36Creuse : On s’en doutait… | L'Echo https://t.co/kNyLxjkKN8 via
19:33Issoudun : Hôpital : la télémédecine c’est maintenant -> https://t.co/Zn3L2f1M3l
19:33 88%? On ne m'a jamais demandé mon avis...
19:30Déols : Dix-huit candidates pour une seule place de Miss Centre -> https://t.co/ms5IXRRMnw
19:28Châteauroux : L214 sur le marché pour dénoncer les conditions d’élevage -> https://t.co/dQjjde0KjI
19:25Le Poinçonnet : Très bons débuts du Poinçonnet -> https://t.co/tBZ7j4U1wL
19:07Coulounieix-Chamiers : Préfet Frédéric Perissat : « nonobstant la loi chasse, je reste le patron » -> https://t.co/WGQBNSjKM6
18:36Périgueux : Prise de conscience de l’urgence climatique et sociale -> https://t.co/3npg9YL2Rs
18:19RT : Pour un Jean-François choqué, l’incarcération de est particulièrement sévère au regard de son âge. Venant… https://t.co/oRDsTLZrE8
18:18RT : La droite qui s’indigne de l’incarcération de Patoche c’est la même qui a fait du « laxisme de la justice » son fon… https://t.co/YWj0Z29AGn
18:04Saint-Laurent-sur-Manoire : Une troisième saison riche de découvertes -> https://t.co/Ksxua3wlZj
18:04RT : [A LA UNE A 18h00] De nouvelles scènes de violence ont émaillé des manifestations interdites à Hong Kong, la police… https://t.co/3SuiyShqYU
18:00Castelnaud-la-Chapelle : Sensibiliser le public aux enjeux du climat et de la biodiversité -> https://t.co/00uPHwNESp
14:18RT : Merci aux ⁦⁩ ⁦pour cette article sur le train des primeurs. Ils confirment mes propos ainsi que ceux de ⁦… https://t.co/a1wVulXTlH
08:26Périgueux : (VIDÉO) Jean-Philippe Granger : "le monde agricole est aussi des négociations sur le réforme des retrai… https://t.co/quugxSk02B
07:08Chancelade : Deux incendies, une maison totalement détruite aux portes de Périgueux -> https://t.co/zJ68vKjs43

Elle se plaint de gifles, il jure qu'il ne l'a pas menacée avec un sabre

Rendez-vous au tribunal

Dans la nuit de jeudi à vendredi, les policiers ont interpellé à Périgueux un homme de 34 ans qui avait flanqué des gifles à sa compagne. Il avait consommé de l'alcool et des stupéfiants. Au commissariat, l'individu est connu. Au tribunal correctionnel de Périgueux, où il va devoir s'expliquer mercredi 21 août 2019, aussi.

LIRE AUSSI : Jérôme Lavrilleux parie que le Périgord Vert deviendra le coeur du tourisme de la Dordogne

Cette fameuse nuit, une jeune femme, qui s'est réfugiée dans la cour de l'immeuble dans lequel elle vit, rue Pierre Sémard, appelle la police. Elle dit qu'elle a subi des violences. C'est son compagnon, qui va ête interpellé par les fonctionnaires. Les gifles peut-être, mais il nie avoir menacé son amie avec un sabre, ce qu'elle a aussi déclaré aux policiers.

LIRE AUSSI : En décidant d'un hommage durable aux Justes, le maire de Bergerac Daniel Guarrigue met les points sur les "i"

Direction la prison pour le trentenaire sur lequel courait un sursis avec mise à l'épreuve. Il y restera au moins jusqu'à son jugement, en comparution immédiate.

LIRE AUSSI : A Périgueux, 33e édition du concours de peinture du Cadre d'Or

La justice connaît bien celui qui va comparaître à la barre, mercredi. C'est qu'il a 20 condamnations à son... passif, dont deux datent de... cette année. Il ne s'était d'ailleurs pas rendu à l'audience.