Fil info
14:03À lire avec attention. c’est une idée à travail… https://t.co/r9JM3uYj62
13:46Boulazac : Matthieu Ricard et Alexandre Jollien à Boulazac -> https://t.co/QfJ02ReLsH
13:44Merci à pour cette mise en lumière des activités du ! Un club avec des enfants qui viven… https://t.co/ITA7UL2gpZ
10:07 Ds 1 VIDÉO, les descendants de agent de liaison de disent ce que l… https://t.co/8o39P6S0RN
09:53Trélissac : Le nom des rues donne du sens au quotidien -> https://t.co/XjFXwFpSJ2
07:58 Et, peu à peu, le s'est enflammé… Les premiers points du https://t.co/NfvwRDV6M7
07:50Boulazac : (VIDÉO) Boulazac reçoit… et cueille Monaco -> https://t.co/3WJaodJjdZ
23:35Trélissac : (VIDÉO) A 15 ans, Héléna est "inspirée" par la figure de Roger Ranoux, son grand-père -> https://t.co/JkFOSGhrXF
22:37Victoire à domicile des Panthères de Feu du face à sur le score de 31 à 23. Bravo ! En… https://t.co/amH0xhXydC
16:42RT : Il ne faut pas tout mélanger. On a essayé de nous entraîner sur la question de la grève et de la mobilisation. Ce n… https://t.co/BU5mLjKS99
16:37RT : La nouvelle saison du Hot Club commence par un retour aux sources du jazz avec l'orchestre "Mem’Ory" lundi… https://t.co/o6OUOkUN3N
16:35RT : Évidemment il est plus simple de dénoncer la galère des usagers que d'expliquer le pourquoi de l'application du dro… https://t.co/wytPkLcHTd
16:31RT : La réaction du de à démontre un durcissement de la réaction au mouvement… https://t.co/kMVzfWwLgQ
16:30RT : Édouard Philippe qui demande des “suites judiciaires” contre les grévistes de la SCNF.. quelle horreur ce gouvernem… https://t.co/uFgpB3LRET
16:29RT : . annonce des suites judiciaires contre les cheminots. La répression comme seul arme face à des chemino… https://t.co/H9jNtWeV9X
16:29 Qu'auraient-ils fait à la place du conducteur du train dans les Ardennes? Ils auraient trouvé la situa… https://t.co/jH2MqZrl5j
16:26RT : Ce gouvernement ne veut jamais rien négocier. Rien. Il enfume systématiquement sur « l’écoute », la « concertation … https://t.co/fte4awOJOw
15:40Périgueux : FO Dordogne durcit le ton : une grève pourrait se déclarer bientôt -> https://t.co/KZcQydTMex

Patrick Palem avec la majorité présidentielle

Elections municipales

Ce n’était plus un secret pour personne, mais ça a été officialisé hier : Patrick Palem, l’ancien directeur, aujourd’hui retraité, de la Socra, est candidat aux élections municipales sur Périgueux.
Investi par Lrem et le MoDem, il affirme sa volonté, non d’être dans une démarche politique, « mais de travailler pour la ville ». Aller vers les habitants, retrouver du lien social pour lutter contre « le morcellement des quartiers,» et déplacer dans ces derniers de grands événements, comme justement Péri’Meuh qui se déroule ce week-end aux Allées de Tourny et sur les boulevards, ou les Floralies, font partie de sa réflexion. Il pense aussi au développement du quartier de la gare, « avec 360 logements. Mais a-t-on prévu tout ce qu’il faut pour qu’il ne devienne pas une cité dortoir ? » Actuellement, il y a quand même à quelques pas deux bars dont un tabac et restaurant, et une moyenne surface discount, sans oublier une boulangerie, et d’autres commerces situés avenue du Maréchal-Juin... Pour le candidat, « l’humain doit revenir au centre du débat ». Il estime aussi que Périgueux, « doit travailler avec le Grand Périgueux, et c’est important d’y être représenté de manière efficace ». Il rappelle qu’au nom-bre d’habitants, la ville-centre représente un tiers de l’agglomération élargie. Le problème de la circulation est comme un chiffon rouge pour lui, et il ne comprend pas qu’on se déplace si difficilement dans la ville, à certaines heures faut-il préciser. Et quand on lui parle problème de déplacements pour les gens habitant les quartiers excentrés, il entend embouteillage, quand on sait que beaucoup de ces citoyens n’ont pas les moyens d’être motorisés... Mais il l’affirme, la réflexion de son équipe, « tient compte de l’avis des habitants. Nous n’avons pas encore de grand projet, car nous voulons le construire avec ce qui remonte des personnes vivant sur place ». Utiliser la rivière pour relier les quartiers, réfléchir à la possibilité pour les ambulances et pompiers d’utiliser les pistes cyclables sont d’autres points soulevés par Patrick Palem, mais son cheval de bataille, c’est le patrimoine, bien sûr, qui a nourri sa vie active. « C’est une richesse qui n’est pas exploitée » affirme-t-il. « La mise en valeur du patrimoine est un sujet essentiel, car derrière, il y a les touristes. Il faut que le patrimoine ait un sens, et une utilité, dans le paysage urbain ». Assurant qu’il veut travailler en équipe, où chacun saura prendre ses responsabilités et des décisions, il concut en insistant : « mon objectif, c’est de rassembler».

Piliers de la majorité présidentielle
Patrick Palem se réjouit que, « les deux piliers de la majorité présidentielle se soient mis d’accord autour de ma candidature ». Pour appuyer ses dires, il était entouré, lors de sa conférence de presse de présentation, des députés Chassaing (Lrem) et Cubertafon (MoDem), et du sénateur Cazeau, ancien socialiste rallié à Lrem.