Fil info
16:42RT : Il ne faut pas tout mélanger. On a essayé de nous entraîner sur la question de la grève et de la mobilisation. Ce n… https://t.co/BU5mLjKS99
16:37RT : La nouvelle saison du Hot Club commence par un retour aux sources du jazz avec l'orchestre "Mem’Ory" lundi… https://t.co/o6OUOkUN3N
16:35RT : Évidemment il est plus simple de dénoncer la galère des usagers que d'expliquer le pourquoi de l'application du dro… https://t.co/wytPkLcHTd
16:31RT : La réaction du de à démontre un durcissement de la réaction au mouvement… https://t.co/kMVzfWwLgQ
16:30RT : Édouard Philippe qui demande des “suites judiciaires” contre les grévistes de la SCNF.. quelle horreur ce gouvernem… https://t.co/uFgpB3LRET
16:29RT : . annonce des suites judiciaires contre les cheminots. La répression comme seul arme face à des chemino… https://t.co/H9jNtWeV9X
16:29 Qu'auraient-ils fait à la place du conducteur du train dans les Ardennes? Ils auraient trouvé la situa… https://t.co/jH2MqZrl5j
16:26RT : Ce gouvernement ne veut jamais rien négocier. Rien. Il enfume systématiquement sur « l’écoute », la « concertation … https://t.co/fte4awOJOw
15:40Périgueux : FO Dordogne durcit le ton : une grève pourrait se déclarer bientôt -> https://t.co/KZcQydTMex
10:52 si vs lisez l’histoire de Laurent, fauché par 1 chauffard à 12 ans... tjrs au à 39 an… https://t.co/mUr0Y0ztjS
10:41Périgueux : « Travailler dans une bibliothèque, ce serait le rêve » -> https://t.co/Om386ffkdU
08:48Marsac-sur-l'Isle : Dixième salon animalier du Périgord : coup d'envoi au parc des expo' ! -> https://t.co/p6CLIkLE08
07:47France : Nouvelle exposition au musée de la Résistance, regard sur les brigades internationales -> https://t.co/caNMHLqoaD
07:44# # - -Vienne : Les Petits Ventres, un succès sans cesse renouvelé! -> https://t.co/TTzFlA4Xuk
07:41Région : A la découverte de l’architecture contemporaine -> https://t.co/OSBGQvtF79
07:37Région : A Limoges, la voie du «faire pour apprendre» -> https://t.co/SqNTZduZAH
04:00La Douze : Un motard gravement blessé au sud de Périgueux -> https://t.co/MsiSO6cCfK
21:47 Un fait'div ! Vous ne vous sentez plus à Limoges...
20:36Périgueux : Juste "une pension digne du travail effectué" -> https://t.co/WJfjd1lZNU
20:29Le Blanc : Concert exceptionnel du chœur Mikrokosmos à Saint-Génitour -> https://t.co/NGRUEp7bS2
20:26La Châtre : La gauche se positionne et élabore dix propositions -> https://t.co/QVKtmmPuHT
20:22Châteauroux : Le nouveau quartier sur le site des 100 000 Chemises prend forme -> https://t.co/3YLUgPgWbG
20:19France : La question des enjeux alimentaires fait son cinéma -> https://t.co/FNy0X1qgvB

« 10 % de ce que je sais »

Municipales 2020

Laurent Rouquié avait prévenu : si la politique devenait un terrain de coups retors, il ne jouerait pas. Sauf qu’il a jugé qu’on lui faisait décidément trop de tracasseries. Alors, sans s’énerver, il a souhaité « remettre les choses en place ». En formulant le vœu qu’il n’aura pas à y revenir. Ce qui le concerne, il préfère en parler lui-même.

