Fil info
10:35RT : Aux conférences de presse, l’ n’aime pas les questions qui fâchent. a demandé à plusieurs reprise… https://t.co/EmdPzLDPlE
10:34RT : Donc la suppression de l'ISF, c'est "pragmatique". Un cadeau de 33 euros par jour pour les 358 000 Français les pl… https://t.co/RJ9stHviQS
10:33RT : Une conférence de presse sans surprise https://t.co/YSvu6cPGJU
10:33RT : Vous avez tort de dire que est sourd. Il n'est pas sourd. Il entend. Le problème est qu'il n'entend que de… https://t.co/OuIXypL91c
10:33RT : C'est sympa de nous emprunter notre slogan, nous sommes communistes, donc partageurs. Je rêve mieux encore : que… https://t.co/lVjj5H4fY4
05:16 : Un planning familial rural dont l’utilité n’est plus à prouver https://t.co/sSWwZ0nll6 via
19:17Indre : La MSA Berry-Touraine à un an des élections internes -> https://t.co/EmRZJxR7Rd
19:02Région : Un planning familial rural dont l’utilité n’est plus à prouver -> https://t.co/XVqh7Gf2m7
18:55Châteauroux : Chœur et chants venus de Russie dimanche à Saint-André -> https://t.co/wPaBfPeVWw
18:45Indre : Le PCF veut convaincre les abstentionnistes -> https://t.co/QOI3EvQ73Z
18:27# # - -Vienne : Le développement de la fibre optique se poursuit sur le territoire de Limoges Métropole -> https://t.co/DdBYH6yIf5
18:26RT : devrait annoncer, dans ses conclusions du « grand débat », son intention de faire « travailler davantage »… https://t.co/NJS30ctbyU
18:24# # - -Vienne : Anne Frank, une histoire d’aujourd’hui pour ne pas oublier hier -> https://t.co/DDQeqqZvu3
18:20RT : « Est-ce que depuis deux ans on a fait fausse route ? » s’interroge . Et là on a envie de dire : « b… https://t.co/EuBnR6N1z8
18:20RT : Pour le moment, il enfile tellement bien les perles qu'il y a de quoi remplir toutes les vitrines de la Place Vendôme...
18:20Samedi, c'est l'ouverture de la pêche du brochet. Hauts-viennois, voisins proches et même touristes en quête de sec… https://t.co/rZuogHCjcs
18:18France : Opéra de Limoges: on revisite la musique de Bach -> https://t.co/3ljG8uALHk
18:07Région : Encourager le tourisme vert -> https://t.co/JUcJWfN6kJ
17:00Le plan d’action, check ! La partenaire, check ! Ne reste que la préparation physique, en bonne voie, et qu’un peu… https://t.co/eMlRQgAwHJ
16:57RT : Le 26 mai, mettons un carton rouge à Macron. Mettons un bulletin rouge, celui de . https://t.co/zwKiMRzyOt
16:55Périgueux : La SNC au service de l’emploi -> https://t.co/7hMcQav05C
16:50Boulazac : Un nouveau timbre célébrant la grotte de Lascaux -> https://t.co/T0YRnEOFVF
16:45Pour ceux qui aiment, Chimène Badi sera à l'espace culturel E. Lelcerc, demain dès 16h. Le public est invité.
15:57Châtillon-sur-Indre : Une semaine magique à Poudlard avec l’accueil de loisirs -> https://t.co/lXc93O8AR3
15:56Argenton-sur-Creuse : Un auteur « préhistorique » à la Maison de la Presse -> https://t.co/f8PoYa5mVT
15:55La Châtre : Soixante exposants et Anaïs Delva attendus à la foire-exposition -> https://t.co/yNDpSn0VIJ
15:44Montignac : Le 8e art à l’honneur à Montignac -> https://t.co/309rQBfHRy
15:42Trélissac : L’engagement d’un homme de bien -> https://t.co/pN2XV7nlpj
12:33RT : De nouveau réunis L’au-delà n’aura jamais été aussi classieux truculent épicurien et stylé https://t.co/J2dERXsnYu
12:30RT : De nouveau réunis L’au-delà n’aura jamais été aussi classieux truculent épicurien et stylé https://t.co/J2dERXsnYu
12:30RT : Près de 1000 personnes, Bravo ! C'est tout simplement le plus grand meeting du à depuis 1… https://t.co/w9FZVYnR4u
12:29RT : Salut l’artiste ! Passe le bonjour à NOIRET et ROCHEFORT... Ils sont désormais ensemble nos Grands Ducs et on les p… https://t.co/yaKY3NndGV
12:26RT : “J’ai la patate” entame avec bonne humeur ce dernier mois de campagne. Via . https://t.co/MFR1ucQRKl
12:26RT : . avait crevé l'écran lors du débat de France 2, il veut aujourd'hui redonner de l'oxygène au PCF. ⬇️ B… https://t.co/UCmakxP009
12:26RT : Européennes. Ian Brossat est politiquement bon, il est jeune et il est unitaire. Pourquoi s’étonner que sa campagne… https://t.co/8JJLwvadoE
12:25RT : ❤❤❤ https://t.co/pPgsCX7fz5

Marcel Delord nous a quittés

Nécrologie

L’enfant des Renardières s’en est allé. Marcel Delord, ancien maire communiste de Perpezac-le-Noir est décédé dimanche d’une cruelle maladie à l’âge de 75 ans.
Né le 18 février 1940 à Fontaynas, à un kilomètre des Renardières de Perpezac-le-Noir, dans la métairie Front, Marcel Delord grandit dans une famille de métayers. Ses origines modestes ne l’empêchent pas de faire des études et de devenir professeur de mathématiques au lycée municipal (puis collège) d’Uzerche où il fit toute sa carrière.
Il s'intéresse très jeune à la politique, en lisant des journaux communistes. Avec son oncle René, il assistait aux réunions de cellule du Parti et à la fête de section de Vigeois, au Bois la Croix. Révolté par la guerre en Algérie, il participait à toutes les manifestations pour la paix. Il créa sur son canton un groupe de l’Union des Jeunesses Agricoles de France dans lequel il animait des échanges politiques. Son militantisme et son intérêt pour la commune le conduisirent à s’engager en politique.
En 1971, il devint conseiller municipal PCF. Pendant toute la décennie, il fut le chef de file de l’opposition et fut très actif. Il devint maire en 1983 et enchaîna les mandats jusqu’en 2008. «On lui doit le premier lotissement communal, la salle polyvalente, le plan d’eau mais aussi la construction de la nouvelle école», commente Francis Chalard, le maire actuel qui fut son premier adjoint. Si Perpezac-le-Noir est aujourd’hui une commune attractive, c’est en partie grâce à lui. «Il a su moderniser tout en préservant le caractère rural du territoire. Il a maintenu la voirie, les équipements, les commerces, l’artisanat», ajoute l’édile.
Charismatique, communicatif, il aimait sa commune et ses administrés. «Sa mairie, c’était sa vie. Il y passait beaucoup de temps». Son action fut récompensée puisqu’il fut chevalier dans l’Ordre National du Mérite. Candidat malheureux à la fonction de conseiller général, il cessa la politique en 2008. C’est quelques années après que lui vint l’envie d’écrire ses souvenirs pour les transmettre à ses petits-enfants. En 2014, il publie «L’enfant des Renardières» aux éditions Maïade dans lequel il retrace son enfance et la vie simple dans les campagnes à cette époque. Son ouvrage est présenté à la foire du livre de Brive puis au Salon du livre de Paris. Le succès rencontré l’encourage à écrire la suite. Mais il laisse l’œuvre inachevée...
Ses obsèques ont lieu ce mercredi matin à 10 heures. Un hommage public lui sera rendu sur la place de l’église à l’issue de la cérémonie religieuse. A son épouse Danièle, à ses enfants et petits-enfants, amis et proches, notre journal, pour lequel il fut correspondant, présente ses plus sincères condoléances.