« Si je veux, je peux répondre. Je sors de ma réserve aujourd’hui en disant 10% de ce que je pourrais déclarer ». La tête de la liste Mon parti c’est PérigueuxLaurent Rouquié a juste passé la tête sur la scène du « théâtre de Guignol » hier, pour se livrer à un exercice qu’il exècre : répliquer aux attaques de ses adversaires. Et s’il n’y avait que « les piques » encore... mais non : on veut raconter ce qui le concerne à sa place et, forcément, à sa manière. Alors il « met les choses au point » une bonne fois, en souhaitant de tout cœur qu’il n’aura pas à y revenir. Il balance un peu pour qu’on le laisse travailler. D’autant que Laurent Rouquié est convaincu que les Périgourdins sont saturés de propos venimeux, de coups politiques tordus... qui ne concernent que ceux qui sont du cercle politique... mais qui desservent à la fois la chose publique et les habitants. Des noms ? Le maire de Périgueux Antoine Audi et l’adjointe démissionnaire Elisabeth Dartencet. Enfin... ce sont les premiers. « Attention ! je ne dégomme pas tout le monde, je sors de ma réserve ». On entend tout de même un avertissement. « Antoine Audi prétend qu’il m’a tout appris en matière budgétaire... Mais c’est quoi cette histoire ? Jamais je ne l’ai rencontré en tête à tête sur les questions des finances (...) Le budget 2015, il l’a découvert la veille de sa présentation en conseil municipal... ». En s’attribuant au passage le mérite de la « présentation dynamique » que son encore adjoint aux finances avait imaginée. Et de un.

LIRE AUSSI : Antoine Audi plaisante sur le monde politique dans son discours d'inauguration de Péri'Meuh

« Pas trop à gauche tout de même »

« Depuis juin 2018, je suis assez souvent la cible d’Elisabeth Dartencet et de son mari ». Si l’adjointe démissionnaire a le projet d’emmener une liste sur le front des municipales, c’est qu’elle a tourné la page de l’époque où le projet était envisagé... avec Laurent Rouquié, que son époux appréciait comme « l’homme de la situation ». La volte-face s’est opérée quand elle a choisi de partir du conseil municipal. En la commentant peu et vaguement. « Laurent Rouquié ne va pas assez vite ». Celui qui est tête de liste de Mon parti c’est Périgueuxse contente d’abord, lui, des faits : son mandataire financier est officiellement désigné, son comité de soutien est formé, son local de campagne est ouvert. Et voilà que la mémoire lui revient. « Elisabeth Dartencet voudrait faire oublier sa position sur le mariage pour tous et, quand je lui disais que je voulais toutes les sensibilités sur notre liste, elle me rappelait : pas trop à gauche tout de même... ». Et de deux.

Patrick Palem... a-partisan ?!

« Une liste... loin de tous les appareils politiques ? Patrick Palem n’assume donc pas le soutien conjoint du MoDem et de LREM ? ». Sachant qu’il n’a pas échappé à celui qui « remet les choses en place » que trois parlementaires étaient très... présents autour du chef d’entreprise, ce qu’il comprend comme tout le monde le comprend. « LREM essaie de récupérer des grands électeurs ». Cette fois, ça fait trois.

LIRE AUSSI : Laurent Mossion : "Je voudrais bien que cette histoire se termine entre gentlemen"

« Le chien qui mord la main de son maître »

« Si c’est amplement mérité pour Antoine Audi, la sortie médiatique de Laurent Mossion est d’une grande violence et d’une grande lâcheté ». Et, comble pour Laurent Rouquié, le 1er adjoint, qui, au regard de l’ordre du jour, pourrait être débarqué lors du conseil municipal de jeudi 10 octobre au soir, se revendique en encore « ami » du maire... en claquant la porte. Qui pourrait croire qu’aucune intention n’anime sa sortie fracassante ? Le candidat Rouquié croit savoir que « si Antoine Audi ne repart(ait) pas, (il) partirait seul ». Même si, en son for intérieur, l’ex adjoint aux finances n’exclut pas un rapprochement Mossion-Dartencet. En tout état de cause « Laurent Mossion repartira, quoi qu’il arrive ». Et surtout que « Antoine Audi a cristallisé la détestation sur sa personne ». Reste que la manière de faire est au-delà de l’inélégance. « C’est le chien qui mord la main de son maître »... et sur le fil, alors que le candidat « sait » que la rancœur de son ex homologue était ancienne. En revanche, sur le motif de celle-ci -l’omnipotence du cabinet du maire- Laurent Rouquié est raccord.

Fabienne Ausserre